// Evènements

Quand toute la ville est sur le trottoir d’en face de Jean Cagnard, mise en scène de Catherine Vasseur, Festival off Avignon, Théâtre Artéphile

Quand toute la ville est sur le trottoir d’en face de Jean Cagnard, mise en scène de Catherine Vasseur, Festival off Avignon, Théâtre Artéphile
    © Axelle Carruzzo   ƒƒ article de Sylvie Boursier Il offre son corps au public, plié en crabe puis debout, légèrement penché « comme un nageur qu’on attend plus », dirait Ferré. Il n’a plus que ça, sa peau couturée, ses os, ses nerfs, ses muscles « ses gencives rouges » mais c’est l’essentiel, « tu as une gueule de poisson mais tu flottes toujours grâce... 

Les Galets au Tilleul sont plus petits qu’au Havre de Claire Laureau et Nicolas Chaigneau, à la MC93, dans le cadre des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Les Galets au Tilleul sont plus petits qu’au Havre de Claire Laureau et Nicolas Chaigneau, à la MC93, dans le cadre des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis
  © Wilfried Lamotte   ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Elle est cette jeune femme assise à l’avant-scène, cheveux attachés, inquiète, polo orange vintage, regard baissé, pantalon taupe, balançant d’une faible amplitude sa jambe croisée, se caressant, par intermittence, les bras, qu’elle a croisés. Ce que l’on appellerait langage corporel, mais qui est ici bien plus que cette... 

Castillo de Prue Lang, avec Jana Castillo à La Chaufferie – Cie DCA à Saint-Denis dans le cadre des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Castillo de Prue Lang, avec Jana Castillo à La Chaufferie – Cie DCA à Saint-Denis dans le cadre des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis
  © Anne Moffat     ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Dans un entrelacs sensible et sensoriel, les traits apparaissant et se complexifiant, comme autant de couches se superposant, Castillo construit l’ineffable et savant portrait d’une danseuse. Portrait sans parole, contrairement à ceux dressés, année après année, telle une encyclopédie de la danse, par Jérôme Bel. Portrait... 

Le chevreuil et Dalida, création et jeu de Clémence Caillouel, mise en scène Jessica Walker, festival off Avignon Théâtre Artéphile, 7 rue du Bourg Neuf

Le chevreuil et Dalida, création et jeu de Clémence Caillouel, mise en scène Jessica Walker, festival off Avignon Théâtre Artéphile, 7 rue du Bourg Neuf
   © Ulises Fontana   ƒƒƒ article de Sylvie Boursier Le jeu de Clémence Caillouel tient du clown, du cabaret, du mime et du théâtre expressionniste à la Grotowski, en véritable athlète de la scène elle maîtrise le chant, la danse, la composition bouffonne, la pantomime. Sa Dalida est époustouflante, entre Lady Gaga et Slava, le clown russe. La comédienne se métamorphose en... 

La meringue souterraine, conception de Sophie Perez, La Villette

La meringue souterraine, conception de Sophie Perez, La Villette
  © Sophie Perez     ƒƒ article de Denis Sanglard A quoi avons-nous assisté ? La question se pose au sortir de cette création pour le moins déjantée, comme elle se pose à chaque fois que la Compagnie du Zerep pose ses malles sur un plateau. A quoi avons-nous assisté donc devant cette performance hallucinante, inclassable, qui fait péter allègrement les règles de la mise en... 

Platée, Comédie lyrique de Jean-Philippe Rameau, direction musicale de Marc Minkowski, mise en scène de Laurent Pelly, Opéra-Garnier

Platée, Comédie lyrique de Jean-Philippe Rameau, direction musicale de Marc Minkowski, mise en scène de Laurent Pelly, Opéra-Garnier
  © Guergana Damianova / OnP   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Première mise en scène d’opéra pour Laurent Pelly, c’était en 1999, et une réussite éclatante, l’opéra de Jean-Philippe Rameau est repris pour la cinquième fois à Garnier. On ne boudera pas notre plaisir. Laurent Pelly a le chic pour ne jamais tirer l’opéra vers des conceptions hasardeuses qui perdent très... 

Vernon Subutex 1, d’après le roman de Virginie Despentes, mise en scène de Thomas Ostermeier, Odéon-Théâtre de L’Europe

Vernon Subutex 1, d’après le roman de Virginie Despentes, mise en scène de Thomas Ostermeier, Odéon-Théâtre de L’Europe
  © Thomas Aurin   ƒ article de Denis Sanglard Comment exprimer combien la déception est à la hauteur de ce que nous espérions ? Vernon Subutex, roman âcre, subversif au sens noble du terme, au goût de cendre et de lendemain de descente à crever, la comédie humaine d’une génération contemporaine désillusionnée, désenchantée, fracturée où Virginie Despentes d’une lucidité... 

