// Critiques

Eraser Mountain, mise en scène et texte Toshiki Okada, au T2G – Théâtre de Gennevilliers, avec le Festival d’Automne

Eraser Mountain, mise en scène et texte Toshiki Okada, au T2G – Théâtre de Gennevilliers, avec le Festival d’Automne
  © Yuri Moriya   article de Nicolas Thevenot De cour à jardin : deux immenses boules blanches de la marque Evernew (après recherche sur le net : fabricant japonais de batteries de cuisine en titane ultra légères conçues pour les randonnées), deux cages de foot habillées de leur filet, différents containers en plastique remplis de gravier, un grand portrait de chat faisant face... 

Age of rage, d’après Euripide et Eschyle, adaptation de Koen Tachelet, mise en scène d’Ivo Van Hove, Grande Halle de la Villette

Age of rage, d’après Euripide et Eschyle, adaptation de Koen Tachelet, mise en scène d’Ivo Van Hove, Grande Halle de la Villette
© Jan Versweyveld   ƒƒƒ article de Denis Sanglard L’origine de la violence. Ivo Van Hove interroge Euripide et Eschyle et plonge aux racines profondes du mal qui ronge notre humanité. La malédiction des Atrides, représailles cinglantes au défi lancé aux dieux par Tantale leur offrant son propre fils comme repas, en préambule. Et c’est une odeur âcre de chair brûlée pour un autre... 

Bajazet, en considérant le théâtre et la peste, d’après Jean Racine et Antonin Artaud, mise en scène de Frank Castorf, MC93 / Festival d’Automne à Paris

Bajazet, en considérant le théâtre et la peste, d'après Jean Racine et Antonin Artaud, mise en scène de Frank Castorf, MC93 / Festival d'Automne à Paris
    © Mathilda Olmi   ƒƒƒ article de Denis Sanglard   Un Bajazet cul-par-dessus-tête ! Encore une fois, et comme toujours, Frank Castorf fait table rase de tout. Franck Castorf, docteur Frankenstein du théâtre qui n’aime rien tant que découper, démembrer, rassembler, ficeler serré entre eux des textes qui, en apparence seulement, sont aux antipodes les uns des autres... 

Le corps des autres, une création de Marie Levy, au Théâtre de la Flèche

Le corps des autres, une création de Marie Levy, au Théâtre de la Flèche
  © Marie Charbonnier   ƒƒ article de Denis Sanglard Splendeurs et misères des esthéticiennes et des comédiennes. Le corps des autres, réflexion sur l’injonction faites aux femmes du corps parfait. Elles sont deux sur le plateau mais aux deux bouts d’une chaîne, Sophia, l’esthéticienne et Marine, l’actrice, œuvrant pour la même industrie, le même commerce, la fabrique... 

Céleste, de Geneviève de Kermabon, Théâtre du Soleil, La Cartoucherie, Vincennes

Céleste, de Geneviève de Kermabon, Théâtre du Soleil, La Cartoucherie, Vincennes
© Christophe Raynaud de Lage ƒƒ article de Nicolas Brizault Céleste, c’est Céleste, une femme à la fois simple, drôle, étrange et un rien étrange, cette « vieille écuyère » – Geneviève de Kermabon – donc nous raconte sa vie, enfin plutôt sa carrière, au cirque. Bref, les deux. Ses débuts, ses entraînements avec son oncle, ce « dresseur redoutable », Joe Sheridan,... 

A Bright room called day, de Tony Kushner, mise en scène de Catherine Marnas, au Théâtre du Rond-Point

A Bright room called day, de Tony Kushner, mise en scène de Catherine Marnas, au Théâtre du Rond-Point
© Pierre Planchenault   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Hitler, Reagan, Trump. Comment en arrive-t-on à ça ? Peintre raté, acteur raté, entrepreneur véreux comment nos démocraties ont-elles pu installer au pouvoir ces trois-là ? Nazisme, crypto-fascisme, montée des nationalismes, de glissement en glissement, c’est une sournoise et implacable mécanique où l’aveuglement le dispute... 

Dimanche, conception Focus & Chaliwaté, au Théâtre Sylvia Monfort

Dimanche, conception Focus & Chaliwaté, au Théâtre Sylvia Monfort
  © Virginie Meigne   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Bon dimanche ! Trois reporters animaliers parcourent la planète pour filmer les espèces en dangers. Confrontés aux dérèglements climatiques, fonte des glaces, ouragan et tsunami, ils seront, chacun leur tour, les premiers à disparaître… Pendant ce temps-là, ignorant superbement l’apocalypse qui s’annonce, une famille... 

