Lecture de Plume – Neuf personnages principaux, ainsi que deux serveurs et quelques passants composent ces trois histoires qui, bien que cloisonnées,  appartiennent à la même pièce. Leurs souvenirs s’entremêlent. Asta, la barmaid, est le pilier de leurs relations. Elle prête son flanc aux conversations... 
Lecture d’Hervé Mestron – Do Rin Mi Fa Sol La Si… Il y a des pièces que l’on ne résume pas. C’est tout simplement inutile. La quatrième de couverture est claire, elle reprend d’ailleurs un moment de la pièce : « Ecarts de nos langages, De nos mots bannissez Les voyelles bien rondes, Pour... 
Le portail de l'emploi pour le spectacle vivant
  Le Centre National du Théâtre toujours au service des professionnels du spectacle vivant.   Le CNT (Centre National du Théâtre) prolonge sa mission d’accompagnement des professionnels du spectacle vivant, en proposant une plateforme gratuite de mise en relation et de conseils à l’emploi. Le site... 
Suite... Commentaires fermés sur Le portail de l’emploi pour le spectacle vivant
Critique de Bruno Deslot – Cruelle fatalité ! Deux jeunes gens s’aiment, vont se marier. Mais les étranges révélations d’un vieil ami, portent en filigrane, l’étendue d’un désastre sans précédent. Nilos et Militssa partagent un amour emprunt d’une touchante réciprocité.... 
Critique de Monique Lancri – Une scénographie bien singulière ! Le spectacle a déjà commencé lorsque les gens s’installent dans la salle du théâtre des Abbesses. Sur la scène, un mur noir, nu, sur lequel se détache l’oculus d’une fenêtre ronde laissant apercevoir le gros plan d’un œil immense.... 
Critique d’Evariste Lago – Vous n’étiez jamais allé au théâtre avant. Qu’est-ce qui fait qu’une grande institution comme la Comédie Française en reste une ? Peut-être sa capacité à s’enrichir de tous les savoir-faire et styles théâtraux, à s’oxygéner. Car c’est bien une bouffée... 
Critique de Florian Fauvernier – « Voici venu l’hiver de notre déplaisir » Richard III, l’histoire sanglante du bancal et laid duc de Gloucester, qui va massacrer, un à un, tous les héritiers légitimes et ses rivaux pour prendre le pouvoir. Jean-Claude Fall nous présente... 
Portraits d'acteurs de la Comédie-Française :
  Gisèle Casadesus                                                                                       Le samedi 30 janvier à 16h00   Gisèle Casadesus a marqué la Maison de Molière par son talent exceptionnel. Elle accepte,... 
Suite... Commentaires fermés sur Portraits d’acteurs de la Comédie-Française :
Cycle Dimitris Dimitriàdis
  Théâtre de l’Odéon                                                             Lecture enregistrée en public Le lundi 1er février à 20h00   Découverte d’une pièce inédite de l’auteur européen, Dimitris Dimitriàdis, auquel... 
Suite... Commentaires fermés sur Cycle Dimitris Dimitriàdis
Critique de Camille Hazard – Du spectacle pour oublier l’horreur, du spectacle pour combattre la guerre et colmater des blessures de famille. Dans ce texte, Journée de noces chez les Cromagnons, Wajdi Mouawad ne prend pas partie dans le conflit qui incendie le Moyen-Orient. Quand la pièce commence, la... 
Critique de Bettina Jacquemin – De Corinthe à New York New York, Manhattan, devant l’entrée de service d’une riche maison de la Cinquième Avenue, Médée attend seule. Vingt cinq siècles après la Corinthe d’Euripide, amoureuse du même Jason, elle est toujours rebelle, passionnée, utopiste même,... 
Critique de Florian Fauvernier – Crise de Foi ; diagnostic et symptômes Une famille laïque : le père (origine musulmane), la mère (origine catholique), la fille et le fils, deux jeunes adultes d’une vingtaine d’années, et la soeur de la mère (résolument athée). Le père des deux femmes vient de mourir,... 
Rencontre avec l'auteur Pippo Delbono
un reportage de Camille Hazard – « Peut-on accepter de vivre sous la domination du mensonge ? » Dans le cadre de la nouvelle création de Pippo Delbono « La Menzogna » présentée au Théâtre du Rond Point du 20 janvier au 6 février 2010, Camille Hazard est allée à la rencontre... 
Critique de Bruno Deslot – Une oeuvre de charité ! Soixante-dix saynètes, portant chacune un numéro, fusionnent comme les comptes des entreprises frauduleuses qui participent à la survie de ceux, qu’elles endettent sereinement. « Pas le droit de craquer » lorsque Atac casse les prix ou quand Lidl...