// Critiques

Le Cauchemar de Mia, écrit et mis en scène par Thaïs Doliget, Théâtre Pixel

Le Cauchemar de Mia, écrit et mis en scène par Thaïs Doliget, Théâtre Pixel
© Marco Faggian   ƒƒ Article de Victoria Fourel Ce soir, Mia fait tout pour retarder l’heure de se coucher. Elle a peur du noir, des monstres, d’être seule, et puis ses parents lui manquent. Même armée de peluches et d’une grande sœur, elle ne veut pas dormir. Apprivoiser les ombres et les cauchemars, expliquer la peur, la transformer en une sorte de compagne familière, c’est... 

Iphigénie, de Jean Racine, mise en scène de Chloé Dabert au T2G – Théâtre de Gennevilliers

Iphigénie, de Jean Racine, mise en scène de Chloé Dabert au T2G - Théâtre de Gennevilliers
  © Victor Tonelli     ƒƒ article de Nicolas Thevenot En sortant du Théâtre de Gennevilliers, je me suis demandé pourquoi Iphigénie ne suscitait pas chez nos metteurs en scène et directeurs de théâtre le même intérêt que Phèdre ou même Bérénice, car il faut bien convenir que la première est beaucoup moins montée que les deux autres. Cette mise à l’écart aurait-elle... 

aSH, pièce d’Aurélien Bory, pour Shantala Shivalingappa, à La Scala Paris

aSH, pièce d’Aurélien Bory, pour Shantala Shivalingappa, à La Scala Paris
ƒƒ article de Marguerite Papazoglou  © Aglae Bory aSH comme cendre et comme les sons qui dominent dans le nom et prénom de Shantala Shivalingappa, danseuse virtuose qui fait la jonction entre kuchipudi, danse du sud de l’Inde, et danse contemporaine, inoubliable dans Nefès de Pina Bausch ou l’Ophélie de Peter Brook. Voir Shantala Shivalingappa danser est quelque chose d’irrésistible.... 

Je demande la route, texte et mise en scène de Roukiata Ouedraogo et Stéphane Eliard, Théâtre de l’Œuvre

Je demande la route, texte et mise en scène de Roukiata Ouedraogo et Stéphane Eliard, Théâtre de l’Œuvre
  © Fabienne Rappeneau   ƒƒƒ article de Corinne François-Denève Il n’y a à cela aucun doute : dans quelques semaines, quelques mois, Roukiata Ouedraogo sera sur toutes les ondes, sur tous les écrans, estampillée « humoriste du moment ». Elle est déjà présente à la radio, sur France Inter, dans l’émission Par Jupiter ! C’est évidemment tout le mal qu’on lui souhaite... 

North Korea Danse, Chorégraphie de Eun-Me Ahn, au Théâtre des Abbesses

North Korea Danse, Chorégraphie de Eun-Me Ahn, au Théâtre des Abbesses
© J.M. Chabot   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Réconciliation des deux Corée. Eun-Me Ahn est de retour. Après une opérette extravagante d’inventivité, Princess Bari, en 2013, qui nous la faisait découvrir, puis une formidable trilogie, toujours aussi pop et colorée, qui auscultait la société coréenne avec toujours pour interrogation et focale le corps, celui porteur de mémoire des... 

Le Misanthrope de Molière, mise en scène d’Alain Françon, au TDB, Dijon

Le Misanthrope de Molière, mise en scène d’Alain Françon, au TDB, Dijon
© Michel Corbou   ƒƒ article de Corinne François-Denève   Qui est Alceste ? Un atrabilaire amoureux ? Un sociopathe à tenir à l’écart d’une société qui, pour fonctionner, doit porter un masque hypocrite ? Un être ridicule et inadapté ? Pour Alain Françon, la cause est entendue : son Alceste est un être franc, que le jeu mondain rend littéralement furieux. Il proteste,... 

La Conférence des oiseaux de Jean-Claude Carrière, mise en scène de Guy-Pierre Couleau, Théâtre des Quartiers d’Ivry

La Conférence des oiseaux de Jean-Claude Carrière, mise en scène de Guy-Pierre Couleau, Théâtre des Quartiers d’Ivry
© Laurent Schneegans   ƒƒ article de Corinne François-Denève Un jour, il n’y a pas si longtemps de cela, dans un pays beau et lointain, les oiseaux s’assemblèrent. Ils décidèrent d’aller rendre visite à leur roi Simorg. Le chemin s’avéra semé d’embuches. Heureusement, il y avait aussi les histoires et les contes. Que dire de La Conférence des oiseaux, conte soufi traduit magistralement... 

