// Evènements

Quelqu’un se sert de mes objets familiers, conception de Grand Magasin, à La ménagerie de verre, festival d’Automne à Paris

Quelqu’un se sert de mes objets familiers, conception de Grand Magasin, à La ménagerie de verre, festival d’Automne à Paris
  © Véronique Ellena ƒƒƒ article de Denis Sanglard Grand Magasin fait de la philosophie un acte poétique dada. Comme toujours avec ces deux-là, François Hiffler et Pascale Murtin, accompagnés de leurs comparses habituels, rien n’est jamais simple et pourtant tout semble allez de soi. Comment commencer, titre de leur dernier opus mais ici perplexité de votre chroniqueur devant encore... 

Par autan, spectacle du Théâtre du Radeau, mise en scène de François Tanguy, au T2G

Par autan, spectacle du Théâtre du Radeau, mise en scène de François Tanguy, au T2G
    © Jean-Pierre Estournet   ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot La table est mise. Elle est de mise, dressée d’une nappe blanche, surmontée d’une hermine nous fixant de son regard. Avec le recul infini que lui offre son monde d’immobilité l’animal nous dévisage comme personne ne s’autorise plus à le faire, empreint d’une lucidité à laquelle on ne peut que s’abandonner.... 

Angela (a strange loop) de Suzanne Kennedy, mise en scène Suzanne Kennedy e, festival d’automt Markus Selg à l’Odéon Théâtre de l’Europe Ateliers Berthier / festival d’Automne à Paris

Angela (a strange loop) de Suzanne Kennedy, mise en scène Suzanne Kennedy e, festival d'automt Markus Selg à l’Odéon Théâtre de l’Europe Ateliers Berthier / festival d’Automne à Paris
      © Julian Röder   ƒ Article de Sylvie Boursier Avez-vous déjà été sous morphine ? Cet antalgique puissant fait voir la vie en rose, bleue, jaune avec l’impression de savoir à l’avance ce que les gens vont dire car ils l’ont déjà dit dans une autre vie et si ça tourne mal vous pouvez toujours vous réveiller comme dans les rêves. Angela (Ixchel Mendoza Hernandez)... 

La Flûte enchantée, Singspiel de Mozart, livret de Schikaneder, Direction François-Xavier Roth, mise en scène de Cédric Klapish, au Théâtre des Champs-Elysées

La Flûte enchantée, Singspiel de Mozart, livret de Schikaneder, Direction François-Xavier Roth, mise en scène de Cédric Klapish, au Théâtre des Champs-Elysées
  © Vincent Pontet   ff article de Denis Sanglard Première mise en scène d’opéra pour Cédric Klapisch. Pour un premier essai, c’est encourageant. Ce n’est certes pas la mise en scène du siècle et le regard qu’il pose sur La Flûte enchantée de Mozart est plutôt timide, fait de modestie. Mise en scène extrêmement stylisée, épurée et sans extravagance ni débordement, une... 

Grand Palais, texte de Julien Gaillard et Frédéric Vossier, conception et mise en scène de Pascal Kirsch, Espace Marcel Carné à Saint-Michel-sur-Orge

Grand Palais, texte de Julien Gaillard et Frédéric Vossier, conception et mise en scène de Pascal Kirsch, Espace Marcel Carné à Saint-Michel-sur-Orge
    © Géraldine Aresteanu   ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot L’allée de graviers étincelle dans la nuit, écarlate. Le remords crisse sous les pas. Quelques notes de guitare électrique trainent leur écharpe veloutée. L’allée creuse son couloir temporel, tapissée de strass couleur rubis bruissant comme du verre pilé, pavant le chemin de gloire. Francis Bacon est à l’orée... 

Les Gratitudes d’après Delphine le Vigan, mise en scène de Fabien Gorgeart, au Cent Quatre / festival d’Automne à Paris

Les Gratitudes d’après Delphine le Vigan, mise en scène de Fabien Gorgeart, au Cent Quatre / festival d’Automne à Paris
  © Jean Louis Fernandez   ƒƒƒ article de Sylvie Boursier Combien de fois dit on merci dans la journée ? la plupart sont mécaniques, bonjour, bonsoir, une ponctuation reflexe, un souffle sensori moteur. Et il y a des mercis qui libèrent, ceux du dernier voyage quand on laisse sur le quai des êtres que l’on ne reverra plus et qui un jour ont été là. Une ancienne parolière octogénaire,... 

FIQ ! (Réveille-toi !), par le Groupe Acrobatique de Tanger, mis en scène de Maroussia Diaz Verbèke, à L’Espace Chapiteaux – Parc de la Villette

FIQ ! (Réveille-toi !), par le Groupe Acrobatique de Tanger, mis en scène de Maroussia Diaz Verbèke, à L’Espace Chapiteaux – Parc de la Villette
  © Hassan Hajjaj    ff article de Hoël Le Corre Iels viennent de tout le Maroc : chacun a été sélectionné lors d’une grande audition qui a eu lieu dans tout le pays, pour son art, sa personnalité, sa vitalité et ses convictions. Iels sont donc quinze et, issus de styles artistiques divers, composent FIQ !, cet appel à l’éveil. De tableaux en tableaux, va se dessiner progressivement... 

