Le Mariage forcé de Molière, mise en scène de Louis Arene, au Théâtre du Rond-Point
  © Brigitte Enguérand   ƒƒƒ article de Sylvie Boursier La Comédie-Française se lâche avec un Mariage forcé d’une liberté folle !! L’intrigue est mince. Un riche barbon libidineux s’entiche d’une jouvencelle noble sans le sou, Dorimène. Ladite demoiselle ne compte pas passer à la casserole... 
Suite... Commentaires fermés sur Le Mariage forcé de Molière, mise en scène de Louis Arene, au Théâtre du Rond-Point
ZAMAN sans toi, de Yaïr Barelli au Centre Pompidou dans le cadre du Festival Hors Pistes, Paris
  © Hervé Veronese   ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot C’est un mur d’images vidéos défilant comme au volant d’une voiture. Deux vidéos projetées côte à côte de paysages urbains, périphériques, d’habitants vacant à leurs occupations sur une autre terre bien éloignée du Centre Pompidou.... 
Suite... Commentaires fermés sur ZAMAN sans toi, de Yaïr Barelli au Centre Pompidou dans le cadre du Festival Hors Pistes, Paris
Cygn etc... de Pedro Pauwels, à Micadanse, Paris, dans le cadre du Festival Faits d’hiver
  © Laurent Paillier     ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Au prisme du temps, la danse fait signe. Dans l’instant précis du soulèvement d’une épaule comme dans son histoire chargée de légendes. D’une Mort du cygne chorégraphiée par Fokine et interprétée par la célébrissime Anna Pavlova,... 
Suite... Commentaires fermés sur Cygn etc… de Pedro Pauwels, à Micadanse, Paris, dans le cadre du Festival Faits d’hiver
Locomoción templar et templete, conception et chorégraphie Israel Galván, au Théâtre de la Ville / Les Abbesses
  © Christina Bernal ff article de Denis Sanglard Ce qui est bien avec Israel Galván, bien et toujours déroutant, c’est que nous ne savons jamais sur quel pied danser. Le flamenco est toujours avec ce danseur un objet expérimental, évolutif, exploratoire, ou le respect de la tradition la plus austère... 
Suite... Commentaires fermés sur Locomoción templar et templete, conception et chorégraphie Israel Galván, au Théâtre de la Ville / Les Abbesses
Cerberus et Goat, chorégraphies de Ben Duke, Ballet Rambert, au Théâtre de la Ville-Sarah Bernhardt, Paris
  © Camilla Greenwell   ƒƒ article de Denis Sanglard Le Ballet Rambert est de passage à Paris, évènement suffisamment rare pour ne pas découvrir une des meilleures compagnies britanniques de danse contemporaine et des plus anciennes (créée en 1926), aguerrie au répertoire le plus pointu, de Merce... 
Suite... Commentaires fermés sur Cerberus et Goat, chorégraphies de Ben Duke, Ballet Rambert, au Théâtre de la Ville-Sarah Bernhardt, Paris
El Adaptador, de Marco Berrettini à Micadanse, Paris, dans le cadre du Festival Faits d’hiver
    © *Melk Prod.   ƒƒ article de Nicolas Thevenot El Adaptador est un peu le couteau suisse et picador de la danse de couple. Il est multi usage, électrique et éclectique, partage opportunément ses techniques indispensables lorsque vous vous retrouvez dans la panade face à votre partenaire, professionnel... 
Suite... Commentaires fermés sur El Adaptador, de Marco Berrettini à Micadanse, Paris, dans le cadre du Festival Faits d’hiver
Le poids des choses, par la compagnie L’immédiat, de et avec Camille Boitel et Sève Bernard, à la Maison des Métallos
  © Compagnie L’immédiat   ƒƒ article de Hoël Le Corre Et voilà, une fois de plus Camille Boitel et son équipe nous surprend, nous fait rire, et nous embarque dans son univers aussi absurde qu’impressionnant ! Voilà un spectacle physique dont les images nous resterons en tête longtemps tant elles... 
Suite... Commentaires fermés sur Le poids des choses, par la compagnie L’immédiat, de et avec Camille Boitel et Sève Bernard, à la Maison des Métallos
En finir avec leur histoire, texte et mise en scène de Marc Lainé à La Filature de Mulhouse
  © Simon Gosselin   ƒƒƒ article de Sylvie Boursier Liliane et Paul, les amoureux de Nos paysages mineurs, se retrouvent en 1992 un peu vieillis mais toujours vivaces. Il a troqué son costume cravate pour un jeans, blouson en cuir et écharpe en lainage, la cigarette pour la pipe, encore craquant malgré... 
