// Critiques

Cioran/Entretien, mise en scène d’Antoine Caubet au Théâtre de l’Atalante

Cioran/Entretien, mise en scène d’Antoine Caubet au Théâtre de l’Atalante
ƒ Article d’Ulysse Di Gregorio Notre principale interrogation en sortant de la salle porte sur la pertinence et l’intérêt dramatique de cet entretien au théâtre. Si la forme s’éloigne de l’objet théâtral, il faut quand même noter que la mise en espace et le jeu des interprètes nous y ramènent de par leur qualité. Ce spectacle se révèle être une adaptation des entretiens d’Emil... 

MDLSX, compagnie Motus, La Villette, Festival 100 %

MDLSX, compagnie Motus, La Villette, Festival 100 %
ƒƒƒ article de Denis Sanglard © DIANE_ Ilaria Scarpa Please, please, please, let me get what i want / The Smiths. Une performance coup de poing, intelligente et subtile, sans esbroufe et sans autre provocation que sa vérité, vérité subversive, magnifiquement transgressive et terriblement indispensable, nécessaire. Une création qui interroge le genre. Sujet ô combien brûlant aujourd’hui... 

Le Grand Vivant, chorégraphie et mise en scène de Thierry Thieû Niang, à la Ménagerie de Verre, Festival Etrange Cargo

Le Grand Vivant, chorégraphie et mise en scène de Thierry Thieû Niang, à la Ménagerie de Verre, Festival Etrange Cargo
ƒ article de Denis sanglard © Vanessa Ceroni Un vieil orme menacé par un cyclone et tout un univers bascule soudain fragilisé par cette tempête. Cet orme, c’est le confident du narrateur. C’est le refuge du bakou, l’avaleur de rêve. Cet orme tremblant sous les bourrasques contient les fantômes du narrateur, ceux qui le hantent, dont le grand-père tant aimé pour qui l’agonie... 

J’ai dans mon cœur un Général Motors, mise en scène de Julien Villa au Théâtre de la Bastille

J’ai dans mon cœur un Général Motors, mise en scène de Julien Villa au Théâtre de la Bastille
Article d’Anna Grahm © DR Le spectacle s’ouvre comme un show à l’américaine dans un vieux saloon. Au micro, un homme présente les nouveaux clients de son label Motown. Sous son impulsion, chacune des recrues s’avance et exécute de son mieux la danse de l’anguille, le déhanchement électrique ou le grain de folie qui le caractérise. Les artistes de Berry Gordy chantent et dansent leur... 

Meeting, d’Antony Hamilton au Théâtre National de Chaillot.

Meeting, d’Antony Hamilton au Théâtre National de Chaillot.
ƒƒ Article de Victoria Fourel © Gregory Lorenzutti Le plateau est habité. Habité par des drôles de boîtiers, petite prouesse technique et rythmique, 64 boîtiers programmés pour jouer la musique sur laquelle deux danseurs vont créer une chorégraphie en miroir, en secousses. Pendant la pièce de 50 minutes, il n’y aura que des percussions sur scène, que des jeux de rythme et de musique,... 

Par-delà les marronniers, revu(e), de Jean-Michel Ribes, au Théâtre du Rond-Point

Par-delà les marronniers, revu(e), de Jean-Michel Ribes, au Théâtre du Rond-Point
ƒ article de Denis Sanglard   © Giovanni Cittadini Cesi Par-delà les marroniers, Revu(e) mise en scène de Jean-Michel Ribes est l’occasion de découvrir avec bonheur trois auteurs précurseurs du surréalisme, dadas avant dada. Jacques Vaché, Arthur Cravan et Jacques Rigaut. Tous trois disparus prématurément, tragiquement. Esprits iconoclastes qui conspuaient le siècle naissant, le... 

70e Édition du Festival d’Avignon du 6 au 24 juillet 2016

70e Édition du Festival d’Avignon du 6 au 24 juillet 2016
Article de Camille Hazard © Adel Abdessemed   Conférence de presse tenue ce matin, à l’Institut du Monde Arabe, par le directeur du festival Olivier Py. Depuis 70 ans, le Festival d’Avignon attire des milliers de spectateurs du monde entier, venus se rassembler par curiosité ou amour du spectacle. Chaque année et pendant trois semaines, le Festival nous encourage à rire ensemble, à... 

