// Critiques

Littoral, de Wajdi Mouawad, mise en scène de Simon Delétang, Théâtre du Peuple de Bussang

Littoral, de Wajdi Mouawad, mise en scène de Simon Delétang, Théâtre du Peuple de Bussang
© Jean-Louis Fernandez ƒƒ article de Denis Sanglard Marche, marche et tu verras. Devise de pélerin qui au terme de son voyage se pose cette question « Qu’ai-je vu ? » et dont la réponse demeure « Retourne-toi et tu verras ». Ainsi peut-on résumer Littoral de Wajdi Mouawad. Wilfrid baisait furieusement quand son père est mort. Drôle de coïncidence, tragique circonstance,  lui... 

Tragédie, chorégraphie d’Olivier Dubois, Lycée Jacques Decourt, Festival Paris l’Eté

Tragédie, chorégraphie d'Olivier Dubois, Lycée Jacques Decourt, Festival Paris l'Eté
© François Stemmer   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Dix-huit corps non formatés, neuf hommes, neuf femmes, deux clans, l’humanité dans sa nudité, sa fragilité, sa férocité. Olivier Dubois signait en 2012 cette chorégraphie manifeste d’une liberté totale et absolue. Ils surgissent du lointain chacun leur tour, nus et crânes, comme un défi. Marche martiale et péremptoire,... 

Bohème, notre jeunesse, d’après Giacomo Puccini, mise en scène de Pauline Bureau

Bohème, notre jeunesse, d’après Giacomo Puccini, mise en scène de Pauline Bureau
© DR Pierre Grosbois   ƒƒ Article de Corinne François-Denève   Scènes de la vie de bohème, puis La Bohème, ou La Vie de bohème, et enfin ce Bohème, notre jeunesse. Des esquisses de Murger, déjà adaptées par Puccini, Pauline Bureau et Marc-Olivier Dupin présentent une version personnelle, pensée comme universelle (« notre »), et résolument axée sur l’âge tendre des héros... 

Anima Ardens, chorégraphie de Thierry Smits, au Théâtre de la Manufacture, Festival Off d’Avignon.

Anima Ardens, chorégraphie de Thierry Smits, au Théâtre de la Manufacture, Festival Off d’Avignon.
© Fatih M. Kaynak ƒƒƒ article de Toulouse Anima Ardens explore au travers de la danse nos parts informulées les plus tribales. Il réveil la bête qui sommeille en nous. Un spectacle d’une puissance étonnante, qui dénote pour le plus grand plaisir dans la jungle avignonnaise. Onze hommes, nus, dansent une étrange cérémonie : celle d’une danse venant altérer le corps et l’âme. Comme... 

JOUEURS, MAO II, LES NOMS, d’après Don DeLillo, mise en scène de Julien Gosselin, à la FabricA, Festival d’Avigno

JOUEURS, MAO II, LES NOMS, d’après Don DeLillo, mise en scène de Julien Gosselin, à la FabricA, Festival d’Avigno
© Christophe Raynaud de Lage / Festival d’Avignon   ƒ article de Toulouse Toujours plus grand, toujours plus long, après 2666, le jeune metteur en scène Julien Gosselin signe un nouveau spectacle fleuve, présenté lors de cette édition du Festival d’Avignon à la FabricA. La pièce est écrite d’après trois œuvres de Don DeLillo : Joueurs, Mao II et Les Noms. Mises bout à... 

Eléphants, d’après Le Discours de la Servitude volontaire d’Etienne de La Boétie, adaptation et mise en scène Ludovic Pouzerate à la Maison des Métallos

Eléphants, d’après Le Discours de la Servitude volontaire d’Etienne de La Boétie, adaptation et mise en scène Ludovic Pouzerate à la Maison des Métallos
© Sylvain Vesco Article de Victoria Fourel   C’est une performance apéro, littéraire et musicale, un moment entre conférence, cours pour les autres et débat pour soi. Une traduction moderne du texte d’Etienne de La Boétie, et une restitution de son contenu et de sa force. Restitution, récitation, interprétation, le travail de Ludovic Pouzerate s’apparente à toutes ces choses. Transmettre... 

Kreatur, chorégraphie de Sasha Waltz, à l’Opéra Confluence au Festival d’Avignon

Kreatur, chorégraphie de Sasha Waltz, à l’Opéra Confluence au Festival d’Avignon
© Christophe Raynaud de Lage ƒƒƒ article de Toulouse Emmitouflés comme sous des chrysalides transparentes, au commencement, les danseurs ne sont que corps et lumière. De petits nuages vaporeux qui flottent sur la scène et qui habitent en son sein l’idée d’une danse encore en gestation. Puis les cocons viennent à éclore et donnent naissance à d’étranges « kreatur ». Une gestuelle... 

