// À l’affiche

A Bright room called day, de Tony Kushner, mise en scène de Catherine Marnas, au Théâtre du Rond-Point

A Bright room called day, de Tony Kushner, mise en scène de Catherine Marnas, au Théâtre du Rond-Point
© Pierre Planchenault   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Hitler, Reagan, Trump. Comment en arrive-t-on à ça ? Peintre raté, acteur raté, entrepreneur véreux comment nos démocraties ont-elles pu installer au pouvoir ces trois-là ? Nazisme, crypto-fascisme, montée des nationalismes, de glissement en glissement, c’est une sournoise et implacable mécanique où l’aveuglement le dispute... 

Dimanche, conception Focus & Chaliwaté, au Théâtre Sylvia Monfort

Dimanche, conception Focus & Chaliwaté, au Théâtre Sylvia Monfort
  © Virginie Meigne   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Bon dimanche ! Trois reporters animaliers parcourent la planète pour filmer les espèces en dangers. Confrontés aux dérèglements climatiques, fonte des glaces, ouragan et tsunami, ils seront, chacun leur tour, les premiers à disparaître… Pendant ce temps-là, ignorant superbement l’apocalypse qui s’annonce, une famille... 

Les filles du Saint-Laurent, de Rébecca Dérape, en collaboration avec Annick Lefebvre, mise en scène d’Alexia Bürger, Théâtre de la Colline

Les filles du Saint-Laurent, de Rébecca Dérape, en collaboration avec Annick Lefebvre, mise en scène d’Alexia Bürger, Théâtre de la Colline
  © Philippe Brault   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Mathilde, Anne, Rose, Charlotte, Lili, Manon, Dora, Elodie. Ce sont les filles, les femmes du Saint-Laurent. Il y a Martin, aussi. Et le Fleuve, le Saint-Laurent. De Coteau-du-Lac à Lourdes-de-Blanc-Sablon, du nord au sud, en passant par Québec, le fleuve charrie des cadavres, recrachés sur ses rives. Corps non identifiés découverts... 

Bandes, conception, écriture et mise en scène de Camille Dagen en binôme avec Emma Depoid, à La Commune – Aubervilliers, avec le Festival d’Automne

Bandes, conception, écriture et mise en scène de Camille Dagen en binôme avec Emma Depoid, à La Commune – Aubervilliers, avec le Festival d’Automne
  © Jean-Louis Fernandez    ƒƒ article de Nicolas Thevenot Dévaler la pente d’une rue, comme si l’on poursuivait son corps entraîné par la gravité du temps. C’est probablement la sensation que j’ai ressenti à la fin du confinement lorsque pour apprécier physiquement la fin de certaines restrictions je partis des Lilas jusqu’au centre de Paris en dévalant notamment la... 

Pièce d’actualité n°16 – Güven, conçue et mise en scène par Jérôme Bel, Maxime Kurvers, Marie-José Malis et Marion Siéfert, à La Commune – CDN Aubervilliers

Pièce d’actualité n°16 – Güven, conçue et mise en scène par Jérôme Bel, Maxime Kurvers, Marie-José Malis et Marion Siéfert, à La Commune – CDN Aubervilliers
  © Willy Vainqueur     ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot « Le monde entier est un théâtre, et les hommes et les femmes ne sont que des acteurs » a écrit Shakespeare dans Comme il vous plaira. « Le théâtre n’est plus le monde » semble lui répondre Diane Scott en 2021 dans son essai S’adresser à tous. Quant à Güven, il s’interroge auprès de Marie-José Malis :... 

La Forteresse du sourire, mise en scène et texte Kurô Tanino, au T2G – Théâtre de Gennevilliers, avec le Festival d’Automne

La Forteresse du sourire, mise en scène et texte Kurô Tanino, au T2G – Théâtre de Gennevilliers, avec le Festival d’Automne
  © Takashi Horikaw     ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Savez-vous comment se dit western spaghetti en japonais ? Non? Alors gardez bien l’oreille attentive sans vous laissez absorber complètement par la lecture des sur-titrages, et La Forteresse du sourire vous apprendra que, comme en français, il s’agit de mots importés mais différents puisqu’il s’agit de : macaroni... 

L’île d’Or. Kanemu-Jima, du Théâtre du Soleil, dirigé par Ariane Mnouchkine, en harmonie avec Hélène Cixous, Théâtre du Soleil, Cartoucherie de Vincennes

L’île d’Or. Kanemu-Jima, du Théâtre du Soleil, dirigé par Ariane Mnouchkine, en harmonie avec Hélène Cixous, Théâtre du Soleil, Cartoucherie de Vincennes
  © Michèle Laurent   ƒƒƒ article de Emmanuelle Saulnier-Cassia Au fil de ses spectacles et avec L’Ile d’Or en dernier lieu, Ariane Mnouchkine prouve qu’elle bâtit une œuvre. Cette construction n’est certes pas le résultat d’un processus individuel, mais celui d’une troupe qu’elle mène tambour battant depuis près de 60 ans, et dont la fidélité et la diversité est... 

