// À l’affiche

Tenir le temps, Rachid Ouramdane, Théâtre de la ville

Tenir le temps, Rachid Ouramdane, Théâtre de la ville
ƒƒƒ article de Denis Sanglard   © Patrick Imbert Ca commence par un solo. Seul sur le plateau, immobile, un danseur s’ébroue. Les gestes s’affirment, s’amplifient, se démultiplient. La tension est à son maximum quand soudain débarque le groupe. 16 danseurs, une machine infernale, explosive, ébouriffante. Les mouvements sont repris, démultipliés, transmis. Un effet domino.... 

Quand je serai grande de Catherine Hauseux, mise en scène de Stéphane Daurat, à l’Essaïon.

Quand je serai grande de Catherine Hauseux, mise en scène de Stéphane Daurat, à l'Essaïon.
ƒƒ article de Victoria Fourel   La veille, j’étais face à Stéphane Daurat racontant Rhinocéros de Ionesco, mis en scène par Catherine Hauseux. Aujourd’hui, inversion des rôles : elle devient comédienne, dirigée par lui. Dans ce texte pur et moderne sur la condition féminine, on ébauche des destins de femmes à partir d’entretiens, on écoute ce que les femmes ont retenu,... 

Pleine Nuit, Christian Boltanski, Jean Kalman et Franck Krawczyk, Opéra Comique

Pleine Nuit, Christian Boltanski, Jean Kalman et Franck Krawczyk, Opéra Comique
ƒƒƒ article de Denis Sanglard © Stefan Brion/Opera Comique L’Opéra Comique, la salle Favart, est un vaisseau échoué. Une salle en travaux. Fermée. Et dans ce lieu aujourd’hui déserté du public, provisoirement, errent des fantômes. Ce sont eux que le trio Christian Boltanski, Jean Kalman et Franck Krawczyk réveillent le temps d’une trop courte visite. Chapeautés d’un... 

Caspar Western Friedrich, de Philippe Quesne, au théâtre Nanterre-Amandiers

Caspar Western Friedrich, de Philippe Quesne, au théâtre Nanterre-Amandiers
ƒƒƒ article de Florent Mirandole    © Martin Argyroglo Une fine pluie arrose la scène du théâtre des Amandiers. Alors que les goutes de pluie sont transpercées par des faisceaux lumineux se transformant en arc en ciel, la petite troupe de comédiens se déplace avec précaution sur le bord de la scène pour observer. Un vent frais se répand dans les travées du théâtre. Le public observe... 

Ad Noctum, Christian Rizzo, Centre Georges Pompidou

Ad Noctum, Christian Rizzo, Centre Georges Pompidou
ƒƒ article de Denis sanglard © Marc Coudrais Pas de deux. Chassé croisé amoureux et pas chassé. Christian Rizzo chorégrahie une carte du tendre entre chien et loup, cette obscurité propice au rapport amoureux. Une danse métissée, une danse de couple, danse de salon revisitée où les mains se cherchent, les corps se frôlent, s’effleurent du bout des doigts, s’effondrent parfois,... 

De l’origine du monde, création collective autour de l’œuvre de Gustave Courbet, mise en scène de Henri Dalem, au Théâtre de Belleville

De l'origine du monde, création collective autour de l'œuvre de Gustave Courbet, mise en scène de Henri Dalem, au Théâtre de Belleville
ƒ article de Victoria Fourel © Henri Dalem  » C’est avant, ou après l’amour ! Elle est triste ! C’est une femme violée ! ». Dans L’Origine du Monde, tableau mythique et mutique, il y a tout un imaginaire, tout un désir d’expliquer, que chaque spectateur, chaque visiteur de musée, cherche à percer à jour. Dans ce spectacle, qui dévoile l’intimité,... 

Gris, Chorégraphie de Myriam Gourfink, au Centre Georges Pompidou

Gris, Chorégraphie de Myriam Gourfink, au Centre Georges Pompidou
ƒƒ article de Denis Sanglard © Zoé Pautet Quatre danseuses dans un espace réduit, un quadrilatère que la lumière découpe, espace borné infranchissable. Quatre danseuses, deux couples. Des corps collés l’un à l’autre, l’un sur l’autre. Des corps entremêlés, hybrides. Qui jamais, siamois par force et volonté dont les points de contacts évoluent, ne se séparent. Ces quatre danseuses,... 