Les filles du Saint-Laurent, de Rébecca Dérape, en collaboration avec Annick Lefebvre, mise en scène d’Alexia Bürger, Théâtre de la Colline

Les filles du Saint-Laurent, de Rébecca Dérape, en collaboration avec Annick Lefebvre, mise en scène d’Alexia Bürger, Théâtre de la Colline
  © Philippe Brault   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Mathilde, Anne, Rose, Charlotte, Lili, Manon, Dora, Elodie. Ce sont les filles, les femmes du Saint-Laurent. Il y a Martin, aussi. Et le Fleuve, le Saint-Laurent. De Coteau-du-Lac à Lourdes-de-Blanc-Sablon, du nord au sud, en passant par Québec, le fleuve charrie des cadavres, recrachés sur ses rives. Corps non identifiés découverts... 

Bandes, conception, écriture et mise en scène de Camille Dagen en binôme avec Emma Depoid, à La Commune – Aubervilliers, avec le Festival d’Automne

Bandes, conception, écriture et mise en scène de Camille Dagen en binôme avec Emma Depoid, à La Commune – Aubervilliers, avec le Festival d’Automne
  © Jean-Louis Fernandez    ƒƒ article de Nicolas Thevenot Dévaler la pente d’une rue, comme si l’on poursuivait son corps entraîné par la gravité du temps. C’est probablement la sensation que j’ai ressenti à la fin du confinement lorsque pour apprécier physiquement la fin de certaines restrictions je partis des Lilas jusqu’au centre de Paris en dévalant notamment la... 

Pièce d’actualité n°16 – Güven, conçue et mise en scène par Jérôme Bel, Maxime Kurvers, Marie-José Malis et Marion Siéfert, à La Commune – CDN Aubervilliers

Pièce d’actualité n°16 – Güven, conçue et mise en scène par Jérôme Bel, Maxime Kurvers, Marie-José Malis et Marion Siéfert, à La Commune – CDN Aubervilliers
  © Willy Vainqueur     ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot « Le monde entier est un théâtre, et les hommes et les femmes ne sont que des acteurs » a écrit Shakespeare dans Comme il vous plaira. « Le théâtre n’est plus le monde » semble lui répondre Diane Scott en 2021 dans son essai S’adresser à tous. Quant à Güven, il s’interroge auprès de Marie-José Malis :... 

La Forteresse du sourire, mise en scène et texte Kurô Tanino, au T2G – Théâtre de Gennevilliers, avec le Festival d’Automne

La Forteresse du sourire, mise en scène et texte Kurô Tanino, au T2G – Théâtre de Gennevilliers, avec le Festival d’Automne
  © Takashi Horikaw     ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Savez-vous comment se dit western spaghetti en japonais ? Non? Alors gardez bien l’oreille attentive sans vous laissez absorber complètement par la lecture des sur-titrages, et La Forteresse du sourire vous apprendra que, comme en français, il s’agit de mots importés mais différents puisqu’il s’agit de : macaroni... 

L’île d’Or. Kanemu-Jima, du Théâtre du Soleil, dirigé par Ariane Mnouchkine, en harmonie avec Hélène Cixous, Théâtre du Soleil, Cartoucherie de Vincennes

L’île d’Or. Kanemu-Jima, du Théâtre du Soleil, dirigé par Ariane Mnouchkine, en harmonie avec Hélène Cixous, Théâtre du Soleil, Cartoucherie de Vincennes
  © Michèle Laurent   ƒƒƒ article de Emmanuelle Saulnier-Cassia Au fil de ses spectacles et avec L’Ile d’Or en dernier lieu, Ariane Mnouchkine prouve qu’elle bâtit une œuvre. Cette construction n’est certes pas le résultat d’un processus individuel, mais celui d’une troupe qu’elle mène tambour battant depuis près de 60 ans, et dont la fidélité et la diversité est... 

Anéantis de Sarah Kane, mise en scène de Simon Delétang au Studio-Théâtre de la Comédie-Française

Anéantis de Sarah Kane, mise en scène de Simon Delétang au Studio-Théâtre de la Comédie-Française
  © Christophe Raynaud de Lage, coll. Comédie-Française.   article de Denis Sanglard Sarah Kane entre au répertoire de la Comédie-Française et c’est bien. Formidable auteure trop tôt disparue après cinq œuvres exigeantes, implacables, flamboyantes et désespérées, qui interrogeait l’humain dans ses retranchements ultimes, l’origine de la violence qui fonde notre système,... 

La disparition du paysage, de Jean-Philippe Toussaint, mise en scène d’Aurélien Bory, au Théâtre des Bouffes du Nord

La disparition du paysage, de Jean-Philippe Toussaint, mise en scène d’Aurélien Bory, au Théâtre des Bouffes du Nord
  © Aglaé Bory   ƒƒ article de Denis Sanglard Un homme dans un appartement à Ostende. Seul, réduit à l’immobilité, il se souvient. L’attentat. La déflagration. Devant la fenêtre qui donne sur la mer, l’observation du paysage est une étrange méditation où les souvenirs en lambeaux affluent, le paysage se métamorphose ; la mer, Tokyo, le café Métropole de Bruxelles…...