Anéantis de Sarah Kane, mise en scène de Simon Delétang au Studio-Théâtre de la Comédie-Française

Anéantis de Sarah Kane, mise en scène de Simon Delétang au Studio-Théâtre de la Comédie-Française
  © Christophe Raynaud de Lage, coll. Comédie-Française.   article de Denis Sanglard Sarah Kane entre au répertoire de la Comédie-Française et c’est bien. Formidable auteure trop tôt disparue après cinq œuvres exigeantes, implacables, flamboyantes et désespérées, qui interrogeait l’humain dans ses retranchements ultimes, l’origine de la violence qui fonde notre système,... 

La disparition du paysage, de Jean-Philippe Toussaint, mise en scène d’Aurélien Bory, au Théâtre des Bouffes du Nord

La disparition du paysage, de Jean-Philippe Toussaint, mise en scène d’Aurélien Bory, au Théâtre des Bouffes du Nord
  © Aglaé Bory   ƒƒ article de Denis Sanglard Un homme dans un appartement à Ostende. Seul, réduit à l’immobilité, il se souvient. L’attentat. La déflagration. Devant la fenêtre qui donne sur la mer, l’observation du paysage est une étrange méditation où les souvenirs en lambeaux affluent, le paysage se métamorphose ; la mer, Tokyo, le café Métropole de Bruxelles…... 

La Cerisaie, d’Anton Tchekhov, mise en scène de Clément Hervieu-Léger, à la Comédie-Française

La Cerisaie, d'Anton Tchekhov, mise en scène de Clément Hervieu-Léger, à la Comédie-Française
  © Brigitte Enguérand, coll. Comédie-Française   ƒƒƒ article de Nicolas Brizault Le curieux décor d’une splendide maison russe se présente devant nous, intérieur-extérieur mélangés, dedans-dehors. Dans cette datcha évidemment au milieu d’une cerisaie immense, La Cerisaie, revient sa propriétaire, Lioubov Andreïevna. Elle a quitté la Russie après la mort de son fils.... 

La théorie, texte de Marie Yan, mise en scène de Valentine Caille à L’Etoile du Nord, Paris

La théorie, texte de Marie Yan, mise en scène de Valentine Caille à L’Etoile du Nord, Paris
  © Céleste Rogosin   ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot C’est un immense tableau grisâtre, abîmé, parcouru de mots illisibles, au bord de l’effacement, à deviner : comme un palimpseste. Et puis des éraflures, des éventrements par endroit, d’où semble sourdre la poudre de craie floutant l’un des côtés du grand rectangle délimitant la scène comme une aire de jeu. L’école... 

Le Roi Lear, de William Shakespeare, mise en scène de Georges Lavaudant, Théâtre de la Porte Saint-Martin / Théâtre de la Ville hors les murs

Le Roi Lear, de William Shakespeare, mise en scène de Georges Lavaudant, Théâtre de la Porte Saint-Martin / Théâtre de la Ville hors les murs
  © Jean-Louis Fernandez   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Mise en scène et interprétations magistrales et radicales, ainsi peut-on résumer en deux clichés, tant pis assumons, Le Roi Lear monté par Georges Lavaudant, interprété par Jacques Weber dans le rôle-titre auquel il faut adjoindre François Marthouret dans celui de Gloucester, et l’ensemble des interprètes sans exception... 

Grammaire des mammifères de William Pellier, mise en scène de Jacques Vincey, Théâtre Olympia, Tours

Grammaire des mammifères de William Pellier, mise en scène de Jacques Vincey, Théâtre Olympia, Tours
  © Christophe Raynaud de Lage   ƒƒƒ article de Corinne François-Denève Au début, la peur nous envahit. Mais que sommes-nous donc allée faire dans cette galère ? Pourquoi avoir accepté d’aller s’enfermer, un week-end de novembre, dans la salle d’un théâtre, pour subir un texte évidemment contemporain, à prétention philosophique, qui va chercher, entre autres, dans le Tractatus... 

Je ne suis plus inquiet, de Scali Delpeyrat, Théâtre de la Ville – Espace Cardin

Je ne suis plus inquiet, de Scali Delpeyrat, Théâtre de la Ville - Espace Cardin
  © Bruno Venzal   ƒƒ article de Nicolas Brizault Scali Delpeyrat nous présente une suite d’épisodes découpés de son passé, de son présent. Ils sont axés sur ses grands-parents maternels de religion juive et fuyant Paris quelques jours avant les rafles du Vel d’Hiv’, et ayant pu s’installer ensuite dans le Sud-Ouest avec une chance merveilleuse ; sur sa mère, ayant...