// Critiques

Le bourgeois gentilhomme, de Molière, mise en scène de Valérie Lesort et Christian Hecq, à la Comédie-Française, Place Colette

Le bourgeois gentilhomme, de Molière, mise en scène de Valérie Lesort et Christian Hecq, à la Comédie-Française, Place Colette
    © Christophe Raynaud de Lage, coll. Comédie-Française   ƒƒƒ article de Nicolas Brizault Une pièce bonne à 100% ? Sachons nous emporter un peu moins et disons 98, restant sans doute encore trop adepte d’une joie « rebondissante » et fier de l’être. Molière, nous connaissons, et monsieur Jourdain, Le Bourgeois gentilhomme, ce personnage qui a fait fortune et... 

Beaucoup de bruit pour rien, de Shakespeare, mis en scène par Maïs Sandoz et Paul Moulin, Théâtre de la Cité – CDN Toulouse Occitanie

Beaucoup de bruit pour rien, de Shakespeare, mis en scène par Maïs Sandoz et Paul Moulin, Théâtre de la Cité – CDN Toulouse Occitanie
    © Kenza Vannoni     ƒƒ article de Emmanuelle Saulnier-Cassia La compagnie L’Argument s’est attaquée avec passion à Beaucoup de bruit pour rien, l’une des œuvres de Shakespeare dont l’intitulé est devenu presque une maxime, mais dont le contenu n’est pas si bien connu du grand public. Il faut dire que les deux intrigues amoureuses peuvent avoir sur le papier... 

Faith, Hope and Charity, texte et mise en scène Alexandre Zeldin, au Théâtre National de l’Odéon

Faith, Hope and Charity, texte et mise en scène Alexandre Zeldin, au Théâtre National de l’Odéon
    ©  Sarah Lee   ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Aux Ateliers Berthier, ce n’est pas le petit pan de mur jaune cher à Proust, mais un pan de décor immense, comme une part prélevée au réel. Une pauvreté monumentale, érigée comme un portail de cathédrale, signée au coin gauche d’un petit radiateur électrique tout rouillé, et d’un rideau qui ne serait pas celui... 

Fanfare, au Cirque Électrique, mise en scène par Hervé Vallée, Paris

Fanfare, au Cirque Électrique, mise en scène par Hervé Vallée, Paris
  © Cirque Électrique   ƒƒƒ article de Nicolas Brizault Une heure qui fait un bien fou, comment ça s’appelle déjà ? Fanfare ?  Au Cirque Électrique ? Oui. Le point d’interrogation après cette Fanfare, créée en 2020, est presque mal venu tant on est plongé dans une folie merveilleuse et douce, des talents façon feu d’artifice. Avant même le vrai début le saisissement... 

« La Piste aux étoiles filantes ! (l’audition) », Cirque Lili, La Chartreuse, Dijon

« La Piste aux étoiles filantes !  (l’audition) », Cirque Lili, La Chartreuse, Dijon
  © Xavier Cario   ƒƒ Article de Corinne François-Denève Dans des jours plus heureux, mais qui reviennent, les touristes sont nombreux qui, explorant le patrimoine artistique et culturel dijonnais, poussent jusqu’au « Puits de Moïse ». Doté d’un remarquable calvaire, le puits se situe au milieu d’un ancien monastère chartreux, La Chartreuse, devenu désormais hôpital « spécialisé »... 

La Mouette d’Anton Tchekhov, travail en cours à l’ESCA, Asnières

La Mouette d’Anton Tchekhov, travail en cours à l’ESCA, Asnières
  © Miliana Bidault   ƒƒƒ article de Corinne François-Denève L’ESCA, à Asnières, est une école à part dans l’écosystème théâtral français : école supérieure, elle propose à ses élèves, qui peuvent avoir jusqu’à 30 ans, une professionnalisation dès leur cursus de formation. Suivant ateliers, cours, stages et master class pendant leurs années d’études, comme leurs... 

Le Lac des cygnes, chorégraphie d’Angelin Preljocaj, Théâtre National de la Danse Chaillot Paris

Le Lac des cygnes, chorégraphie d’Angelin Preljocaj, Théâtre National de la Danse Chaillot Paris
  © Jean-Claude Carbonne   ƒƒƒ article de Marta Plou Que les fans du Lac des cygnes classique, ceux du Preljocaj le plus rigoureux, ainsi que les amateurs de féerie jeunes et vieux accourent ! Tous seront comblés et même chamboulés ! Le prolifique Angelin Preljocaj et sa compagnie installée au Pavillon Noir CCN d’Aix-en-Provence, redonnent vie à ce ballet mythique. Sauf que jamais... 

