Critique de Monique Lancri – Au Théâtre de la Ville, Casimir et Caroline ne se retrouvent que pour se perdre à nouveau ! Ödön von Horvath (1901-1938) écrit « Casimir et Caroline » en 1931. L’Allemagne, qui compte alors six millions de chômeurs, est en pleine crise. Aussi le peuple se complaît-il... 
Lecture de Plume – Un certain Jeff arrive au paradis mais personne ne semble attendre sa venue. L’énigme l’est également pour Dieu, car si les fichiers célestes laissent à désirer depuis que Saint Odilon se charge des renseignements généraux, la mémoire du nouveau-mort est elle-même... 
Rencontre avec l'auteur et metteur en scène Pierre Notte
une rencontre de Bruno Deslot – Un succès consacré ! Pierre Notte a ouvert la résidence que lui consacre Les Déchargeurs tout au long de sa saison 2009/10 par la mise en scène de sa pièce Les Couteaux dans le dos, reprise au Théâtre La Bruyère à partir du 28 janvier 2010. Le spectacle sera en tournée... 
Festival Le Standard Idéal à la MC93, 7e édition // 29.01 - 19.02.11
Une programmation ambitieuse et foisonnante Après l’excellent cycle Lev Dodine donné en 2009, dans le cadre du Standard Idéal, l’édition 2010 de ce festival s’annonce particulièrement diversifiée et foisonnante. Rendez-vous international, qui regroupe des artistes moins établis que ceux des années précédentes,... 
Lecture de Plume – Laure, compagne de François, est une jeune femme entourée d’amis. On la sent tourmentée, sur les nerfs, voire exaspérante. Pourtant, François sait la calmer et lui parler. Mais le mal-être de Laure l’emporte sur toute approche affective, raisonnable, amicale jusqu’à… l’aveu.... 
Critique d’Hervé Mestron – Du sexe à l’époque de Freud Arthur Schnitzler (1862-1931), médecin, s’est intéressé à la psychiatrie, à la dermatologie, et aux maladies vénériennes. Forcément, il a dû en voir et en entendre. Ces questions ont dépassé le cadre strict de ses consultations... 
« Les Lundis en coulisse » de l’Aquarium
Premier rendez-vous      L’écriture théâtrale contemporaine intéresse, intrigue, suscite l’engouement ou la curiosité et il est parfois difficile d’en apprécier toutes les subtilités. Dans le cadre des « Lundis en coulisse », le Théâtre de l’Aquarium ouvre ses portes le lundi 18 janvier de... 
Suite... Commentaires fermés sur « Les Lundis en coulisse » de l’Aquarium
Atteinte à la liberté d’expression !
Une agression inadmissible    L’agression de Rayhana, auteure et comédienne d’origine algérienne, aspergée d’essence alors qu’elle se rendait à la salle parisienne où elle donne un spectacle sur des femmes algériennes, a suscité jeudi une vague d’indignation. Cette artiste féministe... 
Suite... Commentaires fermés sur Atteinte à la liberté d’expression !
Critique de Bruno Deslot – Sur les traces d’une histoire trop commune Une femme se raconte, s’interroge et tente de bousculer les diktats de l’idéal féminin, imposés par une société patriarcale. Magie de l’artifice, merveille de la cosmétique, alimentation saine et équilibrée, confortent la femme... 
Critique de Marion Ploquin – Une galerie de portraits Sartre, Limouse, le dandysme, Boris Vian, le bee bop. Un peu plus d’une heure de spectacle qui nous plonge dans l’atmosphère exaltante du Saint-Germain-des-prés Baudelairien… La pièce s’ouvre sur l’Akadémie Duncan qui, en... 
Critique de Camille Hazard – L’inertie ravageuse Comment vaincre l’incapacité d’agir ? Comment vivre, éloigné de toute réalité sociale, sans repère, sans amour, sans force ? Tchekhov nous met à la place d’un scientifique qui observerait au microscope, les membres d’une famille tentant de survivre... 
Rencontre avec le metteur en scène Patrick Zuzalla
une rencontre de Bruno Deslot – Fort de son succès lors de la saison dernière à la Maison de la Poésie, Philoctète et ravachol est repris à partir du 20 janvier 2010 à la Maison de la Poésie. Ravachol, anarchiste français, mort guillotiné à 33 ans en 1892. Philoctète, héros grec abandonné sur une... 
Lecture de Plume – La jeune Mukagatare est une survivante de génocide rwandais. Adoptée par une famille alsacienne, Vestine, car tel est le prénom qu’elle choisit et emporte, juste avant la fuite, fait tout son possible pour s’adapter à son pays d’accueil. Mais surtout, pour ne pas... 
Critique de Bettina Jacquemin – Quand la réalité se nourrit d’histoires individuelles Avec Fabbrica, Ascanio Celestini entraîne le spectateur dans les rouages de la réalité industrielle et politique de l’Italie du XXe siècle dont l’histoire est avant tout celle des ouvriers : de Fausto, le...