// Critiques

Warm, de Ronan Chéneau, mise en scène de David Bobée, Théâtre du Rond-Point

Warm, de Ronan Chéneau, mise en scène de David Bobée, Théâtre du Rond-Point
© Sophie Colleu   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Béatrice Dalle est la torche noire qui embrase le texte érotique de Ronan Chéneau, incendie le plateau chauffé à blanc où Edward Aleman et Wilmer Marquez, circassiens d’une beauté à se damner, jetés dans cette fournaise, engagent un corps à corps jusqu’à la fusion absolue. Corps bientôt épuisés. David Bobée signe une mise en... 

Bajazet, en considérant le théâtre et la peste, d’après Jean Racine et Antonin Artaud, mise en scène de Frank Castorf, MC93 / Festival d’Automne à Paris

Bajazet, en considérant le théâtre et la peste, d'après Jean Racine et Antonin Artaud, mise en scène de Frank Castorf, MC93 / Festival d'Automne à Paris
    © Mathilda Olmi   ƒƒƒ article de Denis Sanglard   Un Bajazet cul-par-dessus-tête ! Encore une fois, et comme toujours, Frank Castorf fait table rase de tout. Franck Castorf, docteur Frankenstein du théâtre qui n’aime rien tant que découper, démembrer, rassembler, ficeler serré entre eux des textes qui, en apparence seulement, sont aux antipodes les uns des autres... 

Salade, tomate, oignons – Portrait d’Amakoé de Souza, Texte et mise en scène Jean-Christophe Folly, Les Plateaux Sauvages Hors les murs, Théâtre Le Carreau du Temple

Salade, tomate, oignons - Portrait d'Amakoé de Souza, Texte et mise en scène Jean-Christophe Folly, Les Plateaux Sauvages Hors les murs, Théâtre Le Carreau du Temple
  © Virginie Meigné   ƒƒƒ Article de Garance Salade, tomate, oignons – Portrait d’Amakoé de Souza c’est un triptyque mental, un labyrinthe psychologique qui démantèle cette trinité du « liberté, égalité, fraternité » en quelque chose de plus fédérateur et pourtant si quotidien, voir banal : le kébab et sa formulation « Salade, tomate, oignon ». du lieu... 

Dear Life, conception et mise en scène de Wang Chia-Ming, d’après Alice Munro à la MAC Créteil / Le Festival d’Automne à Paris

Dear Life, conception et mise en scène de Wang Chia-Ming, d’après Alice Munro à la MAC Créteil / Le Festival d’Automne à Paris
  © Yueh Yueh Liu     ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot On l’avouera immédiatement : notre indéfectible passion cinéphile pour les grands maîtres taiwanais Hou Hsiao Hsien et Tsai Ming Liang. Elle n’était pas étrangère à notre décision de venir découvrir à la MAC Créteil Dear Life, le spectacle de leur compatriote Wang Chia-Ming. Chez ces réalisateurs, il y a cette réflexion,... 

Frigide, de la compagnie Voulez Vous, Folies des fêtes (N6), Grande Halle de la Villette

Frigide, de la compagnie Voulez Vous, Folies des fêtes (N6), Grande Halle de la Villette
  © Guillaume Vellard & Daniel Pieruzzini   ƒƒƒ  article de Nicolas Brizault M. est enfermé, s’enferme chez lui et se lamente, s’ennuie, personne ne l’aime et en plus, sa garce de mère lui fait livrer un frigo. Du coup M., recouvert de fourrures antiques mais nu en dessous, va perdre pieds, virevolter dans ses rêves, ses lubies, ses angoisses, faire sortir de ce frigo... 

La Conférence des objets, texte et mise en scène Christine Montalbetti, Comédie Française Studio

La Conférence des objets, texte et mise en scène Christine Montalbetti, Comédie Française Studio
  © Vincent Pontet, coll. Comédie-Française     ƒƒ Article de Garance La Conférence des objets c’est avant tout des monologues écrits à la suite d’entretiens avec cinq des comédiens de la troupe. Ces derniers ayant pour mission de choisir leurs objets fétiches et d’en parler afin que Christine Montalbetti puisse composer ce nouveau texte et ainsi s’essayer à la mise... 

La Chute de la maison, mise en scène de Jeanne Candel et Samuel Achache, Théâtre de l’Aquarium

La Chute de la maison, mise en scène de Jeanne Candel et Samuel Achache, Théâtre de l'Aquarium
   © Patrick Berger ƒƒƒ article de Denis Sanglard Chaque année l’Adami donne carte blanche à un metteur en scène, « un maître de théâtre ». Paroles d’acteurs, tel est le nom de cette initiative heureuse, permet donc à de jeunes comédiens de travailler sur un temps de répétition relativement court sur un projet, de se frotter à l’univers d’un metteur en scène. Le choix... 