Preparatio Mortis, chorégraphie de Jan Fabre et Annabelle Chambon, au théâtre de la Bastille

Preparatio Mortis, chorégraphie de Jan Fabre et Annabelle Chambon, au théâtre de la Bastille
ƒƒ article de Florent Mirandole © Achille Lepera Dans la semi obscurité, une masse longue et molle suspendue en l’air s’agite, s’ébroue, se tortille au son de la partition pour orgue de Bernard Foccroulle. Suspendue au-dessus d’un cercueil en verre entouré de longues roses, cette grande chenille multicolore provoque instantanément un certain malaise. Puis une main finit par déchirer... 

Annabella (Dommage que ce soit une putain) d’après John Ford dans une mise en scène de Frédéric Jessua au Théâtre de la Tempête.

Annabella (Dommage que ce soit une putain) d’après John Ford dans une mise en scène de Frédéric Jessua au Théâtre de la Tempête.
ƒƒ article d’Ulysse Di Grégorio © Frédéric Jessua Le théâtre de la tempête, dirigé par  Philippe Adrien, se voit aujourd’hui donné une adaptation d’Annabella de John Ford. Choix audacieux, impérieux même, qui met à l’honneur le dramaturge John Ford si peu souvent représenté. Chose heureuse que notre attente pour la pièce soit ici si bien récompensée par la qualité des... 

Splendid’s de Jean Genet, mise en scène de Arthur Nauzyciel, Théâtre de la Colline

Splendid’s de Jean Genet, mise en scène de Arthur Nauzyciel, Théâtre de la Colline
ƒƒƒ article de Denis Sanglard   © Frédéric Nauczyciel Splendid’s. Sept gangsters assiégés dans un hôtel après le kidnapping et le meurtre d’une fille de millionnaire. Ils vont jouer au jeu de la vérité, règlement de compte avant l’ultime assaut. Sous les yeux d’un flic fasciné ayant trahi son camp. Mise en scène crépusculaire et sensuelle, à l’érotisme cristallisé, d’Arthur... 

Rencontre avec Charlotte Rondelez à propos de sa pièce To be Hamlet or not,

Rencontre avec Charlotte Rondelez à propos de sa pièce To be Hamlet or not,
Interview réalisée par Ulysse Di Gregorio UDG : Charlotte Rondelez, dans votre spectacle To be Hamlet or not, l’intrigue est focalisée sur le personnage d’Hamlet comme son titre l’indique. Tout au long de la représentation, vous vous emparez de ce mythe pour le déconstruire et le reconstruire. Pourquoi vous êtes-vous tournée vers Hamlet, et comment avez-vous amorcé ce travail... 

To be Hamlet or not, de et mis en scène par Charlotte Rondelez au Théâtre du Lucernaire.

To be Hamlet or not, de et mis en scène par Charlotte Rondelez au Théâtre du Lucernaire.
ƒƒ article d’Ulysse Di Gregorio © DR Hamlet, figure théâtrale emblématique, est le point de départ du spectacle de Charlotte Rondelez dont le but est de questionner la notion de liberté. Hamlet est ici amené à faire la rencontre du marin Pip – habitant du livre d’à côté sur l’étagère où tous deux sont rangés – qui lui dévoile que sa vie n’est qu’une fiction,... 

Ce qui me revient de droit, de et mis en scène par Justine Rouet-Chabaux, au Théâtre de la Jonquière

Ce qui me revient de droit, de et mis en scène par Justine Rouet-Chabaux, au Théâtre de la Jonquière
ƒ Article de Victoria Fourel © DR Ce qui me revient de droit, c’est ma place, la reconnaissance. C’est d’être pris au sérieux lorsqu’on dit vouloir faire du théâtre. C’est beaucoup de choses que de jeunes gens entendent dire sur les plateaux, une fois lancés. C’est ce que cette création explore. Entre la vraie vie et celle sur le plateau, la force que demandent... 

Drugs kept me alive, de Jan Fabre, au Théâtre de la Bastille

Drugs kept me alive, de Jan Fabre, au Théâtre de la Bastille
ƒ article de Florent Mirandole © Wonge Bergmann Entouré par des rangées de flacons remplis de pilules, le danseur Antony Rizzi revient pendant une grande heure sur son rapport aux substances psychotropes qu’il a ingurgité tout au long de sa carrière. Entouré, conforté, emprisonné par ces centaines de flacons, le danseur décrit dans les détails son lien paradoxal avec ces drogues, tour...