// Evènements

Solos and Duets de Meg Stuart, au Centre National de la Danse, Pantin

Solos and Duets de Meg Stuart, au Centre National de la Danse, Pantin
  © Anja Beutler   Commencer fort et finir en apothéose. Dès l’entame, casques de moto façonnant les têtes comme des aliens, masquant toute expressivité sauf des yeux perdus, brillants, lui portant échasses, elle, tutu noir, portera un gant en forme de main verte géante. Dans un clair-obscur réhaussé par les stridences électroniques jouées en live par Charlotte Simon et Toben... 

Allende création et mise en scène de Jessica Walker au théâtre de l’Adresse, festival Off Avignon

Allende création et mise en scène de Jessica Walker au théâtre de l’Adresse, festival Off Avignon
  © Ulises Fontana   ƒƒƒ article de Sylvie Boursier Voilà une pépite qui a le duende, cette grâce donnée à l’artiste , sorte de transe , d'envoûtement communicatif chez le spectateur. Trash et gore, poétique, engagée, expérimentale, cette opérette politique rend hommage à travers la parodie et le mime au premier président socialiste élu démocratiquement au Chili,... 

Neandertal, de David Geselson, mis en scène par David Geselson, L’autre Scène – Vedène (Festival d’Avignon In)

Neandertal, de David Geselson, mis en scène par David Geselson, L’autre Scène - Vedène (Festival d’Avignon In)
    © Christophe Raynaud de Lage    ƒƒ article de Emmanuelle Saulnier-Cassia  Neandertal est une création du Festival d’Avignon, écrite, mise en scène et jouée (notamment) par David Geselson. L’artiste est même présent avant le début du spectacle, venant auprès de chaque spectateur dans l’attente impatiente, après une navette précoce, de l’ouverture des portes de... 

Femme capital d’après Stéphane Legrand, adaptation Sylvain Cartigny, mise en scène Mathieu Bauer à la patinoire – Manufacture Avignon – festival off

Femme capital d’après Stéphane Legrand, adaptation Sylvain Cartigny, mise en scène Mathieu Bauer à la patinoire - Manufacture Avignon - festival off
    © Jean Louis Fernandez ƒƒƒ article de Sylvie Boursier Any Rand, très peu connue en France et adulée aux Etats Unis par les membres du Tea Party, s’est imposée avec deux romans culte outre atlantique, La Grève et La Source vive qui exaltent l’individualisme comme valeur suprême, l’égoïsme comme mystique, la suprématie des élites supérieures sur « les zéros, les minables ».... 

An Oak Tree, de Tim Crouch, mis en scène par Tim Crouch, Karl James, Andy Smith, Cloître des Célestins (Festival d’Avignon In)

An Oak Tree, de Tim Crouch, mis en scène par Tim Crouch, Karl James, Andy Smith, Cloître des Célestins (Festival d’Avignon In)
    © Christophe Raynaud de Lage    ƒ article de Emmanuelle Saulnier-Cassia  L’acteur, scénariste et metteur en scène britannique Tim Crouch a ouvert le bal de la partie de la programmation axée partiellement sur la langue anglaise du Festival 2023 avec un show (car ça en est un) bien rodé, dans le Cloître des Célestins, lieu évidemment idéal avec ses deux magnifiques... 

Welfare d’après le documentaire de Frederick Wiseman mise en scène de Julie Deliquet, Cour d’Honneur du Palais des Papes, Festival d’Avignon In

Welfare d’après le documentaire de Frederick Wiseman mise en scène de Julie Deliquet, Cour d’Honneur du Palais des Papes, Festival d’Avignon In
  © Christophe Raynaud de Lage ƒ article de Sylvie Boursier Frederick Wiseman, ce monsieur de 93 ans au regard de chat, tourna un documentaire en 1972 dans un centre de « bien-être social » à New York, bénéficiant de subsides publics dont peuvent bénéficier ceux qui n’ont pas réussi pendant vingt-quatre semaines à trouver du travail, les invalides ou les personnes âgées sans... 

Le jardin des délices, d’après Jérôme Bosch, mise en scène de Philippe Quesne à la Carrière de Boulbon, Festival d’Avignon IN

Le jardin des délices, d’après Jérôme Bosch, mise en scène de Philippe Quesne à la Carrière de Boulbon, Festival d’Avignon IN
  © Christophe Raynaud de Lage ƒƒƒ article de Sylvie Boursier Le cratère Boulbon est à nous, enfin ! une page minérale comme aux premiers temps du monde, elle nous a manqué cette carrière de légende que les Savary, Brook, Delbono, Mouawad, Cherkaoui, Sivadier ont marqué de leurs empreintes, la scène de tous les possibles comme une cour d’honneur dans la lumière ocre et le thym au milieu... 