Mithridate, de Mozart dirigé par Emmanuelle Haïm et mise en scène de Clément Hervieu-Léger

Mithridate, de Mozart dirigé par Emmanuelle Haïm et mise en scène de Clément Hervieu-Léger
ƒƒ article d’Ulysse Di Gregorio © Bernard Martinez / DG Afin d’éprouver la fidélité de ses deux fils – Farnace et Sifare –Mitridate, roi du Pont, se fait passer pour mort. En son absence, avide de pouvoir, Farnace annonce à Aspasia, la fiancée de Mitridate, qu’il souhaite se marier sans tarder avec elle. Sifare est lui aussi éperdument amoureux de la jeune femme, mais loyal envers... 

Belgrade, mise en scène de Thierry Jolivet, collectif La Meute, au 104

Belgrade, mise en scène de Thierry Jolivet, collectif La Meute, au 104
ƒ article de Florent Mirandole  © DR Une plongée apocalyptique dans les entrailles de Belgrade. Voici ce que propose le collectif La Meute au 104. La jeune troupe de comédiens revient sur la guerre en ex-Yougoslavie en s’appuyant sur le texte d’Angelica Liddell, Belgrade. Mise en scène par Thierry Jolivet, la pièce met en scène 4 protagonistes qui ont vécu jusque dans leur chair les événements... 

Double Vision, Carolyn Carlson, au Théâtre National de Chaillot

Double Vision, Carolyn Carlson, au Théâtre National de Chaillot
ƒ article de Denis Sanglard © Electronic-shadow Un solo de Carolyn Carlson c’est avant tout la quintessence d’une danse singulière, les traces d’une personnalité hors du commun qui a sans nul doute, et encore aujourd’hui, marqué de son empreinte la danse contemporaine tout en creusant obstinément son sillon. « Double vision », pièce chorégraphique de 2006, naît... 

Le jour du grand jour, compagnie Dromesko, au 104

Le jour du grand jour, compagnie Dromesko, au 104
ƒƒ article de Florent Mirandole © Fanny Gonin ll faut affronter la mort autant que la vie le jour du grand jour. Le mariage est une somme, un grand tout, à la fois une promesse et un abandon. La compagnie Dromesko s’est saisie de cette institution pour en dépouiller les artifices et les faux-semblants. Pendant une grande heure et demi, la troupe effeuille les souvenirs, les craintes et les... 

Le Discours aux animaux, de Valère Novarina par André Marcon au Théâtre des Bouffes du Nord

Le Discours aux animaux, de Valère Novarina par André Marcon au Théâtre des Bouffes du Nord
ƒ article d’Ulysse Di Gregorio © Pascal Victor/ArtComArt Le merveilleux plateau des Bouffes du Nord est nu, et sur celui-ci apparaît dans son long manteau noir un homme au visage tourné vers le sol. Il lit une à une les épitaphes des tombes qui surgissent sous ses yeux et qui tantôt révèlent des volontés humaines, tantôt des volontés animales. Tout ce décor dans lequel le spectateur... 

Le coup droit lifté de Marcel Proust, Collectif les Possédés, théâtre de la Bastille

Le coup droit lifté de Marcel Proust, Collectif les Possédés, théâtre de la Bastille
ƒƒ article de Denis Sanglard © Jean Louis Fernandez La madeleine de Proust. Ce petit gâteau trempé dans un peu de thé qui ouvre sur un passé et voit la naissance d’une écriture, d’un écrivain… Rodolphe Dana, pour ceux qui ont lu Proust,  ressuscite cet instant précis où l’écriture jaillit d’un souvenir, où « le temps perdu »  revient à la mémoire et devient acte d’écriture.... 

Voyage au bout de la nuit, collectif Les Possédés, au Théâtre de la Bastille

Voyage au bout de la nuit, collectif Les Possédés, au Théâtre de la Bastille
ƒƒ article de Florent Mirandole © Jean Louis Fernandez A nouveau les mots de Céline explosent. Pendant deux petites heures,  Rodolphe Dana, seul sur scène, reprend le roman monstrueux qu’est Voyage au bout de la nuit. Le texte s’avère toujours aussi puissant, bruyant, et l’on suit les pérégrinations de Ferdinand avec la même fascination accablée. Le collectif Les Possédés aime les...