// Critiques

Pièce, création du collectif Gremaud/Gurtner/Bovay, Théâtre de la Ville-Les Abbesses, Festival d’automne à Paris

Pièce, création du collectif Gremaud/Gurtner/Bovay, Théâtre de la Ville-Les Abbesses, Festival d’automne à Paris
    © Dorothée Thébert-Filliger   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Hier soir, en découvrant Pièce, du collectif Gremaud/Gurtner/Bovay, m’est revenu en mémoire une phrase d’un metteur en scène qui devant les efforts laborieux d’un comédien déconfit sur le plateau, attendant le jugement de celui-ci, après un long silence s’est entendu répondre de façon lapidaire : « oui,... 

Another Distinguée, La Ribot, Le CENTQUATRE-PARIS, Festival d’Automne à Paris

Another Distinguée, La Ribot, Le CENTQUATRE-PARIS, Festival d'Automne à Paris
© Grégory Batardon    ƒƒƒ article de Nicolas Brizault Le Festival d’Automne à Paris présente cette année installations plastiques, spectacles, films, moyens d’expressions multiples, simples et tenaces de La Ribot. Un vrai plaisir lorsqu’on connaît La Ribot, un vrai plaisir lorsqu’on la découvre. Another Distinguée est en ce moment au CENTQUATRE-PARIS, moment évidemment... 

Symphonia harmoniae caelestium revelationum, d’Hildegarde Von Bingen, conception de François Chaignaud et Marie-Pierre Brébant, MC93

Symphonia harmoniae caelestium revelationum, d’Hildegarde Von Bingen, conception de François Chaignaud et Marie-Pierre Brébant, MC93
  © Anna Van Waeg Rhok     ƒƒ article de Denis Sanglard François Chaignaud n’est jamais vraiment là où on pourrait l’attendre. Et c’est bien. Ce performer, danseur, chanteur, transformiste parfois (chez madame Arthur pour des apparitions singulières) aborde avec la musicienne Marie-Pierre Brébant le répertoire d’Hildegarde von Bingen. Abbesse bénédictine, visionnaire,... 

L’effort d’être spectateur, texte et mise en scène de Pierre Notte, Théâtre du Rond-Point

L’effort d’être spectateur, texte et mise en scène de Pierre Notte, Théâtre du Rond-Point
  © Eric Schoenzetter     ƒƒƒ article de Denis Sanglard Le testament de Pierre Notte. Pierre Notte, homme de lettres, metteur en scène, compositeur, comédien et pédagogue (carte de visite impressionnante, c’est vrai), spectateur aussi, et avant tout de lui-même et de cette faune étrange qui en dépit parfois d’un désespoir coxygien et d’une concentration toute relative... 

Moving in Concert, conception et chorégraphie Mette Ingvartsen, au Centre Pompidou – Festival d’Automne à Paris

Moving in Concert, conception et chorégraphie Mette Ingvartsen, au Centre Pompidou – Festival d’Automne à Paris
  © Marc Domage     ƒƒ article de Marguerite Papazoglou Moving in Concert, un titre comme une instruction d’action par défaut pour l’exécution de la chorégraphie ou comme le plus petit dénominateur commun de la pièce… Ce n’est pas seulement parce que Mette Ingvartsen annonce engager son nouveau cycle de création autour de la question des nouvelles technologies, de leur... 

Presque égal à de Jonas Hassen Khemiri, mise en scène de Laurent Vacher, la Manufacture, Nancy

Presque égal à de Jonas Hassen Khemiri, mise en scène de Laurent Vacher, la Manufacture, Nancy
  © Christophe Raynaud de Lage   ƒƒƒ article de Corinne François-Denève Qu’est ce qui a pu pousser Mani à se retrouver, un soir, sur le bord d’un toit, en équilibre instable, méditant sur sa chute et l’inflexion, si banale et si pathétique, qu’a pu prendre sa chienne de vie ? Magie du théâtre : le fil qui le retient (à un fil, donc, entre la vie et la mort), se retend.... 

Désordre du discours, d’après l’Ordre du discours de Michel Foucault, conception Fanny de Chaillé à l’Université Paris 8 – Saint Denis, Festival d’Automne à Paris

Désordre du discours, d’après l’Ordre du discours de Michel Foucault, conception Fanny de Chaillé à l’Université Paris 8 – Saint Denis, Festival d’Automne à Paris
  © Marc Domage     ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Du discours inaugural de Michel Foucault au Collège de France en 1970, il nous reste un texte édité chez Gallimard : L’ordre du discours. Mais aucun enregistrement, vidéo ou audio. Aucune capture, trace physique, attestant du corps qui ce jour-là prit place sur l’estrade, des mains qui fendirent l’épaisseur de la lumière,... 

