// À l’affiche

Une minute de danse par jour, une performance au quotidien de Nadia Vadori-Gauthier. Mille et une danses, solo de Nadia-Vadori Gauthier, Parce que nos os brillent, de Nadia Vadori-Gauthier, Isabelle Dutoit et Benoist Lachambre aux Ateliers de Paris CDC Caroline Carlson

Une minute de danse par jour, une performance au quotidien de Nadia Vadori-Gauthier. Mille et une danses, solo de Nadia-Vadori Gauthier, Parce que nos os brillent, de Nadia Vadori-Gauthier, Isabelle Dutoit et Benoist Lachambre aux Ateliers de Paris CDC Caroline Carlson
© Nadia Vadori-Gauthier ƒƒƒ article de Jean Hostache Suite aux attaques terroristes contre Charlie Hebdo le 7 janvier 2015, la performeuse et chorégraphe Nadia Vadori-Gauthier, atteinte et choquée comme le plus grand nombre, imagine « un acte de résistance poétique » contre la barbarie : danser une minute par jour.  Sa première réaction le soir des évènements tragiques où elle conçoit... 

Ex Anima, conception et mise en scène Bartabas, au Théâtre Zingaro

Ex Anima, conception et mise en scène Bartabas, au Théâtre Zingaro
  © Marion Tubiana ƒ Article de Victoria Fourel Le cheval, au centre du travail de Bartabas depuis trente ans, devient maître du jeu et reflet de notre humanité dans l’ultime spectacle de l’écuyer scénographe. Un animal libre et imprévisible mis en avant comme jamais auparavant. Dans Ex Anima, pas de prouesses techniques, pas de voltige. Libéré de son cavalier, le cheval... 

La vie est un songe, de Calderón, mise en scène de Clément Poirée, Théâtre La Tempête

La vie est un songe, de Calderón, mise en scène de Clément Poirée, Théâtre La Tempête
© Antonia Bozzi   ƒƒ article de Corinne François-Denève Pour Lope de Vega, le théâtre se résumait à « quatre planches, quatre tréteaux, deux acteurs, une passion ». Pour Clément Poirée et son Calderón, il en faut un tout petit peu plus : une passion intacte chez ses interprètes, mais une distribution plus étoffée, et surtout l’immense espace du théâtre de la Tempête,... 

Les Inconsolés, d’Alain Buffard, au Centre Pompidou (avec le Centre National de la Danse)

Les Inconsolés, d'Alain Buffard, au Centre Pompidou (avec le Centre National de la Danse)
© Marc Domage ƒƒƒ article de Denis Sanglard Ça commence dans l’obscurité par le Roi des Aulnes de Goethe, récité en allemand. Et du noir, des pendrillons, surgissent des fragments de corps. Ici un bras, là des pieds. Une tête. Masquée. Ils seront masqués, indifférenciés et interchangeables, ces trois sur le plateau qui bientôt exposeront les éclats sombres d’une vie intime. Enfants,... 

Democraty in America, mise en scène de Romeo Castelluci, à la MC93 / Festival d’Automne à Paris

Democraty in America, mise en scène de Romeo Castelluci, à la MC93 / Festival d’Automne à Paris
© Marie Clauzade Article de Denis Sanglard Avec Democracy in America Romeo Castellucci atteint les limites. Les siennes et les nôtres. (Mal) inspiré par les écrits d’Alexis de Tocqueville ce pensum de près de deux heures est aussi vide et hermétique qu’agaçant par son maniérisme devenu chic et désormais toc. Superbes images certes, on reconnaît la pâte, mais absconses par trop d’abstraction.... 

Le poète aveugle, mise en scène de Jan Lauwers, à la Colline Théâtre National

Le poète aveugle, mise en scène de Jan Lauwers, à la Colline Théâtre National
© Maarten Vanden Abeele ƒ article de Jean Hostache Jan Lauwers et sa joyeuse équipe flamande, viennent de nouveau en France pour proposer leur nouvelle création « Le poète aveugle ». Avec cette pièce inédite côtoyant – comme on a l’habitude de le voir chez la Needcompany – la pluridisciplinarité, Lauwers se concentre sur des portraits d’artistes : les interprètes de ce spectacle.... 

Haskell Junction, conception et mise en scène de Renaud Cojo, au Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine

Haskell Junction, conception et mise en scène de Renaud Cojo, au Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine
© Frédéric Desmesure   ƒ article de Jean Hostache Renaud Cojo propose, à l’ouverture de la nouvelle saison du TnBA, un véritable OVNI théâtral aussi déroutant que complexe à décrypter. Nous y trouvons un réel intérêt vis-à-vis du sujet qu’il aborde : celui des frontières, à l’évidence éminemment actuel, mais vu à travers le prisme singulier de cette étrange anecdote-géographique... 

