// À l’affiche

Respire, de Sophie Maurer, mis en scène par Panchika Velez, La Scala, Paris

Respire, de Sophie Maurer, mis en scène par Panchika Velez, La Scala, Paris
    © Karine Letellier   ƒƒ article de Emmanuelle Saulnier-Cassia Le petit plateau de la Piccola Scala est « encombré » de panneaux en plexiglas, d’une chaise également en plastique transparent et à Cour, un musicien attend derrière son clavier, près de sa guitare. Une femme attend également, à Jardin, tapie dans l’ombre. Une mère, une femme, mais aussi une comédienne,... 

Iliade et Odyssée, d’après Homère, mise en scène de Pauline Bayle, Théâtre Public de Montreuil

Iliade et Odyssée, d’après Homère, mise en scène de Pauline Bayle, Théâtre Public de Montreuil
   Iliade © Blandine Soulage   ƒƒƒ article de Sylvie Boursier « Recherche hommes pour voyage incertain, gages modestes […] longues périodes d’extrême danger, retour non assuré. Gloire et célébrité en cas de réussite. » Voici l’annonce publiée par Ernest Shackleton avant son expédition pour le Pôle sud, gravée dans le hall du théâtre de Montreuil. Cent ans plus... 

Bérénice, de Racine, mis en scène par Muriel Mayette-Holtz, La Scala, Paris

Bérénice, de Racine, mis en scène par Muriel Mayette-Holtz, La Scala, Paris
    © Sophie Boulet   ƒƒ article de Emmanuelle Saulnier-Cassia Bérénice ne fait pas exception. Comme tous les grands textes classiques, on croit le connaître, ne plus rien devoir apprendre de lui, même s’il a pu être intimidant quelque fois. Si bien que c’est non sans crainte, ou peur de l’ennui que l’on peut se rendre à de nouvelles représentations. 350 ans (352 pour être... 

Schönheit ist Nebensache ou La Beauté s’avère accessoire, de Pol Pi, à Lafayette Anticipations, dans le cadre du Festival Echelle Humaine et du Festival d’Automne

Schönheit ist Nebensache ou La Beauté s’avère accessoire, de Pol Pi, à Lafayette Anticipations, dans le cadre du Festival Echelle Humaine et du Festival d’Automne
    © Latitudes Prod   ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Pol Pi. D’emblée une dualité, un rebond d’une syllabe à l’autre. Et une énigme posée. Pol Pi est un artiste chorégraphe d’origine brésilienne et il vit en France depuis 2013. S’il exerce aujourd’hui dans les arts de la danse, s’il met en scène, il est aussi musicien. A lire sa biographie, à voir ce spectacle,... 

A capella, de Dorothée Munyaneza, à Lafayette Anticipations, dans le cadre du Festival Echelle Humaine et du Festival d’Automne

A capella, de Dorothée Munyaneza, à Lafayette Anticipations, dans le cadre du Festival Echelle Humaine et du Festival d’Automne
    © Maya Mihindou     ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Nous sommes une assemblée. Nous sommes rassemblés autour d’un grand rectangle noir, opaque, formé par les tapis de danse. Nous sommes, par notre simple présence, les commensaux de cette table des absents, nous sommes au bord d’un vide dont le plein nous retient au bord des larmes. Nous sommes A capella, enveloppé... 

Submission Submission de Bryana Fritz à Lafayette Anticipations, dans le cadre du Festival Echelle Humaine

Submission Submission de Bryana Fritz à Lafayette Anticipations, dans le cadre du Festival Echelle Humaine
  © Marc Domage   ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Si Submission Submission démarre par une harangue digne d’un bonimenteur de foire, ce n’est ni un hasard ni une afféterie de mise en scène. Au milieu de la foule des spectateurs attendant de pouvoir se diriger vers la salle du spectacle, sans crier gare, juchée simplement sur un plot de circonstance, Bryana Fritz amorce de la... 

Jacques de Bascher, de Gabriel Marc, mis en scène de Guila Braoudé, Théâtre de la Contrescarpe

Jacques de Bascher, de Gabriel Marc, mis en scène de Guila Braoudé, Théâtre de la Contrescarpe
  © Fabienne Rappeneau   ƒƒƒ article de Nicolas Brizault Jacques de Bascher. On y va à reculons, mais il fait froid dehors alors pourquoi pas ? Oui, un spectacle dont on se méfie, ce pourrait être une vaste vague de patati-patata, une seringue de snobisme un rien idiot, histoire de se rouler aux pieds de Saint-Laurent, Lagerfeld et Berger, de faire comme si, en passant par le joli Jacques... 