Une des dernières soirées de Carnaval de Carlo Goldoni, mise en scène de Clément Hervieu-Léger au Théâtre des Bouffes du Nord

Une des dernières soirées de Carnaval de Carlo Goldoni, mise en scène de Clément Hervieu-Léger au Théâtre des Bouffes du Nord
    © Brigitte Enguérand   ƒƒƒ Article de Philippe Escalier Écrite pour son départ de Venise en 1762, Une des dernières soirées de Carnaval donnée aux Bouffes du Nord sous la direction de Clément Hervieu-Léger est l’occasion de découvrir une divertissante étude de mœurs, surprenante de vivacité et de modernité. Se sentant incompris de son public vénitien, Goldoni décide... 

Mille Milliards de Soleils, écrit et mis en scène par Elie Salleron, Théâtre de La Reine Blanche

Mille Milliards de Soleils, écrit et mis en scène par Elie Salleron, Théâtre de La Reine Blanche
  © Mathias Bourdelier   ƒƒƒ article de Ducrot Numina Mille milliards d’obsessions. Et comme le dit la compagnie Rascar Capac : Au travers de nos spectacles, nous nous réapproprions les désordres de l’Humain pour en défaire le sinistre et y exulter la grande fête. Elie Salleron a su se saisir des plus beaux relents émanant des angoisses, des douleurs et interrogations existentielles... 

21 rue des Sources, texte et mise en scène de Philippe Minyana, Théâtre du Rond-Point

21 rue des Sources, texte et mise en scène de Philippe Minyana, Théâtre du Rond-Point
  © Éric Didym     ƒƒƒ article de Denis Sanglard Nos maisons sont toujours hantées. Mémoires vives que peuplent des fantômes, ceux-là même qui vécurent là, entre ces murs. Philippe Minyana le sait bien qui n’a de cesse, de textes en textes, d’observer nos vies minuscules, d’en faire l’inventaire, entomologiste des âmes parfois mortes si délicatement, si poétiquement... 

Les Bonnes, de Jean Genet, mise en scène de Robyn Orlin, Théâtre de la Bastille

Les Bonnes, de Jean Genet, mise en scène de Robyn Orlin, Théâtre de la Bastille
    © Robyn Orlin     ƒƒƒ article de Denis Sanglard Les bonnes de Jean Genet et Robyn Orlin cela semble aller de soi. Pour sa première mise en scène, la chorégraphe et performeuse sud-africaine, vivant désormais en Europe, ne perd rien de sa rage, de sa niaque et surtout de son impertinence, de son regard aigu sur les questions de société, racisme, domination, genre. Jean... 

Le presbytère n’a rien perdu son charme, ni le jardin de son éclat, chorégraphie de Maurice Béjart, au Palais des Sports / Dôme de Paris

Le presbytère n'a rien perdu son charme, ni le jardin de son éclat, chorégraphie de Maurice Béjart, au Palais des Sports / Dôme de Paris
 © Gregory Batardon   f article de Denis Sanglard Freddie Mercury, Mozard, Béjart. Trente ans après sa création le Béjart Ballet de Lausanne remonte Le Presbytère n’a rien perdu de son charme ni le jardin de son éclat. Hommage au leader de Queen, groupe rock glam emblématique des années 70/80, à Jorge Donn, danseur de la compagnie. Fauchés par le SIDA. Pièce chorégraphique... 

Tigrane, écrit et mis en scène par Jalie Barcilon, Théâtre du Lucernaire.

Tigrane, écrit et mis en scène par Jalie Barcilon, Théâtre du Lucernaire.
  © Pauline Le Goff   Article de Ducrot Numina Tigrane 17 ans, élève compliqué et indomptable, s’essaye à trouver son exutoire à travers l’arts, à travers le regard de sa professeure dont il tombera amoureux. Cependant il comprend rapidement qu’il ne fait pas partis de ces privilégiés pour qui tout s’offre. Le jeune homme disparaît. Alors s’ouvre une enquête ou nous... 

Trois Ballets, chorégraphie Merce Cunningham, au Théâtre National de Chaillot – Théâtre de la Ville hors les murs, Portrait Merce Cunningham, Festival d’Automne Paris

Trois Ballets, chorégraphie Merce Cunningham, au Théâtre National de Chaillot – Théâtre de la Ville hors les murs, Portrait Merce Cunningham, Festival d’Automne Paris
  © Filip Van Roe   ƒƒƒ article de Marguerite Papazoglou « Il fallait bien la réunion de ces troupes d’envergure européenne pour entrer dans la danse de Merce Cunningham », Ph. Noisette. C’est ainsi que sont annoncés ces Trois Ballets, 4ème programme en hommage au centenaire du grand chorégraphe américain. L’Opera Ballet de Flandre, le Royal Ballet de Londres et le Ballet...