Suite... Commentaires fermés sur En finir avec leur histoire, texte et mise en scène de Marc Lainé à La Filature de Mulhouse
Nos paysages mineurs, texte et mise en scène de Marc Lainé à La Filature de Mulhouse
  © Simon Gosselin ƒƒƒ article de Sylvie Boursier Ceux qui m’aiment prendront le train, Marc Lainé, comme Patrice Chéreau, aime les voyages, sa précédente création, Nosztalgia Express, se passait en partie dans un train. Nos paysages mineurs, road movie ferroviaire entre Paris et Saint Quentin, se... 
Suite... Commentaires fermés sur Nos paysages mineurs, texte et mise en scène de Marc Lainé à La Filature de Mulhouse
Portrait d'une femme, de Michel Vinaver, mise en scène par Matthieu Marie, au Théâtre de l'Epée de Bois, La Cartoucherie, Paris
  © Hervé Bellamy   ƒƒƒ article de Nicolas Brizault-Eyssette Une fois le théâtre (re)trouvé dans l’amalgame joyeux et tentant de La Cartoucherie, (facile, c’est la seule salle devant laquelle vous vous désespérez de ne pas la trouver, avant qu’un miracle arrive et vous ouvre... 
Suite... Commentaires fermés sur Portrait d’une femme, de Michel Vinaver, mise en scène par Matthieu Marie, au Théâtre de l’Epée de Bois, La Cartoucherie, Paris
Beatrice di Tenda, opéra séria de Vincenzo Bellini, livret de Felice Romani, mise en scène de Peter Sellars, à l’Opéra Bastille
  © Franck Ferville ƒƒƒ article de Denis Sanglard Que nous importe de savoir si Beatrice di Tenda est l’opéra le plus intéressant ou non de Bellini, le plus abouti ou pas, si sa valeur est moindre que La Norma ou que son livret louche vers Anna Bolena. Ce fut certes un échec lors de sa création en... 
Suite... Commentaires fermés sur Beatrice di Tenda, opéra séria de Vincenzo Bellini, livret de Felice Romani, mise en scène de Peter Sellars, à l’Opéra Bastille
Le Silence, de Guillaume Poix et Lorraine de Sagazan, à la Comédie Française, Théâtre du Vieux-Colombier, Paris
  © Jean-Louis Fernandez   ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Le désordre n’est qu’apparent. Il est comme les reliefs d’un repas, les repentirs d’une peinture : il signe muettement un passé dans la matière du présent. Des cartons de déménagement s’accumulent en pile dans un coin, des étoffes... 
Suite... Commentaires fermés sur Le Silence, de Guillaume Poix et Lorraine de Sagazan, à la Comédie Française, Théâtre du Vieux-Colombier, Paris
Barbara (par Barbara), de Clémentine Deroudille et Arnaud Cathrine, présenté par Marie-Sophie Ferdane et Olivier Marguerit, Festival Les Singulier-es 2024, Au Cent Quatre, Paris
  © DR   ƒ article de Nicolas Brizault-Eyssette Comment dire, il faut l’avouer dès le départ, sans doute une immense partie du public était là POUR Barbara, pour faire comme si, pour trembler à Vienne, près du petit bois de Saint-Amand. Oui, et alors ? Eh bien alors il faut aussi bêtement dire... 
Suite... Commentaires fermés sur Barbara (par Barbara), de Clémentine Deroudille et Arnaud Cathrine, présenté par Marie-Sophie Ferdane et Olivier Marguerit, Festival Les Singulier-es 2024, Au Cent Quatre, Paris
Le Cabaret de la rose blanche, conception et chorégraphie de Radhouane El Meddeb, au Manège de Reims
  © Agathe Poupeney fff article de Denis Sanglard Ils entrent sur le plateau mains ouvertes, offertes. Un geste d’accueil, de bienvenue, accompagné d’un vaste sourire qui embrasse le public et d’emblée nous sommes conquis, troublés et bouleversés. Parce que ces mains sont vides, elles ne contiennent... 
Suite... Commentaires fermés sur Le Cabaret de la rose blanche, conception et chorégraphie de Radhouane El Meddeb, au Manège de Reims