Grande —, de Tsirihaka Harrivel et Vimala Pons, Le CENTQUATRE-Paris

Grande —, de Tsirihaka Harrivel et Vimala Pons, Le CENTQUATRE-Paris
  © Tout ça que ça   ƒƒƒ article de Nicolas Brizault  Grande —, joie, bonheur et prospérité, Tsirihaka Harrivel, Vimala Pons, du collectif Ivan Mosjoukine, presque rien d’autre à dire que merci, mais ce serait un peu court pour une critique. On arrive d’abord dans cette salle qui paraît immense, avec, pardonnez-moi, un bordel consciencieux sur scène, très rangé... 

Le Pas Grand Chose, de Johann Le Guillerm, Le CENTQUATRE-Paris

Le Pas Grand Chose, de Johann Le Guillerm, Le CENTQUATRE-Paris
© Elizabeth Carecchio   ƒƒƒ article de Marguerite Papazoglou Cherchez les filins, les équilibres et les constructions ingénieuses, mais ils seront résolument faits de mots dans ce spectacle de cirque radical ! Attention : pour quiconque ne connaîtrait rien de l’œuvre de Johann Le Guillerm, cette découverte serait un choc brutal car c’est un entrelacs de 25 ans de recherche qui se... 

Notre Parole, textes de Valère Novarina, mise en scène de Cédric Orain au Théâtre de la Cité Internationale

Notre Parole, textes de Valère Novarina, mise en scène de Cédric Orain au Théâtre de la Cité Internationale
  © Manuel Peskine     ƒƒ article de Nicolas Thevenot Un retable des temps modernes, voilà ce à quoi l’on pense en découvrant la scénographie de Notre Parole. Un retable immense, composé de trois panneaux vidéo déroulant leurs nappes de bruit numérique. Trois gigantesques écrans de télévision qui ne capteraient rien, sinon le bruit et la surface des choses : des pixels.... 

Gis_elle, vie et mort d’une étoile chorégraphie et réalisation Aurélien Richard, au Studio Marigny

Gis_elle, vie et mort d'une étoile chorégraphie et réalisation Aurélien Richard, au Studio Marigny
  © Myriam Tirler   ƒƒ article de Denis Sanglard Un peu plus près des étoiles. Aurélien Richard, qui fut pianiste et chef de chant pour le Ballet de l’Opéra de Paris, désenchanté de n’être au final qu’un accompagnateur qu’on pouvait interrompre sans ménagement et sans un regard pour reprendre quelques variations, lui qui rêvait de trouver l’harmonie... 

L’Art du théâtre, suivi de De mes propres mains, texte et mise en scène de Pascal Rambert au Théâtre du Rond-Point

L’Art du théâtre, suivi de De mes propres mains, texte et mise en scène de Pascal Rambert au Théâtre du Rond-Point
  © Giovanni Cittadini Cesi     ƒ article de Nicolas Thevenot Pascal Rambert joint pour Arthur Nauziciel deux textes, deux monologues, bien éloignés dans leur écriture et dans leur tempérament. De mes propres mains a été créé en 2015, L’Art du théâtre en 2017 mais Pascal Rambert a écrit le premier en 1993 et le suivant en 2015. L’Art du théâtre met donc en scène un acteur... 

Les grands, conception et mise en scène de Fanny de Chaillé, au Théâtre Paris-Villette

Les grands, conception et mise en scène de Fanny de Chaillé, au Théâtre Paris-Villette
  © Marc Domage   ƒƒƒ article de Toulouse Où est passée notre âme d’enfant ? A-t-elle disparue entièrement avec l’âge adulte, ou continue-t-elle encore de nous suivre comme un fantôme silencieux et sage dans les méandres nostalgiques de notre mémoire ? Fanny de Chaillé ouvre ainsi ce chapitre en proposant une puissante et belle création. Trois générations, bien... 

Les Grands rôles, par Les Mauvais élèves, mise en scène de Shirley et Dino, au Théâtre du Lucernaire

Les Grands rôles, par Les Mauvais élèves, mise en scène de Shirley et Dino, au Théâtre du Lucernaire
© Belle du Gabut   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Voilà une création désopilante très bien mal jouée. Les Mauvais élèves, cancres sacrément doués, s’attaquent aux classiques du théâtre. Tremblez Shakespeare, Corneille, Molière, Victor Hugo, Tchekhov, Rostand, Anouilh ! Tremblez spectateurs ! Scènes cultes revisitées, moulinées, essorées, éreintées, nos quatre comédiens...