// Critiques

L’art de conserver la santé, une pièce d’Ondine Cloez au Théâtre de la Bastille avec le Festival d’Automne

L’art de conserver la santé, une pièce d’Ondine Cloez au Théâtre de la Bastille avec le Festival d’Automne
  © Anne Lenglet     ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Trois jeunes femmes s’exercent à un art qui nous échappe : un tambourin à la main, elles en usent comme d’une raquette et s’occupent à y faire rebondir des balles de la grosseur et de la couleur d’une orange, tout en se déplaçant, s’arrêtant, posant genoux à terre, se relevant, gambadant. Dans la contemplation de... 

Bajazet, de Jean Racine, mise en scène d’Éric Ruf, Comédie Française / Studio Marigny

Bajazet, de Jean Racine, mise en scène d'Éric Ruf, Comédie Française / Studio Marigny
    © Christophe Raynaud de Lage, coll. Comédie-Française     ƒƒ article de Denis Sanglard Éric Ruf reprend la mise en scène de Bajazet, non là où il l’avait laissé en 2019 lors de sa création au Vieux-Colombier mais avec une autre perspective. Pour qui aime le scénographe, le changement est radical. C’est bien en effet une reprise mais non dans le sens de la... 

La Fontaine, assemblée fabuleuse… mise en scène de Nicolas Auvrey, Comédie de Picardie

La Fontaine, assemblée fabuleuse… mise en scène de Nicolas Auvrey, Comédie de Picardie
    © Ludo Leleu    ƒƒƒ article de Denis Sanglard Un joli goût d’enfance, de poussière de craie, de colle au goût d’amande…  Du moins pour ma génération. La Fontaine, assemblée Fabuleuse… mise en scène de Nicolas Avray, est un voyage ludique parmi les œuvres d’un fabuliste qui interrogeait les hommes avec sagacité et pessimisme. Monsieur de La Fontaine, homme... 

La Peste c’est Camus mais la grippe est-ce Pagnol ? Performance des Chiens de Navarre, conçue par Jean-Christophe Meurisse, Théâtre des Bouffes-du-Nord

La Peste c’est Camus mais la grippe est-ce Pagnol ? Performance des Chiens de Navarre, conçue par Jean-Christophe Meurisse, Théâtre des Bouffes-du-Nord
© Ph. Lebruman   fff article de Denis Sanglard Un peu embarrassé là, votre chroniqueur. Dernier opus Des chiens de Navarre, plus enragés que jamais, La Peste c’est Camus mais la grippe est-ce Pagnol ? ressemble à s’y méprendre et comme deux gouttes de gel Hydroalcoolique à cet hilarant et caustique exercice de style qui était Regarde le Lustre et Articule soit une lecture de pièce... 

Cent mètres papillon, de Maxime Taffanel, mise en scène Nelly Pulicani, Théâtre de Belleville

Cent mètres papillon, de Maxime Taffanel, mise en scène Nelly Pulicani, Théâtre de Belleville
  © Romain Capelle ƒ article de Hoël Le Corre Larie a seize ans et le bassin de natation est son lieu de prédilection. Cette eau chlorée, il l’a apprivoisée depuis son enfance, il aime à y plonger de ses yeux bleus, il aime y faire des bulles et regarder le monde à travers cette ébullition déformante et silencieuse. Mais ce qu’il aime par-dessus-tout, c’est cette sensation de... 

Normandie, textes de Henri Decoin & André Hornez, Musique de Paul Misraki, mise en scène de Christophe Mirambeau, Athénée Théâtre Louis-Jouvet

Normandie, textes de Henri Decoin & André Hornez, Musique de Paul Misraki, mise en scène de Christophe Mirambeau, Athénée Théâtre Louis-Jouvet
  © Casilda Desazars   ƒƒƒ article de Denis Sanglard La croisière s’amuse ! Sur un paquebot de luxe, le Normandie, trois jeunes demoiselles en fleurs, filles de milliardaires, ce qui a son importance, tombent amoureuses. D’un liftier, d’un maître-nageur, d’un télégraphiste. Au grand dam de leurs paternels fort courroucés par leur pauvreté… Sur ce même bateau, une belle... 

Don Juan, ballet de Johan Inger par la Fondazione Nazionale della Danza – Aterballetto

Don Juan, ballet de Johan Inger par la Fondazione Nazionale della Danza - Aterballetto
  © Nadir Bonazzi   ƒƒƒ Article de Philippe Escalier Le Théâtre National de Chaillot ne pouvait pas mieux choisir pour sa réouverture que le Don Juan de Johan Inger, son nouveau ballet, magnifique et flamboyant porté par l’admirable Fondazione Nazionale della Danza – Aterballetto, d’Émilie-Romagne avec laquelle il collabore depuis 2013. Toutes les fées se sont visiblement... 

