// Evènements

Le Moine noir, d’après Anton Tchekhov, texte et mise en scène de Kirill Serebrennikov, cour d’honneur du Palais des Papes, Festival Avignon In

Le Moine noir, d’après Anton Tchekhov, texte et mise en scène de Kirill Serebrennikov, cour d’honneur du Palais des Papes, Festival Avignon In
© Christophe Raynaud de Lage     ƒƒƒ article de Sylvie Boursier Comme les variations d’un motif musical Kirill Serebrennikov déplie sous trois angles l’histoire du moine noir, éternel retour d’un pacte faustien avec l’au-delà durant une nuit des longs couteaux de damnés dans la cour d’honneur. Il fera date et marquera l’histoire d’Avignon. Soit un écrivain surmené... 

Via Injabulo, chorégraphie VIA KATLEHONG, Marco da Silva Ferreira et Amala Dianor à la Cour Minérale – Avignon Université, Festival In d’Avignon

Via Injabulo, chorégraphie VIA KATLEHONG, Marco da Silva Ferreira et Amala Dianor à la Cour Minérale - Avignon Université, Festival In d’Avignon
 førm Inførms © Christophe Raynaud de Lage / Festival d’Avignon   ƒƒƒ article de Toulouse Via Katlehong, joyeuse et vivifiante compagnie de danse d’Afrique du Sud, passe commande à deux chorégraphes que sont Marco da Silva Ferreira et Amala Dianor, afin d’orchestrer deux pièces présentées pour une soirée mémorable. On trouve dans ce spectacle la plus belle expérience et... 

Sans tambour, de Samuel Achache, Cloître des Carmes, Festival d’Avignon In

Sans tambour, de Samuel Achache, Cloître des Carmes, Festival d’Avignon In
  © Christophe Raynaud de Lage   ƒƒ article de Emmanuelle Saulnier-Cassia Il se passe de drôles de choses dans les cloîtres d’Avignon. Des murs sont défoncés à coups de massue ou de talons, des cris orgasmiques retentissent, un piano (factice) tombe du ciel. Dans Sans tambour tout s’effondre, aux sens propre et figuré. Tout s’effondre autour d’eux, de nous, en eux, en nous.... 

L’Incoronazione di Poppea, opéra de Monteverdi, mise en scène de Ted Huffman Stone, Théâtre du Jeu de Paume / Festival International d’Art Lyrique d’Aix en Provence

L'Incoronazione di Poppea, opéra de Monteverdi, mise en scène de Ted Huffman Stone, Théâtre du Jeu de Paume / Festival International d’Art Lyrique d’Aix en Provence
  © Ruth Walz   fff article de Toulouse L’Incoronazione di Poppea est fondé sur le pari de trois déesses qui ouvre cet opéra de Monteverdi, et nous pose cette question : qu’est ce qui gouverne le monde et plus précisément le cœur des hommes ? La réponse est bien sûr, l’amour. Mais prenez garde, on ne nous dépeint pas dans cette histoire des passions tempérées et courtoises.... 

Hermann de Gilles Granouillet, mise en scène de François Rancillac, La Manufacture, Festival Off, Avignon  

Hermann de Gilles Granouillet, mise en scène de François Rancillac, La Manufacture, Festival Off, Avignon  
    © Christophe Raynaud de Lage   ƒƒƒ article de Sylvie Boursier Vous est-il déjà arrivé d’être sûr que vous aviez rendez-vous à un endroit précis, un cloître, un bar, une plage peu importe, avec un être que vous savez disparu ? Et pourtant votre cœur bat à tout rompre, c’est une rencontre d’amour qui défie le temps et vous êtes ému, vous savez qu’il est là... 

Milk, de Bashar Murkus, L’Autre Scène du Grand Avignon – Vedène, Festival d’Avignon In

Milk, de Bashar Murkus, L’Autre Scène du Grand Avignon - Vedène, Festival d’Avignon In
  © Christophe Raynaud de Lage / Festival d’Avignon   ƒƒ article de Emmanuelle Saulnier-Cassia Incontestablement, le travail sur les corps est ce qui fascine Bashar Murkus. L’année dernière, avec Le Musée, il avait déjà exploré cette obsession pour la chair, les muscles, les articulations, en imposant aux spectateurs médusés, dans la petite salle de chapelle des pénitents... 

Unité modèle de Guillaume Corbeil, création et mise en scène de Guy-Pierre Couleau, La Scierie, Festival Off Avignon

Unité modèle de Guillaume Corbeil, création et mise en scène de Guy-Pierre Couleau, La Scierie, Festival Off Avignon
    © Laurent Schneegans   ƒƒ article de Sylvie Boursier « Ah, Gudule, viens m’embrasser et je te donnerai, un frigidaire, un joli scooter, un atomixer, et du Dunlopillo… » La complainte du progrès de Boris Vian en 1956 anticipe l’envahissement de nos sociétés par le consumérisme de masse. Alors qu’avant les fleurs offertes faisaient plaisir, il faut maintenant... 

