// Critiques

Sambasô, danse divine, conception et scénographie de Hiroshi Sugimoto, à l’Espace Cardin / Théâtre de la Ville Hors-les-murs / Festival d’Automne à Paris / Japonisme

Sambasô, danse divine, conception et  scénographie de Hiroshi Sugimoto, à l’Espace Cardin / Théâtre de la Ville Hors-les-murs / Festival d’Automne à Paris / Japonisme
© Odawara Art Fondation   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Le théâtre de la Ville, toujours dans le cadre de la manifestation Japonisme, invite Hiroshi Sugimoto, photographe et sculpteur, artiste multidisciplinaire, et les danseurs Mansaku, Mansai et Yûki Nomura, père, fils et petit-fils (la lignée remonte au XVème siècle). Nous avions déjà eu l’occasion de découvrir Mansai Nomura... 

Construire un feu, de Jack London, mise en scène de Marc Lainé, Studio-Théâtre Comédie Française

Construire un feu, de Jack London, mise en scène de Marc Lainé, Studio-Théâtre Comédie Française
© Vincent Pontet   ƒƒƒ article de Isabelle Blanchard   Je dois avouer être une fan du travail de Marc Lainé. J’ai souvent adoré ses scénographies et ses mises en scènes. Par exemple la scénographie du Dernier Testament de Mélanie Laurent au théâtre de Chaillot était remarquable de beauté et d’ingéniosité, cette gigantesque structure métallique qui selon les lumières... 

Hate, un spectacle de Laetitia Dosch, aux Amandiers de Nanterre

Hate, un spectacle de Laetitia Dosch, aux Amandiers de Nanterre
© Dorothée Thébert Filliger   ƒ article de Denis Sanglard Parce que le monde est moche, parce que le chaos règne, parce que les hommes c’est pas ça, parce que l’amour c’est de la haine à venir, Laetitia Dosch, projet original, choisi comme partenaire de plateau un cheval pour nous conter combien tout va mal. Alors toute nue, comme la vérité, elle soliloque, dialogue avec cet animal,... 

Love me tender, d’après des nouvelles de Raymond Carver, mise en scène Guillaume Vincent, Théâtre des Bouffes du Nord, Paris

Love me tender, d’après des nouvelles de Raymond Carver, mise en scène Guillaume Vincent, Théâtre des Bouffes du Nord, Paris
© Elizabeth Carecchio Love me tender. Les spectateurs entrent dans la salle, peu à peu, bavards, et sur scène un joyeux bordel, façon années 1970-1980, vous voyez… Et un homme seul, l’air pas aimable, qui ne bouge pas, attend. Enfin le noir, ça commence. Le plaisir, la joie, la drague et les éclats de rire. Quatre personnages cour, quatre côté jardin, deux couples d’un côté,... 

Les Fourberies de Scapin, mise en scène par Denis Podalydès, Théâtre Gérard Philipe, Saint Denis

Les Fourberies de Scapin, mise en scène par Denis Podalydès, Théâtre Gérard Philipe, Saint Denis
© Christophe Raynaud de Lage, coll. Comédie-Française ƒƒƒ article de Denis Sanglard Les Fourberies de Scapin mise en scène par Denis Podalydès est un pur moment de bonheur et de théâtre ! Denis Podalydès n’a pas cherché à moderniser, à trouver une nouvelle façon originale de monter cette pièce. Non, il a fait mieux. De cette pièce d’une grande liberté dans l’œuvre... 

Callisto et Arcas, d’après Ovide, adaptation et mise en scène Guillaume Vincent, Théâtre des Bouffes du Nord

Callisto et Arcas, d'après Ovide, adaptation et mise en scène Guillaume Vincent, Théâtre des Bouffes du Nord
© Audouin Desforges   ƒƒƒ article de Isabelle Blanchard   Guillaume Vincent nous offre un moment féérique et nous questionne sur le théâtre, la fiction et la réalité. Après Songe et Métamorphose, il continue son travail sur les Métamorphoses d’Ovide en mêlant habilement le mythe à notre monde contemporain. Il questionne notre société. Jupiter, amoureux de Callisto,... 

Kasane/Narukami, Grand Kabuki, Compagnie Shochiku, Théâtre National de la Danse / Japonisme / Festival d’Automne à Paris

Kasane/Narukami, Grand Kabuki, Compagnie Shochiku, Théâtre National de la Danse / Japonisme / Festival d'Automne à Paris
    © Shochiku Co., Ltd   ƒƒƒ article de Denis Sanglard   Le Théâtre National de la danse de Chaillot accueille deux pièces emblématiques de Kabuki par la compagnie Shochiku jouées par deux des plus grands interprètes de ce répertoire. Narukami et Kasane interprétées par Nakamura Shido II et Nakamura Shichinosuké II. Le Kabuki, dont l’origine remonte à 1629, danse... 

