// À l’affiche

La Leçon, d’Eugène Ionesco, mise en scène Christian Scharetti, au TNP Villeurbanne

La Leçon, d’Eugène Ionesco, mise en scène Christian Scharetti, au TNP Villeurbanne
© Jean-Christophe Bardot   ƒƒ Article de Victoria Fourel La Leçon, c’est une histoire de dérapage. C’est l’histoire de cette étudiante qui passe une porte, prête à recevoir un cours particulier, et qui aurait mieux fait de s’abstenir. Dans un échange aux confins de l’absurde, à la fois drôle et de plus en plus inquiétant, on pose la question de la communication, de l’éducation.... 

Un garçon d’Italie, d’après Philippe Besson, mise en scène de Mathieu Touzé, Théâtre de Belleville

Un garçon d’Italie, d’après Philippe Besson, mise en scène de Mathieu Touzé, Théâtre de Belleville
  © Christophe Raynaud de Lage     Article de Philippe Escalier L’adaptation au théâtre d’un roman aux accents intimistes est toujours chose périlleuse. Avec une mise en scène très statique et malgré quelques courtes séquences plutôt réussies, la proposition de Mathieu Touzé, actuellement à l’affiche du Théâtre de Belleville, peine à convaincre. Un Garçon d’Italie... 

K surprise, de Sarah Péb’, mise en scène Élise Mc Leod, Les Déchargeurs, Paris

K surprise, de Sarah Péb’, mise en scène Élise Mc Leod, Les Déchargeurs, Paris
  © Antoine La Rocca   ƒƒ article de Nicolas Brizault K surprise est l’histoire du cancer du sein de Sarah Péb’, (Pébereau pour les intimes). Un cancer à trente ans, elle ne comprend pas, ce n’est pas le moment, c’est beaucoup trop tôt, vraiment, on ne peut pas attendre un peu ? L’annonce des médecins, l’annonce à la famille, l’annonce ou non aux amis, leurs réactions,... 

Électre / Oreste d’Euripide, mise en scène Ivo Von Hove, Comédie-Française

Électre / Oreste d’Euripide, mise en scène Ivo Von Hove, Comédie-Française
  © Jan Versweyveld coll. Comédie-Française     ƒƒƒ article de Denis Sanglard Une tragédie âcre, au goût ferreux de boue et de sang mêlés. Une vengeance nourrie de haine absolue, irrépressible. Une fureur monstrueuse, implacable et destructrice. Électre / Oreste mis en scène par Ivo von Hove c’est une tragédie brute et sèche. Une spirale de violence inouïe qui... 

Arc, mise en scène, chorégraphie et conception Ushio Amagatsu, Cie Sankai Juku, Théâtre des Champs Elysées / Théâtre de la Ville hors les murs

Arc, mise en scène, chorégraphie et conception Ushio Amagatsu, Cie Sankai Juku, Théâtre des Champs Elysées / Théâtre de la Ville hors les murs
  © Sanka Juku -DR     ƒ article de Denis Sanglard Il y a quelque chose du malentendu dans la perception que nous avons de la compagnie Sankai Juku. Comme un exercice d’admiration obligée devant cette compagnie et sa danse considérée comme représentante du butô. C’est l’arbre qui cache la forêt. Certes cette création, comme toutes les autres jusqu’à ce jour, est d’une... 

Funeral blues, the missing cabaret, musique de Benjamin Britten, texte de Wystan Hugh Auden, mise en scène d’Olivier Fredj, Théâtre des Bouffes du Nord

Funeral blues, the missing cabaret, musique de Benjamin Britten, texte de Wystan Hugh Auden, mise en scène d’Olivier Fredj, Théâtre des Bouffes du Nord
   © Bohumil Kostohryz   ƒ article de Denis Sanglard Dans un vestiaire masculin anglais, décidemment les clichés homoérotiques ont la vie très dure, le compositeur Benjamin Britten et le poète Wystan Hugh Auden engage un étrange pas de deux amoureux. Un je-t’aime-moi-non-plus, joué et chanté, entre Britten effrayé par son propre désir et Auden n’en pouvant plus de tant de résistance... 

Goat, chorégraphie Ben Duke par le ballet Rambert au Théâtre des Abbesses

Goat, chorégraphie Ben Duke par le ballet Rambert au Théâtre des Abbesses
© Hugo Glendinning   ƒƒ article de Nicolas Thevenot Il y a des spectacles aux allures modestes qui vous procurent, sans que l’on en saisisse vraiment la cause, une profonde sympathie, voire de la tendresse, alors même qu’ils ne vous parviennent pas indemnes de tout défaut. Goat en fait partie. La belle jeunesse de ses interprètes (le Ballet Rambert) n’est probablement pas étrangère... 