Isadora Duncan, concept de Jérôme Bel, Théâtre de la Commune / Festival d’Automne à Paris

Isadora Duncan, concept de Jérôme Bel, Théâtre de la Commune / Festival d’Automne à Paris
  © Camille Blake     ƒƒƒ article de Denis Sanglard Isadora Duncan (1877-1927), pionnière de la danse moderne, une danse libre et délivrée de tout carcan. Corps affranchi du corset, pieds nus, loin des codes et des conventions de la danse classique. Une danse détachée de toutes techniques pour un langage propre à chaque danseur, reposant sur l’improvisation et l’invention,... 

Escape game, Pourquoi je n’ai pas porté plainte, texte, mise en scène, jeu, Thissa d’Avila Bensalah, au théâtre Dunois

Escape game, Pourquoi je n’ai pas porté plainte, texte, mise en scène, jeu, Thissa d’Avila Bensalah, au théâtre Dunois
  © Mathieu de France   ƒ article de Marta Plou Escape game, Pourquoi je n’ai pas porté plainte est une porte de sortie à une impasse personnelle, réponse face à la violence et à l’injonction de se taire, une pièce au lieu d’un dépôt de plainte donc. Un monologue, accompagné par une bande-son, deux musiciennes sur le plateau et des projections vidéo en fond de scène, déroule... 

Tout le monde ne peut pas être orphelin, Les chiens de Navarre, mise en scène de Christophe Meurisse, Grande Halle de La Villette

Tout le monde ne peut pas être orphelin, Les chiens de Navarre, mise en scène de Christophe Meurisse, Grande Halle de La Villette
  © Ph. Lebruman     ƒƒ article de Denis Sanglard La famille, c’est les Atrides. Faut que ça saigne ! Ou comment tuer père et mère et sauver sa peau avant qu’ils ne vous fassent la vôtre. Lieu de toutes les névroses, des non-dits, du pas-assez-dit, du trop-dit qui vous pourrissent le cerveau et votre réveillon de Noël devenu un enfer. Lieu d’explosion, d’implosion. De... 

Vivre sa Vie, de Jean-Luc Godard, mise en scène Charles Berling, au Théâtre Kantor (ENS)

Vivre sa Vie, de Jean-Luc Godard, mise en scène Charles Berling, au Théâtre Kantor (ENS)
  © Jean-Louis Fernandez   ƒ Article de Victoria Fourel Dans Vivre sa vie, film de Jean-Luc Godard, une fille ordinaire devient héroïne de tragédie. Rêvant de devenir actrice, Nana se retrouve à la rue, vit de la prostitution, tombe amoureuse et dans un destin tragique. Ce qu’entreprend Charles Berling, c’est un dialogue avec l’œuvre de Godard, et non pas une simple relecture.... 

Dom Juan, de Molière, mise en scène Olivier Maurin, au TNP

Dom Juan, de Molière, mise en scène Olivier Maurin, au TNP
    © Michel Cavalca     ƒƒ Article de Victoria Fourel Dom Juan, c’est l’impie, le séducteur, l’insatisfait. Dans ce texte aux multiples tons et aux accents d’une modernité rare, on passe d’un humour acerbe sur une époque à une tragique recherche de sens dans l’existence. Autant de facettes que tente d’explorer la mise en scène d’Olivier Maurin. D’abord,... 

Place, écrit et mis en scène par Tamara Al Saadi au CENTQUATRE-PARIS

Place, écrit et mis en scène par Tamara Al Saadi au CENTQUATRE-PARIS
  © Baptiste Muzard     ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Un sol laqué noir, intense, dont la brillance assourdie épouse la dureté. Quelques chaises, coques blanches sur tubes noires, formant constellation. On est saisi par l’économie rigoureuse et vigoureuse que recouvre cet espace minimaliste, lieu intime d’une écriture, celle en l’occurrence de Tamara... 

James Baldwin / Nina Simone, 1ère partie de Kevin Keiss et Elise Vigier et 2ème partie de David Lescot au Théâtre de la Croix-Rousse

James Baldwin / Nina Simone, 1ère partie de Kevin Keiss et Elise Vigier et 2ème partie de David Lescot au Théâtre de la Croix-Rousse
  © Tristan Jeanne Valès   ƒƒ article de Victoria Fourel Une soirée, deux rencontres. L’une avec James Baldwin, l’autre avec Nina Simone. Deux figures de leur époque, deux engagements, deux forces de la nature. Et deux spectacles indépendants et intimes sur des vies croisées. Il est intéressant d’avoir eu l’envie de mettre ces deux spectacles en relation. Et force est de noter,...