Gatomaquia, chorégraphie d’Israel Galván, Cirque Tsigane Romanes, Théâtre de la Ville hors les murs, Paris

Gatomaquia, chorégraphie d'Israel Galván, Cirque Tsigane Romanes, Théâtre de la Ville hors les murs, Paris
© MJacob   ƒƒ article de Denis Sanglard Sous le petit chapiteau du cirque Romanès, Israel Gavanna a pris ses quartiers. Création chaleureuse ou la proximité du danseur avec le public et la faconde d’Alexandre Romanès invitent au partage. Étrange et beau spectacle, tout simple et épuré, élégant et brut, où règnent les chats en maître des lieux. Israel Gavana fait flamenco de... 

Signé Dumas, de Cyril Gély et Eric Rouquette, mise en scène Tristan Petitgirard, Théâtre La Bruyère

Signé Dumas, de Cyril Gély et Eric Rouquette, mise en scène Tristan Petitgirard, Théâtre La Bruyère
© Photo Lot   ƒ Article de Corinne François-Denève   Il y a une quinzaine d’années, au Marigny, Signé Dumas avait fait sensation. Le grand public découvrait que derrière Alexandre Dumas se cachait la figure de son porte-plume, Auguste Maquet. A l’époque, Francis Perrin, dans le rôle de Dumas, et Thierry Frémont, dans celui de Maquet, avaient donné des performances qui ont fait... 

Tu te souviendras de moi, de François Archambault, mise en scène de Daniel Benoin, Théâtre de Paris, Salle Réjane

Tu te souviendras de moi, de François Archambault, mise en scène de Daniel Benoin, Théâtre de Paris, Salle Réjane
  © Philip Ducap   ƒ Article de Nicolas Brizault   Tu te souviendras de moi. L’inverse l’emportera sans doute, et c’est dommage. Perdre sa mémoire, un peu, beaucoup, puis elle revient mais l’on ne s’en rappelle pas. Qui est qui ? Solitude en plein milieu des autres, les vôtres. Petit à petit ou d’un seul coup. Île déserte et inabordable. Sentiments... 

Infidèles, spectacle de tg STAN et de Roovers, d’après Ingmar Bergman, au Théâtre de la Bastille, Festival d’Automne à Paris

Infidèles, spectacle de tg STAN et de Roovers, d’après Ingmar Bergman, au Théâtre de la Bastille, Festival d’Automne à Paris
© Stef Stessel   ƒƒƒ article de Denis Sanglard   Les histoires de désamours finissent mal en général. Tg STAN le sait et s’en amuse, explore de nouveau et avec la même acuité le couple. Mais c’est chez Ingmar Bergman qu’il puise ici son matériau. Plus précisément Infidèles, un scénario de 1997, et Infidèle (2000) le film de Liv Ullmann inspiré du même. S’ajoute... 

Qui a peur de Virginia Woolf ? d’Edward Albee, mise en scène de Panchika Velez, Théâtre 14

Qui a peur de Virginia Woolf ? d’Edward Albee, mise en scène de Panchika Velez, Théâtre 14
  © photo LOT   ƒƒ Article de Corinne François-Denève Tout compte fait, il suffit de pas grand chose pour réussir Qui a peur de Virginia Woolf ? Il suffit après tout d’une arène où on lâche les deux fauves et les deux petits lionceaux. Certes, il faut aussi une bonne traduction, et celle de Daniel Loayza est comme souvent excellente (on relève en passant les jouissifs « jeu... 

La Ménagerie de verre, de Tennessee Williams, mise en scène de Charlotte Rondelez, Théâtre de Poche Montparnasse

La Ménagerie de verre, de Tennessee Williams, mise en scène de Charlotte Rondelez, Théâtre de Poche Montparnasse
© Pascal Gely ƒƒ Article de Corinne François-Denève   Le narrateur nous en prévient dès le début : rien de tout cela n’est réaliste. Dans le Sud des Etats-Unis, après la Grande Dépression, le temps de la splendeur d’avant-guerre, de Tara, de Scarlett, d’Autant en emporte le vent, est bien révolu. Mais Amanda Windfield, abandonnée par un mari volage, réduite à une pauvreté... 

Le dernier jour du jeûne / L’envol des cigognes, texte et mise en scène de Simon Abkarian, au Théâtre du Soleil, Cartoucherie de Vincennes

Le dernier jour du jeûne / L'envol des cigognes, texte et mise en scène de Simon Abkarian, au Théâtre du Soleil, Cartoucherie de Vincennes
© Antoine Agoudjian   ƒƒƒ article de Denis Sanglard   Au delà des ténèbres, deux pièces écrites et mises en scène par Simon Abkarian. Le dernier jour du jeûne et L’envol des cigognes, un diptyque, une tragédie méditerranéenne circonscrite à un quartier au centre duquel la maison de Nouritsa et de Théos. Pas plus de précision, c’est ici et ailleurs, c’est hier...