Pinocchio, de Carlo Collodi, adaptation et mise en scène de Jérémie Le Louët, Théâtre de Châtillon & tournée

Pinocchio, de Carlo Collodi, adaptation et mise en scène de Jérémie Le Louët, Théâtre de Châtillon & tournée
  © Doisne Studio   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Un morceau de bois devenu pantin aspire à être « un petit garçon comme il faut. » Naïf, menteur, égoïste, hâbleur, insupportable poupée immature se jetant sur des chemins de hasard en quête d’une liberté impossible par son entêtante bêtise, Pinocchio se confronte à la misère et la cruauté du monde. Conte noir, féérie... 

Amitié, textes d’Eduardo de Filippo et Pier Paolo Pasolini, mise en scène Irène Bonnaud, au Théâtre de la Croix-Rousse

Amitié, textes d’Eduardo de Filippo et Pier Paolo Pasolini, mise en scène Irène Bonnaud, au Théâtre de la Croix-Rousse
    © Christophe Reynaud De Lage   ƒ article de Victoria Fourel À la croisée des genres, à la fois road-trip, fable et pièce à sketches, Amitié s’inspire d’un scénario inachevé de Pier Paolo Pasolini et de textes de l’auteur et comédien Eduardo de Filippo pour suivre les pas d’un roi mage sur la route de Bethléem. Mais son voyage et les rencontres qu’il fait tout... 

Album de Famille, d’après Brassens, Reggiani, Polnareff etc., mise en scène d’Isabelle Turschwell & Lauri Lupi, Studio Hébertot

Album de Famille, d’après Brassens, Reggiani, Polnareff etc., mise en scène d’Isabelle Turschwell & Lauri Lupi, Studio Hébertot
  © J-M.Héliès   ƒƒƒ article de Hoël Le Corre Le noir se fait dans la salle et sur scène. Des chuchotements en forme de chamaillerie qui nous plongent dans une complicité teintée d’agacement fraternel. Au vu du titre, pas de doute : nous allons être invités dans l’intimité d’une famille. Et ce sera une famille on ne peut plus ordinaire, presque un cliché... 

_jeanne_dark_ , conception, écriture et mise en scène de Marion Siéfert à La Commune, Centre Dramatique National d’Aubervilliers, avec le Festival d’Automne

_jeanne_dark_ , conception, écriture et mise en scène de Marion Siéfert à La Commune, Centre Dramatique National d’Aubervilliers, avec le Festival d’Automne
  © Mathieu Bareyre   Article de Nicolas Thevenot Une chambre claire, au sens photographique, blancheur immaculée absorbant les volumes, sauf un coin enfoncé, dans un aplat chromatique, effaçant toute perspective. L’espace d’emblée s’affiche comme le lieu de la dématérialisation, ou dit autrement : un non-lieu. Une chambre d’enregistrement qui ne vaut que pour les images... 

Vivre !, un spectacle de Frédéric Fisbach, inspiré du Mystère de la charité de Jeanne d’Arc de Charles Péguy, à La Colline – Théâtre National

Vivre !, un spectacle de Frédéric Fisbach, inspiré du Mystère de la charité de Jeanne d’Arc de Charles Péguy, à La Colline - Théâtre National
    © Tuong-Vi Nguyen   ƒƒ article de Nicolas Thevenot La rumeur du monde. Verbatim de quelques brèves entendues sur les gradins du Petit Théâtre de la Colline : « comment est-ce possible un peuple basé sur une religion ?! / ce matin il a fait une conférence sur ça : le séparatisme ! / mais qu’est-ce qu’on va séparer ? » Quel rapport avec Vivre ! le dernier spectacle... 

Point Cardinal, de Léonor de Récondo, adaptation scénique, conception et jeu de Sébastien Desjours, Théâtre de Belleville

Point Cardinal, de Léonor de Récondo, adaptation scénique, conception et jeu de Sébastien Desjours, Théâtre de Belleville
  © Pauline Le Goff   ƒƒƒ article de Denis Sanglard « Tu n’es pas seule Laurent. » Histoire d’une transition. Laurent, père de famille mène une vie banale. Seulement Laurent est déchiré : son sexe n’est pas son genre. Au fond de lui il y a Lauren, cœur battant d’une vérité intime. Point Cardinal, c’est le combat pour affirmer son identité, s’affranchir des préjugés,... 

Street life de Joseph Mitchell, traduit, adapté et mis en scène par François Tizon à L’ÉCHANGEUR, Bagnolet

Street life de Joseph Mitchell, traduit, adapté et mis en scène par François Tizon à L’ÉCHANGEUR, Bagnolet
  © Christophe Raynaud de Lage     ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Il y a des gestes artistiques dont la profonde nécessité et la valeur éthique frappent le spectateur comme une évidence. Des gestes de franc tireurs ouvrant des brèches dans ce monde de la culture finalement assez convenu entre répertoire éculé et modernité pop. Des gestes de découvreurs. Des orpailleurs....