Cutting Mushrooms de Kidows Kim, au Centre National de la Danse, Pantin

Cutting Mushrooms de Kidows Kim, au Centre National de la Danse, Pantin
  © Hubert Crabières     ƒƒ article de Nicolas Thevenot A même le sol, un cluster de canettes métalliques, Monster multicolores, jaune, rose, vert, rouge… : fluo. Boissons énergisantes. Sur le sol de béton, des câbles électriques épars tracent d’improbables arabesques, plus loin une toile entortillée, sombre comme un lac. Lui : de dos, lenteur extrême, disparaissant... 

Monsieur Proust, d’après Georges Belmont et Céleste Albaret, adapté et mis en scène par Ivan Morane, Théâtre du Petit Louvre – Salle Van Gogh (Festival d’Avignon Off)

Monsieur Proust, d’après Georges Belmont et Céleste Albaret, adapté et mis en scène par Ivan Morane, Théâtre du Petit Louvre – Salle Van Gogh (Festival d’Avignon Off)
  © Photo Lot   ƒƒƒ article de Emmanuelle Saulnier-Cassia Créé en novembre 2022 au Lucernaire à Paris, Monsieur Proust mis en scène par Ivan Morane est l’un des seuls en scène immanquables dans le Off du Festival d’Avignon 2023, évidemment par tous les amateurs de Proust, de littérature, d’atypiques rencontres humaines, mais surtout et éventuellement seulement, de grandes... 

Les quatre femmes de Dieu, conception et écriture de Marie Le Corre, au Café de la danse

Les quatre femmes de Dieu, conception et écriture de Marie Le Corre, au Café de la danse
  © Antoine Monegier du Sorbier   fff article de Denis Sanglard  Quatre femme de Dieu, quatre femmes de feu, quatre femmes du feu de Dieu ! Loin du paradis mais bien plus proche des enfers, ces quatre circassiennes mènent un formidable sabbat carbonisant plus les planches que les brulant. Sorcière, sainte, putain et imbécile, quatre archétypes pour représentation de la femme au cours... 

Le Mont des hérons. Danse des esprits et des oiseaux. Variation 2., par Les Volontiers à La Fonderie, Le Mans, dans le cadre des rencontres Encore heureux…

Le Mont des hérons. Danse des esprits et des oiseaux. Variation 2., par Les Volontiers à La Fonderie, Le Mans, dans le cadre des rencontres Encore heureux...
  © Jérome Lourdais   ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Il rêve. Les songes quadrillent la nuit. Un cadre de bois, immense comme un tableau du Louvre, suspendu et profond comme une trouée secrète dans un jardin. De sa perspective obscure remonte une nuée fantomatique, à peine discernable, chapeaux échevelés, gigantesques fleurs en fête, ou oiseaux migrateurs. C’est selon le bon... 

Ressources humaines, d’après le film de Laurent Cantet, mise en scène d’Élise Noiraud au Théâtre Paris-Villette

Ressources humaines, d’après le film de Laurent Cantet, mise en scène d’Élise Noiraud au Théâtre Paris-Villette
    © Christophe Raynaud de Lage     ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot A travers la brume grise qui flotte en écharpes sinueuses au fond de la scène, les tubulures inox du mobilier de bureau empilé sont semblables à une mâchoire de fer. Une bête tapie dans l’ombre sociale. Le théâtre, comme la peinture, sait jouer des ambiguïtés visuelles, nous faire toucher du regard... 

Méduse.s, de Sophie Delacolette, Alice Martinache et Eloïse Meire, Théâtre des Doms, Festival d’Avignon Off

Méduse.s, de Sophie Delacolette, Alice Martinache et Eloïse Meire, Théâtre des Doms, Festival d'Avignon Off
    © Alice Piemme       fff article de Louve Le Coadou et Emmanuelle Saulnier-Cassia  « Je vais le tuer » déclare une des femmes victimes de viol qui prête sa voix et un bout de son histoire au collectif La Gang autrices de la pièce Méduse.s. Cette rage qui va jusqu’à l’envie de meurtre, à la rage, la fureur, le récit mythologique de Méduse l’incarne.... 

A Revue, création et mise en scène de Benjamin Abel Meirhaegue, à La Villette

A Revue, création et mise en scène de Benjamin Abel Meirhaegue, à La Villette
    © Fred Debrock fff article de Denis Sanglard   Voilà, on dira que nous sommes en 4020 – si le changement climatique permet à l’humanité de tenir jusque là – et ce à quoi nous assistons ici, dans cet étrange cabaret, à l’heure de son renouveau d’une liberté frondeuse et vivifiante, cette revue des temps futur est un drôle d’éblouissement, proche de la sidération dubitative…...