Italienne Scène et Orchestre, texte et mise en scène de Jean-François Sivadier, à la MC93, Festival Paris l’Eté

Italienne Scène et Orchestre, texte et mise en scène de Jean-François Sivadier, à la MC93, Festival Paris l’Eté
© Marie Clauzade ƒƒƒ article de Denis Sanglard Reprise de la pièce de Jean-François Sivadier Italienne Scène et Orchestre et ça c’est une chouette idée, un vrai bonheur. Pour qui aime l’opéra et pour qui le déteste c’est l’occasion de découvrir les vrai-fausses coulisses d’une répétition, La Traviata de Verdi, de participer à l’élaboration laborieuse d’une mise en scène... 

Europa (Esperanza) d’Aziz Chouaki, mise en scène de Hovnatan Avedikian

Europa (Esperanza) d’Aziz Chouaki, mise en scène de Hovnatan Avedikian
  © Aminata Beye   ƒƒƒ Article de Corinne François-Denève   On avait laissé Aziz Chouaki engoncé dans le problématique Nénesse, éructation haineuse d’un racisme désespérément ordinaire. On le retrouve ici dans toute la magnificence de sa langue poétique et créative, prenant à bras le corps, et avec l’humanité comique qu’on lui connaît, le sort des migrants qui... 

Blanche Neige, chorégraphie d’Angelin Preljocaj, à La Villette

Blanche Neige, chorégraphie d’Angelin Preljocaj, à La Villette
© Jean-Claude Carbonne   Article de Nicolas Brizault Oui, on savait que Preljocaj disait « De même que Dostoïevski, j’aime à m’affronter à ce qui me dépasse. » Oui, toute simple comparaison. Après les deux spectacles présentés la semaine d’avant, Still life et Helikopter, plus récents, se faire une bonne idée de son travail était une chance, et Blanche Neige, créée en 2008... 

Les Nuits de la colère d’Armand Salacrou, mise en scène de Pierre Boucard, Théâtre du Roi René, Avignon

Les Nuits de la colère d’Armand Salacrou, mise en scène de Pierre Boucard, Théâtre du Roi René, Avignon
© DR   ƒƒƒ Article de Corinne François-Denève   Après Le Paquebot Tenacity, l’équipe de Big Cat Company poursuit son exploration des classiques oubliés des années trente et quarante. Pierre Boucard et Barbara Castin sont ainsi allés exhumer une pièce d’Armand Salacrou, jouée pour la première fois en 1946, Les Nuits de la colère. Créée aux lendemains de la Libération, la... 

Nefès, une pièce de Pina Bausch, Théâtre des Champs-Elysées / Théâtre de la Ville-hors-les-murs

Nefès, une pièce de Pina Bausch, Théâtre des Champs-Elysées / Théâtre de la Ville-hors-les-murs
© Laszlo Szito   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Léger, léger comme un souffle, léger et non sans gravité.  Vision d’Istanbul, du Bosphore menacé – nous sommes en 2003 – par la guerre d’Irak. Et pourtant Nefés, création de Pina Bausch, malgré l’inquiétude porte une foi inébranlable en l’amour. Encore une fois rien n’est occulté des rapports complexes entre hommes... 

Dévaste-moi, d’Emmanuelle Laborit, mise en scène Johanny Bert à la Maison des Métallos

Dévaste-moi, d’Emmanuelle Laborit, mise en scène Johanny Bert à la Maison des Métallos
© Jean-Louis Fernandez   ƒƒƒ Article de Victoria Fourel   Elle chante. Elle signe. A partir d’un questionnement autour du son et de la musique, Emmanuelle Laborit et Johanny Bert proposent un tour de chansigne, un spectacle où musiques populaires et airs d’opéra sont adaptés en langage des signes, pour parler de ce qui nous rapproche, de ce qui nous est accessible à tous au-delà... 

Noces de sang, de Federico Garcia Lorca, mise en scène de Vincent Goethals, au Château de Grignan / Fêtes Nocturnes

Noces de sang, de Federico Garcia Lorca, mise en scène de Vincent Goethals, au Château de Grignan / Fêtes Nocturnes
  © Jean Delmarty ƒƒƒ article de Denis Sanglard Noces de sang, noces barbares. A la veille d’un mariage le passé et le malheur rodent et sourdent lentement. La mère du fiancé pressent le drame, elle qui n’a jamais oublié le meurtre de son mari et de son premier fils par un Felix. Léonardo, un Félix, fut fiancé à celle qui désormais doit épouser son cadet. Une passion jamais éteinte...