// À l’affiche

La magie de l’argent, pièce écrite et mise en scène par Oscar Castro, Théâtre Aleph

La magie de l'argent, pièce écrite et mise en scène par Oscar Castro, Théâtre Aleph
  © Serge Orru   ƒƒƒ article de Nicolas Brizault Une surprise encore éclatante avec un spectacle d’Oscar Castro, La magie de l’argent, présenté dans son repère, le théâtre Aleph. Le titre lu trop vite et en restant trop baigné dans les infos du jour peu tromper et nous laisser imaginer nous diriger vers un univers douloureux, sale, sombre et lent, actuel. Et la magie alors ?... 

Hors la loi, texte et mise en scène de Pauline Bureau, à La Comédie Française – Le Vieux Colombier

Hors la loi, texte et mise en scène de Pauline Bureau, à La Comédie Française – Le Vieux Colombier
  © Brigitte Enguérand, coll.CF   ƒƒƒ article d’Isabelle Blanchard Pauline Bureau écrit une pièce à partir du « procès de Bobigny » et notamment une partie de la plaidoirie de Gisèle Halimi, dont les répercussions ont contribué à l’adoption en 1975 de la loi Veil, et également à partir d’entretiens avec Marie-Claire Chevalier devenue adulte. C’est un travail... 

Cataract Valley, d’après Jane Bowles, adaptation et mise en scène Marie Rémond et Thomas Quillardet, Odéon-Théâtre de l’Europe, Salle Berthier

Cataract Valley, d’après Jane Bowles, adaptation et mise en scène Marie Rémond et Thomas Quillardet, Odéon-Théâtre de l’Europe, Salle Berthier
  © Simon Gosselin   ƒƒ article de Nicolas Brizault L’annonce de ce spectacle attire, rend curieux. Un travail d’après un texte de cette fantastique Janes Bowles, Camp Cataract, issu de Plaisirs paisibles. Sadie, une jeune femme complexe, ou schizophrène pour tout dire, fuit sa famille, choisit une liberté fort « construite », anguleuse et pas très solide pour tenter d’aller... 

Vues Lumière, concept et mise en scène Isabelle Lafon au Théâtre National de la Colline

Vues Lumière, concept et mise en scène Isabelle Lafon au Théâtre National de la Colline
  © Tuong-Vi Nguyen   Article de Nicolas Thevenot On venait avec une réelle curiosité et envie. On avoue ne pas avoir vu de précédent spectacle d’Isabelle Lafon. Peut-être aurait-il fallu découvrir son travail avec Bérénice qui fut présentée il y a quelques mois au TGP. Toujours est-il que la soirée fut déceptive. On ne pouvait pourtant que souscrire aux intentions indiquées... 

The importance of being earnest, opéra-comique de Gérald Barry, d’après Oscar Wilde, mise en scène de Julien Chavaz à l’Athénée théâtre Louis Jouvet

The importance of being earnest, opéra-comique de Gérald Barry, d’après Oscar Wilde, mise en scène de Julien Chavaz à l’Athénée théâtre Louis Jouvet
  © Diane Deschenaux   ƒƒƒ Article de Philippe Escalier De ce vaudeville génial et plein de panache comme Oscar Wilde savait si bien en écrire, Gérald Barry a fait un opéra-comique contemporain, sublimé par la mise en scène colorée et délicieusement exubérante de Julien Chavaz. « Il n’y a pas loin du Capitole à la roche Tarpéïenne », le triste adage romain n’a jamais paru... 

Annette oratorio, conçu et réalisé à partir des carnets d’Annette Libotte, par Pascale Nandillon et Frédéric Tétart au Théâtre des Quinconces – Le Mans

Annette oratorio, conçu et réalisé à partir des carnets d'Annette Libotte, par Pascale Nandillon et Frédéric Tétart au Théâtre des Quinconces – Le Mans
  © Yann Ledos   ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Rectangle creusé par les projecteurs, le plateau est occupé par deux femmes assises dans des fauteuils, un musicien à leur côté. Le plateau est cette zone de fouille tirée au cordeau, cette zone baignée de lumière où pourtant la nuit remue, comme un écho sourd au poème d’Henri Michaux, une nuit où affleure, hirsute, grasseyante,... 

La rose et la hache, d’après Richard III de W. Shakespeare, adaptation Carmelo Bene, mise en scène de Georges Lavaudant, Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis

La rose et la hache, d’après Richard III de W. Shakespeare, adaptation Carmelo Bene, mise en scène de Georges Lavaudant, Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis
  © MC2     ƒƒƒ article de Denis Sanglard Une heure de visions hallucinées, une heure de cauchemar poisseux et funèbre, une heure dans la tête folle de Richard III. Carmelo Bene pour l’adaptation première, Georges Lavaudant pour la trahison frondeuse de cette adaptation et la mise en scène, Ariel Garcia-Valdès pour un duc de Gloucester d’anthologie. Carmelo Bene et Georges... 