Berlin mon garçon, de Marie NDiaye, mis en scène par Stanislas Nordey, Théâtre de l’Odéon

Berlin mon garçon, de Marie NDiaye, mis en scène par Stanislas Nordey, Théâtre de l’Odéon
    © Jean-Louis Fernandez   ƒƒ article de Emmanuelle Saulnier-Cassia Cinq minutes ne se sont pas écoulées de Berlin mon garçon que l’on est emporté par la musique propre à la langue de Marie NDiaye. L’ouverture par la juxtaposition de deux monologues, celui de Marina (la mère du « garçon ») et celui de Rüdiger (le loueur-colocataire berlinois) s’installe sans peine... 

Peer Gynt, d’Henrik Ibsen, mise en scène de David Bobée, La Grande Halle de la Villette

Peer Gynt, d’Henrik Ibsen, mise en scène de David Bobée, La Grande Halle de la Villette
© Arnaud Berterau   ƒƒƒ article de Denis Sanglard  C’est du théâtre comme on en rêve, épique, populaire, engagé, traversé d’une humanité qui vous bouleverse sèchement par sa vérité, sa profondeur. Nul espoir pourtant, pas de héros flamboyant mais un pauvre type qui rêve sa vie, affirme effrontément fendre les airs, attelé à un bouc, qui ne cesse de fuir, hors du monde,... 

Dans la solitude des champs de coton, de Bernard-Marie Koltès, mis en scène par Charles Berling, Théâtre 14

Dans la solitude des champs de coton, de Bernard-Marie Koltès, mis en scène par Charles Berling, Théâtre 14
  © Nicolas Martinez   ƒƒ article de Emmanuelle Saulnier-Cassia Charles Berling connaît bien les textes de Koltès. Il a joué Roberto Zucco en 1995, puis s’est attaqué dix ans plus tard à Dans la solitude des champs de coton en ayant initialement l’idée avec Léonie Samaga de faire jouer le rôle du Dealer par une femme, alors qu’il a été écrit par Koltès pour un homme (noir).... 

Mon père, de Christophe Honoré, mis en scène par Thomas Quillardet, Le Monfort Théâtre

Mon père, de Christophe Honoré, mis en scène par Thomas Quillardet, Le Monfort Théâtre
  © Matthieu Edet     ƒƒƒ article de Nicolas Brizault Mon père, de Christophe Honoré, a été publié en 2017 et Thomas Quillardet a été séduit immédiatement par ce livre s’avançant sur un fil tendu, entre enquête douloureuse, savoir qui dépose des petits mots, des photos souhaitant plus qu’inquiéter un homme qui, en plus d’être homosexuel, est papa, rendez-vous... 

Baie des Anges, de Serge Valletti, mise en scène par Hovnatan Avédikian, Théâtre du Rond-Point

Baie des Anges, de Serge Valletti, mise en scène par Hovnatan Avédikian, Théâtre du Rond-Point
  © Julien Benhamou   ƒ article de Nicolas Brizault L’idée de cette pièce, Baie des Anges, écrite par Serge Valletti, été suggérée à Hovnatan Avédikian par Faramarz Khalaj, qui venait de perdre un ami proche, suicidé. Bien entendu le respect reste énorme sur un tel sujet, sur cette idée. Sur le texte même peut-être et aussi sur le travail que toute pièce représente.... 

Je suis le vent, de Jon Fosse, de et avec Damiaan De Schrijver et Matthias de Koning, Théâtre de la Bastille

Je suis le vent, de Jon Fosse, de et avec Damiaan De Schrijver et Matthias de Koning, Théâtre de la Bastille
  © Tim Wouters   ƒƒƒ article de Denis Sanglard L’Un et l’Autre sont dans un bateau. L’Un tombe à l’eau… Je suis le vent, texte de Jon Fosse ou l’histoire d’une amitié, d’une vie qui tangue et roule. Mais comme toujours avec cet auteur et comme toujours avec tgSTAN et Maatschappij Discordia, c’est un peu plus compliqué et tordu que ça. Sur cette barque suspendue entre... 

Où les cœurs s’éprennent, d’après Eric Rohmer, mis en scène par Thomas Quillardet, Théâtre de la Tempête

Où les cœurs s’éprennent, d’après Eric Rohmer, mis en scène par Thomas Quillardet, Théâtre de la Tempête
  © Pierre Grobois   ƒƒƒ article de Emmanuelle Saulnier-Cassia Où les cœurs s’éprennent est une jolie création de Thomas Quillardet sous les auspices de Rimbaud, conçue comme un dyptique à partir de deux films d’Eric Rohmer, Les nuits de la pleine lune (1992) et Le rayon vert (1986). Elle est jouée au théâtre de la Tempête à la Cartoucherie de Vincennes par la même distribution...