Peculiar, d’Ana Morales, Grande Halle de la Villette, Paris

Peculiar, d'Ana Morales, Grande Halle de la Villette, Paris
  © Oscar Romero   ƒƒƒ article de Nicolas Brizault Comment débuter un article ? Par « Whaou ! » ? En ajoutant ici ou là un « ha ? » qui resterait sympathique tout en conservant un étonnement marqué ? Il ne reste qu’à tenter de le faire, c’est vraiment dans cet état que nous laisse cette création, Peculiar. Whaou ! ha ? donc. La Grande Halle de la Villette accueille... 

Corps extrêmes, conception de Rachid Ouramdane, Théâtre de Chaillot / Théâtre de la Ville Hors les murs

Corps extrêmes, conception de Rachid Ouramdane, Théâtre de Chaillot / Théâtre de la Ville Hors les murs
    © Pascale Cholette    ƒƒ article de Denis Sanglard Qu’ont de commun Ann Raber Cocheril, grimpeuse de haut niveau, et Nathan Paulin, highliner ou funambule en altitude ? Ils sont tous deux sportifs de l’extrême, défiant le vertige du vide, suspendus entre ciel et terre dans une extrême concentration, un dépassement de la peur et dans une osmose attentive avec les éléments... 

Nosztalgia express, écrit et mis en scène par Marc Lainé, Théâtre des Abbesses – Théâtre de la Ville

Nosztalgia express, écrit et mis en scène par Marc Lainé, Théâtre des Abbesses - Théâtre de la Ville
  © Christophe Raynaud de Lage   ƒƒƒ article de Sylvie Boursier Haute couture sur-mesure cette collection sixties de Marc Lainé avec des costumes cousus main, des décors sophistiqués et une esthétique brillante qui mélange les styles, du polar vintage au roman-photo, du cinéma muet à l’opéra rock façon Starmania. L’ensemble nous rappelle l’importance thérapeutique de l’utopie... 

La reine de la piste, écriture et mise en scène de Pierre Notte, chanson d’Helena Noguerra, Théâtre la Ville / Espace Cardin

La reine de la piste, écriture et mise en scène de Pierre Notte, chanson d’Helena Noguerra, Théâtre la Ville / Espace Cardin
  © Fabrice Mabillot   ƒƒƒ article de Denis Sanglard For ever Helena. Voilà une petite merveille concoctée par Helena Noguerra et Pierre Notte, joliment complices sur cette affaire. Théâtre musical, entre cabaret et récital, humour noir en sautoir pour une drôle de cérémonie funèbre, où ces deux-là se sont entendus, on le voit, comme larrons en foire. Helena Noguerra interprète... 

Je m’en vais mais l’Etat demeure, d’Hugues Duchêne, au théâtre 13, site Glacière, Paris

Je m’en vais mais l’Etat demeure, d’Hugues Duchêne, au théâtre 13, site Glacière, Paris
  © Simon Gosselin   ƒƒ article de Sylvie Boursier Le soir de sa mort, Louis XIV déclara aux titulaires des grands offices : « Je m’en vais, mais l’État demeurera toujours ; soyez-y fidèlement attachés. »  Il ne manque pas d’humour, Hugues Duchêne, pour plagier ainsi le roi Soleil avec ce titre aussi magnifique qu’étrange Je m’en vais mais l’Etat demeure.... 

59ème Palmarès des Prix de la critique de théâtre, de musique et de danse 2021-2022

59ème Palmarès des Prix de la critique de théâtre, de musique et de danse 2021-2022
  Un fauteuil pour l’orchestre a le grand plaisir de vous annoncer le 59ème Palmarès des Prix de la critique de théâtre, de musique et de danse 2021-2022. Depuis 1963, ce palmarès est issu du vote des critiques professionnels, récompensant les artistes, les spectacles et les créations de toute une saison. La cérémonie de la remise des Prix de la critique, réunissant les lauréats... 

Électre des bas-fonds, écriture et mise en scène de Simon Abkarian, théâtre du Soleil, La Cartoucherie

Électre des bas-fonds, écriture et mise en scène de Simon Abkarian, théâtre du Soleil, La Cartoucherie
  © Antoine Agoudjian   ƒƒƒ article de Sylvie Boursier Simon Abkarian n’a pas froid aux yeux, il reprend l’opéra baroque qu’il a créé en 2019 dans ce même Théâtre du Soleil, Électre des bas-fonds, avec … vingt comédiens et comédiennes danseurs, quatre musiciens, trois chœurs. Mettre en scène plus de vingt-cinq personnes est une gageure quand la consigne est de réduire...