Dans la solitude des champs de coton, de Bernard-Marie Koltès, mise en scène Charles Berling, Grande Halle de la Villette, Paris

Dans la solitude des champs de coton, de Bernard-Marie Koltès, mise en scène Charles Berling, Grande Halle de la Villette, Paris
  © Jean-Louis Fernandez     ƒ article de Nicolas Brizault Dans la solitude des champs de coton. L’histoire est simple, un soir, dans un endroit sombre et désert, un homme attend, les poches pleines de produits illicites en tout genre, qu’un client arrive. Et voilà que ledit client débarque. Et un dialogue fort, complexe et tendu débarque entre les deux, le sûr de lui, le beaucoup... 

Tout semblait immobile, de Nathalie Béasse, au Théâtre de la Bastille

Tout semblait immobile, de Nathalie Béasse, au Théâtre de la Bastille
© Nathalie Béasse   ƒ Critique Djalila Dechache Nathalie Béasse a du talent. Ses comédiens aussi. Et il faut le dire. Son spectacle, actuellement au théâtre de la Bastille – elle y est invitée pour la troisième fois –, est une tranche d’air frais. Au début… parce qu’après cela se gâte. Trois conférenciers spécialisés dans la « psychanalyse des contes de fées », de... 

« Roses », Conception, mise en scène et scénographie de Nathalie Béasse, au Théâtre de la Bastille

« Roses », Conception, mise en scène et scénographie de Nathalie Béasse, au Théâtre de la Bastille
© Wilfried Thierry   ƒƒ article de Denis Sanglard  Faire de Richard III de Shakespeare un espace strictement mental est une démarche culottée. Et Nathalie Béasse n’en manque pas, de culot. Nathalie Béasse a rêvé sans aucun doute cette œuvre. Au petit matin, il ne lui restait que quelques bribes éparses, des fragments de texte, des images étranges. Et c’est cela qu’elle met... 

Le bruit des arbres qui tombent, conception, mise en scène et scénographie de Nathalie Béasse au Théâtre de la Bastille

Le bruit des arbres qui tombent, conception, mise en scène et scénographie de Nathalie Béasse au Théâtre de la Bastille
© Jérôme Blin   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Ils sont quatre sur le plateau. Peut-être une même fratrie, une meute. On ne sait, on ne saura pas. Qu’importe à vrai dire. Chacun à son tour viendra nous raconter une histoire, un conte. Chacun en sa langue. Histoires intimes et fragmentaires dont nous n’aurons pas les clefs. Qu’importe là encore. Il faut lire entre les... 

Happy Child, conception et mise en scène de Nathalie Béasse, Théâtre de la Bastille

Happy Child, conception et mise en scène de Nathalie Béasse, Théâtre de la Bastille
  © Wilfried Thierry ƒƒƒ article de Denis Sanglard Qui sont-ils ces cinq-là, frères et sœurs − mais en sommes-nous sûrs ?− qui débarquent sur ce plateau, dans ce salon tout de beige tendu, valise à la main pour une réunion familiale, la mort du père, hanté de souvenirs enfouis, de non-dits étouffés, de vérités fragiles et tues, qui surgissent inopinément, par fragments,... 

Pièce d’actualité n°13 : La peine, conçu et mis en scène par François-Michel Pesenti à La Commune – Aubervilliers

Pièce d’actualité n°13 : La peine, conçu et mis en scène par François-Michel Pesenti à La Commune - Aubervilliers
© Fanch Du     ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Un piano droit occupe le centre du plateau : monolithe noir, brillant, aux arêtes inaltérables : La peine… Les neuf participants à cette Pièce d’actualité n°13 ont été rencontrés, nous dit le programme, dans des bars, des métros, aux abords de la ville et ont été envisagés pour la peine qui les habite, et dont nous ne saurons... 

Contes immoraux-Partie 1 : Maison Mère, création de Phia Ménard/Cie Non Nova, Nanterre-Amandiers

Contes immoraux-Partie 1 : Maison Mère, création de Phia Ménard/Cie Non Nova, Nanterre-Amandiers
© Jean-Luc Beaujault   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Phia Ménard, Sisyphe camusienne. Il est des femmes puissantes, des guerrières engagées. Phia Ménard, on le sait, est de celles-là. Ici seule en scène, Athéna punk, où le no futur, dans cette performance radicale qui vous sidère, prendra toute son importance et une toute nouvelle valeur. Athéna bâtit furieusement son temple,...