São Paulo Dance Company, chorégraphies de Uwe Scholz, Marco Goecke et Joëlle Bouvier, Chaillot-Théâtre national de la Danse

São Paulo Dance Company, chorégraphies de Uwe Scholz, Marco Goecke et Joëlle Bouvier, Chaillot-Théâtre national de la Danse
Oiseau de feu © Wilian Aguiar ƒƒƒ Article de Philippe Escalier À les voir à l’œuvre sur scène comment ne pas regretter qu’il s’agisse de leur tout premier passage à Paris ? Pour leur anniversaire, ils fêtent leurs dix ans, c’est bien la São Paulo Dance Company dirigée par Inês Bogéa, grande figure de la danse brésilienne, qui nous fait le précieux cadeau de trois pièces chorégraphiques... 

Moâ, Sacha !, d’après l’œuvre de Sacha Guitry, spectacle conçu par Christophe Barbier, Théâtre de Poche

Moâ, Sacha !, d’après l’œuvre de Sacha Guitry, spectacle conçu par Christophe Barbier, Théâtre de Poche
© Pascal Gely   ƒƒ article de Corinne François-Denève Le programme du Poche, toujours joliment présenté, indiquait ceci : « « Accusé Guitry, levez-vous ! » En août 1944, Sacha Guitry se retrouve dans le bureau d’un juge… ». Au second regard, on s’aperçoit que la phrase suivante est : « Il ne s’agit pas seulement de l’interroger sur sa conduite pendant la guerre, mais... 

Ghost et Still Life, chorégraphie d’Angelin Preljocaj, au CENTQUATRE-PARIS / Festival Séquence Danse

Ghost et Still Life, chorégraphie d’Angelin Preljocaj, au CENTQUATRE-PARIS / Festival Séquence Danse
Still Life © Jean-Claude Carbonne   ƒƒ article de Denis Sanglard Still life n’est pas nature-morte. Mais vanité où le temps est comme suspendu et non aboli. Dans sa traduction nature morte est un contre sens car la mort, si elle est en devenir et au travail, n’a pas encore accompli son œuvre. Still life ou la suspension et la captation d’un instant, la métaphore inversée et injonction... 

Hymen Hymne, de Nina Santes et SunBengSitting, de Simon Mayer, Théâtre de la Bastille

Hymen Hymne, de Nina Santes et SunBengSitting, de Simon Mayer, Théâtre de la Bastille
Hymen Hymne © François Volpe, Perrine Valli+Nina Santes   ƒƒƒ et ƒ article de Nicolas Brizault C’est la deuxième année consécutive que le théâtre de la Bastille et l’Atelier de Paris / Centre de développement chorégraphique national accueillent quatre chorégraphes travaillant sur le vaste et parfois trouble monde réunissant traditions et territoires. Difficile impression... 

Purge, Baby, purge, d’après On purge bébé de Georges Feydeau, conçu et mis en scène par Sophie Perez & Xavier Boussiron au Théâtre Nanterre-Amandiers

Purge, Baby, purge, d’après On purge bébé de Georges Feydeau, conçu et mis en scène par Sophie Perez & Xavier Boussiron au Théâtre Nanterre-Amandiers
  © Philippe Lebruman   article de Nicolas Thevenot Dans un décor de carton-pâte façon livre pop-up, une femme de chambre nettoie les vitres, s’activant avec son chiffon et son spray, puis avec sa langue. Elle se met à lécher les carreaux. Dans l’entrée du salon, une forme brune au sol bien en évidence et qui ne fait pas mystère pour qui connaît (a priori tout le monde) l’intrigue... 

Tchékhov à la folie : La Demande en mariage et L’Ours, d’Anton Tchékhov, mise en scène de Jean-Louis Benoit, Théâtre de Poche

Tchékhov à la folie : La Demande en mariage et L’Ours, d’Anton Tchékhov, mise en scène de Jean-Louis Benoit, Théâtre de Poche
  La demande en mariage © Victor Tonelli   ƒ article de Corinne François-Denève De l’avis même de Tchekhov, La Demande en mariage et L’Ours, pièces en un acte, étaient des « plaisanteries ». Ce sont à tout le moins des pièces de jeunesse, où l’on cherchera en vain, semble-t-il, le ton mélancolique des pièces plus « abouties » et plus connues – même si, de... 

Projet audacieux ! Détestable pensée ! * de Romain Nicolas, réalisation de Léa Carton de Grammont, Marion Lévêque et Christian Schiaretti, TNP Villeurbanne

Projet audacieux ! Détestable pensée ! * de Romain Nicolas, réalisation de Léa Carton de Grammont, Marion Lévêque et Christian Schiaretti, TNP Villeurbanne
© Johannes Plenio (DR)     ƒ article de Solveig Deschamps Premier pas, celui qui va les mettre en lumière, ils n’en sont plus tout à fait aux balbutiements de leur art, ils vont quitter l’école où on leur a enseigné, pour certains, le chant lyrique et la musique, au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon (CNSMD) et pour les autres, le théâtre, à l’École...