// Critiques

Betroffenheit, de Jonathon Young et Crystal Pite, danse-théâtre, Théâtre de la Colline

Betroffenheit, de Jonathon Young et Crystal Pite, danse-théâtre, Théâtre de la Colline
© Wendy D Photography ƒƒƒ article de Corinne François-Denève L’allemand « Betroffenheit » est intraduisible. Pointant vers la notion de choc, d’impact, voire de simple « rencontre » avec un évènement brutal, il ouvre le champ des possibles de la traduction : « consternation », « émotion », « tristesse », autant de mots que la langue française invente, adapte en contexte pour... 

L’enfant cachée dans l’encrier, de Joël Jouanneau au Théâtre de la ville – Théâtre des Abbesses

L’enfant cachée dans l’encrier, de Joël Jouanneau au Théâtre de la ville – Théâtre des Abbesses
ƒ article de Artémise © DR Alors qu’un petit garçon s’ennuie dans le château de son père absent pendant les vacances d’été, il entend une petite voix tout droit sortie d’un encrier. Il entame alors sous impulsion et pour retrouver la petite fille qui parle, L’Enfant cachée dans l’encrier, un voyage sur la mer. Le texte est un bel objet poétique incarné par un acteur qui endosse... 

Nord Nord Ouest, création collective de la troupe en bois. Théâtre de la Jonquière

Nord Nord Ouest, création collective de la troupe en bois. Théâtre de la Jonquière
ƒƒ article de Camille Hazard © DR La jeune troupe en bois créée en 2011, à l’initiative de plusieurs artistes, porte déjà en elle les qualités d’une grande troupe de théâtre. Ce mot si souvent employé et galvaudé par les compagnies elles-mêmes tend parfois à perdre son âme… Les artistes « en bois » renouent avec les traditions populaires d’une troupe de théâtre. Pour... 

Des territoires (Nous sifflerons la Marseillaise), de Baptiste Amann, le Centquatre-Paris

Des territoires (Nous sifflerons la Marseillaise), de Baptiste Amann, le Centquatre-Paris
 ƒƒ article de Nicolas Brizault © DR Quatre jeunes adultes, frères et sœur, sont dans un pavillon de banlieue pour régler mille problèmes après le décès de leurs parents. Lyn, épuisée et frôlant l’hystérie face à ses deux frères Samuel et Hafiz, cherchant de leur côté qui est le plus intelligent, le plus doué, le plus fort, le plus, le plus, le plus… Benjamin, suite à un accident... 

Nicht schlafen (pas dormir), mise en scène d’Alain Platel, à la MC93

Nicht schlafen (pas dormir), mise en scène d’Alain Platel, à la MC93
ƒƒ article de Denis Sanglard  © Chris Van der Burght Nicht schlafen dernière création d’Alain Platel, puise sa source vive dans les symphonies et les chants de Gustav Mahler, associée à la musique africaine pygmée, celle de Boule et Russel, présents sur le plateau pour improviser sur cette musique qui signe la fin du romantisme du 19e, s’ouvre sur le 20e et le modernisme ; une période... 

Médée-Matériau de Heiner Müller, mise en scène de Anatoli Vassiliev, au Théâtre des Bouffes du Nord

Médée-Matériau de Heiner Müller, mise en scène de Anatoli Vassiliev, au Théâtre des Bouffes du Nord
ƒƒƒ article de Denis Sanglard © Laurencine Lot Médée-Matériau d’Heiner Müller, mise en scène d’Anatoli Vassiliev, interprété par Valérie Dréville, participe de ces expériences, de ces créations qui vous restent profondément ancrées dans la mémoire. 2002, festival d’Avignon, je découvre cette incroyable expérience, une théâtralité exacerbée, une recherche unique, un engagement... 

Boxe Boxe, direction artistique et chorégraphie Mourad Merzouki au Théâtre du Rond-Point

Boxe Boxe, direction artistique et chorégraphie Mourad Merzouki au Théâtre du Rond-Point
ƒƒƒ Article de Victoria Fourel © DR Le ring et la scène. Le jeu d’ego, la sensualité, le travail et la sueur, la compétition, le rêve et l’échec. Les parallèles entre l’art et la boxe, entre la danse et les arts martiaux sont innombrables. Mourad Merzouki signe une pièce qui abat les clichés, et offre toutes les variations dansées autour de ces disciplines. Dans un univers... 