Idomeno, Re di Creta, opéra de Mozart, mise en scène de Satoshi Miyagui, Théâtre de l’Archevêché / Festival International d’Art Lyrique d’Aix en Provence

Idomeno, Re di Creta, opéra de Mozart, mise en scène de Satoshi Miyagui, Théâtre de l’Archevêché / Festival International d’Art Lyrique d’Aix en Provence
  © Jean-Louis Fernandez   article de Toulouse Opéra mozartien donné seulement pour la quatrième fois au Festival d’Aix en Provence, Idomeneo, Re di creta figure comme un tournant dans la carrière lyrique du jeune compositeur de tout juste vingt-cinq ans au moment de sa création en 1781. En effet, cet opéra représente d’une part l’aboutissement de ses œuvres de jeunesse consolidées... 

De Profundis, d’Oscar Wilde, mise en scène Bruno Dario à l’Albatros, Festival d’Avignon Off  

De Profundis, d’Oscar Wilde, mise en scène Bruno Dario à l’Albatros, Festival d’Avignon Off   
    © Philippe Hanula   ƒ article de Victoria Fourel Depuis sa prison, Oscar Wilde dépérit, voyant disparaître l’homme qu’il était. Disparaissent doucement la légèreté, l’esprit, le feu. Autorisé à écrire, il se lance dans une lettre fleuve, à l’intention de son amant, celui à cause duquel il est en prison. Il y parle d’eux, de leurs aventures communes, des trahisons... 

Le Vertige Marilyn d’Olivier Steiner, Conception d’Olivier Steiner & Emmanuel Lagarrigue, Théâtre de l’Atelier

Le Vertige Marilyn d’Olivier Steiner, Conception d’Olivier Steiner & Emmanuel Lagarrigue, Théâtre de l’Atelier
     © Marcel Hartmann     ƒƒƒ article de Corinne François-Denève Cela commence bien avant. Il s’agit de remonter à la surface, du métro souterrain à l’air libre. Un seul ascenseur fonctionne. Dans la cabine, bondée, cela bruisse déjà : « Vous l’avez déjà vue ? » ; « Je suis allé voir le dernier Ozon ». Le monte-charge, par stations poussives, finit... 

Anaïs Nin au miroir, de Agnès Desarthe, mis en scène par Elise Vigier, Théâtre Benoît XII, Festival d’Avignon In

Anaïs Nin au miroir, de Agnès Desarthe, mis en scène par Elise Vigier, Théâtre Benoît XII, Festival d’Avignon In
    © Christophe Renaud de Lage   ƒ article de Emmanuelle Saulnier-Cassia Il est des spectacles que l’on attend. Parce que l’on sait que l’on va y trouver une autrice que l’on admire, une metteuse en scène qui nous interpelle, des ou une comédienne que l’on a adorée dans un précédent spectacle, des thématiques que l’on chérit, un lieu dans lequel on a de bons souvenirs.... 

Alceste ou L’acteur fou, création et mise en scène d’Anne Delbée, festival off Avignon théâtre du petit Louvre, salle Van Gogh, 23 rue Saint Agricol, Festival d’Avignon 0ff

Alceste ou L'acteur fou, création et mise en scène d’Anne Delbée, festival off Avignon théâtre du petit Louvre, salle Van Gogh, 23 rue Saint Agricol, Festival d'Avignon 0ff
    © Arthur Compardon   ƒƒ article de Sylvie Boursier A l’heure d’un retrait obligé au désert lié à la pandémie, Anne Delbée a écrit sur un exil volontaire, celui d’Alceste, pour deux comédiens qu’elle connait parfaitement. Cette grande racinienne s’est intéressée à la relation entre l’atrabilaire amoureux et son créateur Jean Baptiste Poquelin, chef de troupe... 

Affaires sensibles, de Simon Maisonobe, Jean Bulot et Adrien Morat, mise en scène Eric Théobald à la Scala Provence, festival d’Avignon Off

Affaires sensibles, de Simon Maisonobe, Jean Bulot et Adrien Morat, mise en scène Eric Théobald à la Scala Provence, festival d'Avignon Off
  © Fabienne Rappeneau   ƒ article de Victoria Fourel Un générique, une voix. Fabrice Drouelle raconte, saison après saison, des histoires fortes, des moments d’Histoire, parfois mystérieux, parfois troublants. Portée à la scène, l’émission emblématique de France Inter porte un nouveau regard sur ces affaires, entre documentaire et interprétation, en choisissant pour fil... 

Frontalier, de Jean Portante, mise en scène de Frank Hoffmann, Théâtre du Balcon, Festival d’Avignon Off 

Frontalier, de Jean Portante, mise en scène de Frank Hoffmann, Théâtre du Balcon, Festival d'Avignon Off 
  © Bohumil Kostohryz   ƒƒƒ article de Sylvie Boursier Jacques Bonnafé, frontalier du seul en scène, voltigeur du verbe haut, arpenteur de la rime musculaire nous régale de sa dernière création mise en scène par Jacques Hoffmann sur un texte magnifique de Jean Portante. Il y a loin des rivages de Troie qui vit Enée s’exiler, son père Anchise sur le dos, aux bassins miniers...