Douze hommes en colère, de Reginald Rose, adaptation française de Francis Lombrail, mise en scène Charles Tordjman, au Théâtre Hébertot

Douze hommes en colère, de Reginald Rose, adaptation française de Francis Lombrail, mise en scène Charles Tordjman, au Théâtre Hébertot
© Laurencine Lot ƒƒƒ Article de Victoria Fourel Douze hommes doivent décider du sort d’un treizième. Douze jurés doivent statuer sur le crime prétendument commis par un jeune de seize ans. Onze jurés sont sûrs, il l’a fait. Le dernier a ce qu’il nomme un doute légitime. Avec persévérance et humilité, il devra faire basculer leur jugement et leur fausse certitude. Cela... 

Un album, de Lætitia Dosch, Théâtre du Rond-Point

Un album, de Lætitia Dosch, Théâtre du Rond-Point
© Dorothée Thébert Filliger   article de Nicolas Brizault Un album, oui, certes. Lætitia Dosch est déjà sur scène lorsque le public arrive, elle nous attend, sympathique et un brin nerveuse. On imagine une quelconque surprise, à un moment ou un autre, un évènement particulier sur cette belle moquette rose, près de ce fauteuil de style qui va sans doute mener une vie trépidante dans quelques... 

Néant, création de Dave St-Pierre, au Tarmac

Néant, création de Dave St-Pierre, au Tarmac
© Alex Huot ƒƒƒ article de Denis Sanglard Dave St-Pierre et son avatar. C’est ce dernier qui nous accueille au Tarmac, nu, perruque blonde en bataille, empaqueté dans une house de plastique, bref, complétement cintré. Celui-là même que nous avions découvert dans « Un peu de tendresse bordel de merde ! ». Mais derrière ce double il y a le formidable danseur Dave St-Pierre, loin d’être... 

Marie Tudor, de Victor Hugo, adaptation et mise en scène Pascal Faber, Théâtre Rive Gauche

Marie Tudor, de Victor Hugo, adaptation et mise en scène Pascal Faber, Théâtre Rive Gauche
© Cie 13 ƒƒƒ article de Nicolas Brizault Marie Tudor, cette pièce romantique en prose de Victor Hugo présentée la première fois en novembre 1833, nous montre comment l’amour, l’Etat, la confiance et l’intérêt ne se sont jamais bien entendus. La reine est folle d’un bel italien, Fabiano Fabiani, fort intéressé, lui, par l’argent et le pouvoir. Heureusement quelques fourbes, pardon,... 

Les Trois sœurs, d’Anton Tchekhov, mise en scène de Timofeï Kouliabine, Odéon-Théâtre de l’Europe / Festival d’Automne à Paris

Les Trois sœurs, d’Anton Tchekhov, mise en scène de Timofeï Kouliabine, Odéon-Théâtre de l’Europe / Festival d'Automne à Paris
© Frol Podlesny ƒƒƒ article de Denis Sanglard   Un choc ! Un beau, un magnifique choc… Les Trois sœurs de Tchekhov, mis en scène par Timofeï Kouliabine, jeune metteur en scène russe, est un grand moment théâtral unique et rare, précieux. Une mise en scène radicale, épurée, fluide, ne s’embarrassant d’aucun folklore, d’aucune tradition. Une pièce jouée intégralement en langue... 

Go-on ou le son de la déraison, de Suzuki Matsuo, à la Maison de la Culture du Japon à Paris / Festival d’Automne à Paris

Go-on ou le son de la déraison, de Suzuki Matsuo, à la Maison de la Culture du Japon à Paris / Festival d’Automne à Paris
© Jean Couturier   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Suzuki Matsuo, metteur en scène et auteur japonais, icône de la culture japonaise, signe avec Go-on ou le son de la déraison, une œuvre noire et baroque, trash, cash, complétement barrée. Avec cette question qui traverse cette œuvre plus profuse que confuse car sous le chaos apparent Suzuki Matsuo sait très bien où il va : et Dieu... 

La Chute de la maison, mise en scène de Jeanne Candel et Samuel Achache, à l’Atelier de Paris-Carolyn Carlson / Festival d’Automne à Paris

La Chute de la maison, mise en scène de Jeanne Candel et Samuel Achache, à l’Atelier de Paris-Carolyn Carlson / Festival d’Automne à Paris
   © Patrick Berger ƒƒƒ article de Denis Sanglard Chaque année l’Adami donne carte blanche à un metteur en scène, « un maître de théâtre ». Paroles d’acteurs, tel est le nom de cette initiative heureuse, permet donc à de jeunes comédiens de travailler sur un temps de répétition relativement court sur un projet, de se frotter à l’univers d’un metteur en scène. Le choix...