Des hommes en devenir, d’après Bruce Machart, mise en scène Emmanuel Meirieu, Théâtre Paris Villette

Des hommes en devenir, d'après Bruce Machart, mise en scène Emmanuel Meirieu, Théâtre Paris Villette
ƒƒ Article de Victoria Fourel © DR Ils sont terriblement ordinaires. Et pourtant, pas tout à fait. La vie les a froissés, ternis, les a mis de côté, comme un peu morts, déjà. Dans une suite de monologues, ces personnages défilent au micro, pour rattraper un bout de ce qu’ils ont perdu. De ce plateau se dégage une belle impression de volume. Une diagonale de lumière surplombée de... 

L’Hôtel du Libre-Echange de Georges Feydeau, mise en scène d’Isabelle Nanty, à la Comédie-Française

L’Hôtel du Libre-Echange de Georges Feydeau, mise en scène d’Isabelle Nanty, à la Comédie-Française
ƒƒƒ article de Denis Sanglard Epatant ! Et superbement drôle… De voir des comédiens, une troupe, au diapason, complice, s’amuser comme des sales gosses sur un plateau. L’Hôtel du Libre-Echange, vaudeville de Feydeau, entre au répertoire de la Comédie-Française, Isabelle Nanty à la mise en scène. Et ça dépote ! Pinglet, las de son irascible épouse Angélique, jette son dévolu... 

Le Pays de Nod, création de FC Bergman, à La Villette

Le Pays de Nod, création de FC Bergman, à La Villette
ƒƒƒ article de Denis Sanglard © Kurt Von der Elst D’abord il y a cette surprise et cet émerveillement d’entrer de plain-pied dans le décor, la salle des Rubens du musée des Beaux-arts d’Anvers. D’être immergé dans ce vaste lieu en travaux, vidé de ces toiles sauf une, monumentale, Le Coup de lance, auprès de laquelle sont affairés quelques personnages qui ne se soucient guère... 

Le froid augmente avec la clarté, librement inspiré de L’Origine et La Cave, de Thomas Bernhard, mise en scène Claude Duparfait, La Colline

Le froid augmente avec la clarté, librement inspiré de L’Origine et La Cave, de Thomas Bernhard, mise en scène Claude Duparfait, La Colline
ƒƒƒ article de Nicolas Brizault © Jean-Louis Fernandez Claude Duparfait s’est inspiré de deux ouvrages autobiographiques de Thomas Bernhard, L’Origine et La Cave, pour en faire un « rêve de scène », comme il aime qualifier sa façon de travailler, illustrant l’adolescence et la toute jeunesse de Thomas Bernhard, à la fin de la Seconde Guerre mondiale et durant les années qui... 

Jessica and me, création de Cristiana Morganti, au Théâtre des Abbesses

Jessica and me, création de Cristiana Morganti, au Théâtre des Abbesses
ƒƒƒ article de Denis Sanglard © DR La danseuse a 50 ans. Le dos, les genoux, les pieds en capilotade. Les arabesques ne montent plus si haut. La récupération est plus longue. Là se relever devient problématique. Une jambe est devenue plus longue que l’autre… Cristiana Morganti, danseuse pendant plus de vingt ans chez Pina Bausch se raconte. Bien sûr, l’ombre de Pina Bausch que l’on... 

L’Ombre de Stella, de Pierre Barillet, mise en scène de Thierry Harcourt, au Théâtre du Rond-Point

L’Ombre de Stella, de Pierre Barillet, mise en scène de Thierry Harcourt, au Théâtre du Rond-Point
ƒƒ article de Denis Sanglard © Dominique Laroche Stella fut une star. Oubliée. Celle qui tourna dans des navets, fut une Phèdre triomphale, dirigea son propre théâtre, traversa l’occupation et ses compromissions, fut jugée, condamnée avant de revenir sous les feux de la rampe et de la gloire, aujourd’hui n’a plus de mémoire. Mais sa dame de compagnie, elle, oui. Mylène, fille de... 

The Dry Piece­ | XL Edition, chorégraphie de Keren Levi, Festival des Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis, au Nouveau théâtre de Montreuil

The Dry Piece­ | XL Edition, chorégraphie de Keren Levi, Festival des Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis, au Nouveau théâtre de Montreuil
ƒƒƒ article de Jean Hostache © DR Un métissage entre la danse et la vidéo tout à fait réussit, qui place la femme à l’honneur. Keren Levi nous offre une proposition bien singulière et de toute beauté. Huit danseuses, huit femmes, huit nudités construisent le corps de ce spectacle. Elles dansent derrière un rideau de tulle, sont filmées d’en haut en totale plongée, et l’image nous...