La grande marée, conception et mise en scène de Simon Gauchet, au Théâtre de la Bastille

La grande marée, conception et mise en scène de Simon Gauchet, au Théâtre de la Bastille
  © Louise Quignon ff article de Denis sanglard Simon Gauchet est un aventurier, on le sait. Coutumier d’un « exercice de l’ailleurs » vitézien, on ne s’étonne guère ici qu’il parte en expédition pour retrouver l’Atlantide, mythe et mère de toutes les catastrophes, cataclysme refoulé dans notre inconscient collectif et donc condamné à la répétition que trahit notre fascination... 

Turandot de Giacomo Puccini, livret Giuseppe Adami et Renato Simoni, mise en scène de Robert Wilson, à l’Opéra Bastille

Turandot de Giacomo Puccini, livret Giuseppe Adami et Renato Simoni, mise en scène de Robert Wilson, à l’Opéra Bastille
   © Agathe Poupeney   ƒƒƒ article de Sylvie Boursier Turandot a tout du blockbuster à la Star Wars, un vrai soap opéra. Songez plutôt, 3 énigmes, un vieillard aveugle et une esclave poursuivie par la garde nationale, une princesse belle et glaciale qui trucide ses soupirants, des fantômes du passé qui resurgissent, une malédiction et pour couronner le tout une œuvre inachevée... 

Après la répétition / Personna, texte d’Ingmar Bergman, mise en scène de Ivo van Hove, au Théâtre de la Ville

Après la répétition / Personna, texte d’Ingmar Bergman, mise en scène de Ivo van Hove, au Théâtre de la Ville
  © Vincent Bérenger   f article de Denis Sanglard Rien, c’est ce que dit Elizabeth Vogler sortant de son mutisme. Rien, c’est ce qu’on se dit au sortir de trois heures de spectacle, il ne s’est rien passé qu’un ennui profond, une incompréhension sans doute, une déception sûrement. Ivo van Hove met en scène Après la répétition et Personna, deux scénarii... 

M comme Médée, adaptation et mise en scène d’Astrid Bayiha, d’après des œuvres de Jean-René Lemoine, Dea Loher, Sara Stridsberg, Sénèque, Jean Anouilh, Heiner Müller, au théâtre de la Tempête à la Cartoucherie de Vincennes

M comme Médée, adaptation et mise en scène d’Astrid Bayiha, d’après des œuvres de Jean-René Lemoine, Dea Loher, Sara Stridsberg, Sénèque, Jean Anouilh, Heiner Müller, au théâtre de la Tempête à la Cartoucherie de Vincennes
    © Christophe Raynaud de Lage   ƒƒ article de Sylvie Boursier Médée, fille du roi de Colchide détenteur de la Toison d’Or, est une puissante magicienne. Lors de la venue des Argonautes en Colchidie, elle tombe éperdument amoureuse de Jason. Elle l’aide alors dans sa recherche de la Toison d’or. Y étant parvenus, Médée s’enfuit avec lui après avoir assassiné et... 

Cœur poumon, texte et mise en scène de Daniela Labbé Cabrera au Théâtre de la Tempête, Paris

Cœur poumon, texte et mise en scène de Daniela Labbé Cabrera au Théâtre de la Tempête, Paris
    © Christophe Péan   ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Et soudain une voix s’immisça, nouant un indéfectible lien. Cela tient à si peu, cet infime instant, frêle vaisseau qui ouvre l’œuvre comme la première note d’un opéra. Une vibration, une tessiture, une gorge nouée, une vérité : le fond d’une âme. Que cet instant ait lieu au milieu des spectateurs, les deux... 

Macbeth Underworld, Opéra de Pascal Dusapin, livret de Frédéric Boyer, mise en scène de Thomas Jolly, à l’Opéra-Comique

Macbeth Underworld, Opéra de Pascal Dusapin, livret de Frédéric Boyer, mise en scène de Thomas Jolly, à l’Opéra-Comique
  © Stefan Brion   fff article de Denis Sanglard Ils sont morts et peut être l’ignorent-ils encore. Passés dans l’Outre-Monde, harcelés et manipulés par les trois Sœurs bizarres, sous l’injonction d’Hécate et sous la surveillance du Portier des Enfers, hantés par l’Enfant, celui qu’ils eurent peut-être jadis à moins qu’il ne soit celui de Lady Macduffe, poursuivis par... 

Cabaret de l’exil, Femmes persanes, conception et mise en scène de Bartabas, Théâtre équestre Zingaro, Fort d’Aubervilliers

Cabaret de l’exil, Femmes persanes, conception et mise en scène de Bartabas, Théâtre équestre Zingaro, Fort d’Aubervilliers
      © Hugo Marty   fff article de Denis sanglard Dans ce troisième opus du Cabaret de l’exil, Bartabas rend hommage aux femmes persanes, afghanes ou iraniennes, résistantes, artistes, en exil. Remontant à la source antique, aux scythes, peuple de nomades et de cavaliers, de langues iraniennes d’Eurasie dont la culture sophistiquée et civilisationnelle du cheval, mit sur un pied...