Mouvement sur Mouvement, de Noé Soulier, à Lafayette Anticipations, dans le cadre du Festival Echelle Humaine et du Festival d’Automne

Mouvement sur Mouvement, de Noé Soulier, à Lafayette Anticipations, dans le cadre du Festival Echelle Humaine et du Festival d’Automne
    © Noé Soulier     ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Le fond de scène est transparent et projette, dans la lumière étale de cette fin d’après-midi, mon regard sur un immeuble voisin couvert d’échafaudages. Vu de l’esprit, on ne saurait dire qui de la pierre ou du tube d’acier soutient, retient l’autre. Et dans les entrelacs que composent les lignes métalliques,... 

Jours de Joie d’Arne Lygre, mise en scène de Stéphane Braunschweig, à l’Odéon Théâtre de l’Europe, Paris

Jours de Joie d’Arne Lygre, mise en scène de Stéphane Braunschweig, à l’Odéon Théâtre de l’Europe, Paris
  © Simon Gosselin   ƒƒ Article de Sylvie Boursier On attend toujours Godot à l’Odéon mais… en famille et en chœur. Sur un banc, au bord d’une rivière et près d’un cimetière, Becket a rendez-vous avec Tchékhov. Trois groupes vont se croiser dans ce lieu improbable alors que chacun espérait y être seul. Dans l’obligation de cohabiter ils se mettent à parler du mariage,... 

Mes parents, mis en scène par Mohamed El Khatib, avec les élèves de l’Ecole du Théâtre National de Bretagne, au Théâtre de la Ville, Les Abbesses, Paris

Mes parents, mis en scène par Mohamed El Khatib, avec les élèves de l’Ecole du Théâtre National de Bretagne, au Théâtre de la Ville, Les Abbesses, Paris
  © Yohanne Lamoulère   ƒƒƒ article de Hoël Le Corre Comment vous êtes-vous rencontrés ? Comment étiez-vous à mon âge ? Vous arrive-t-il encore de faire l’amour ? Seriez-vous prêts à monter sur scène avec moi ? Autant de questions que les élèves comédiens à l’Ecole du Théâtre National de Bretagne ont dû poser à leurs parents en préambule de la création de... 

Room With A View, de RONE et (LA)HORDE, Ballet national de Marseille, Théâtre du Châtelet, Paris

Room With A View, de RONE et (LA)HORDE, Ballet national de Marseille, Théâtre du Châtelet, Paris
  © Thomas Amouroux   ƒƒƒ article de Nicolas Brizault Un soir, il fait beau, la Tour Saint-Jacques, toute proche dans le square, déborde de lumière, de calme. Direction Théâtre du Châtelet, pour Room With A View, un spectacle de RONE et (LA)HORDE, Ballet national de Marseille. Tout avait débuté au même endroit, en 2020 et avait dû s’arrêter, comme tout à l’époque,... 

Coriolan de William Shakespeare, mis en scène par François Orsoni, Théâtre de la Bastille, Paris

Coriolan de William Shakespeare, mis en scène par François Orsoni, Théâtre de la Bastille, Paris
  © Vincent Bérenger ƒƒ Article de Sylvie Boursier Il y a décidément quelque chose de pourri au cœur de la démocratie, semble nous dire Shakespeare dans Coriolan. Complotisme, démagogie, manipulation des masses, fascisme rampant sont réunis dans cette pièce du dramaturge sans histoire d’amour ni apparition de fantômes. Rien que la politique dans toute sa violence. François Orsoni... 

Juste une femme, de la Compagnie Cabas, mis en scène par Sophia Perez, avec Cécile Yvinec, au Village de Cirque, Pelouse de Reuilly, Paris

Juste une femme, de la Compagnie Cabas, mis en scène par Sophia Perez, avec Cécile Yvinec, au Village de Cirque, Pelouse de Reuilly, Paris
  © Sophia Perez     ƒƒ article de Hoël Le Corre Partez à la rencontre d’Aissetou, contrainte de fuir son pays, sa famille et les traditions ancestrales qui entravent sa vie de femme libre. Embarquez avec Cécile Yvinec, circassienne, et son échelle horizontale pour retracer le parcours de cette jeune réfugiée dans un solo de cirque documentaire palpitant et émouvant. A l’origine... 

PIC, de Supnatural Orchestra et Cirque Inextremiste, mis en scène par Yann Ecauvre, au Village de Cirque, Pelouse de Reuilly, Paris

PIC, de Supnatural Orchestra et Cirque Inextremiste, mis en scène par Yann Ecauvre, au Village de Cirque, Pelouse de Reuilly, Paris
  © Jean-Pierre Estournet     ƒƒ article de Hoël Le Corre Sous le grand chapiteau du Village de Cirque, un orchestre d’une vingtaine de musiciens joue bruyamment, de façon plus ou moins décousue. Tout y est : les cuivres tonitruants, la batterie percutante, la guitare endiablée, le synthé entraînant, puis, évidemment, jusqu’au triangle discret mais efficace. Au centre de...