// Critiques

Critique • « Les Chagrins Blancs » de la Compagnie Mi-fugue Mi-raison au Théâtre Mouffetard

Critique •
Critique de Djalila Dechache – Quelle belle idée d’avoir proposé de rassembler quatre générations de femmes issues de la même famille, toutes les quatre disparues le temps d’une soirée ? En effet, qui n’a pas rêvé un jour de pouvoir converser et de vive voix avec son arrière grand-mère, sa grand-mère et sa mère ? On se contente en général de souvenirs, de photos jaunies,... 

Critique • « Le Jeu de l’amour et du hasard » de Marivaux par la Comédie Française, mise en scène Galin Stoev

Critique •
Critique de Hugue Bernard – Dans ce jeu de l’amour sans là, sans surprise, une belle maîtrise. Galin Stoev, metteur en scène Bulgare, habitué des grands théâtres européens et notamment français (il a créé à la Comédie Française La Festa, en 2007, L’Illusion Comique en 2008, ou encore Danse Delhi à la Colline en mai dernier), met en scène Le Jeu de l’Amour et du Hasard de... 

Critique • « Pills & Pearls », le spectacle musical de Caroline Ferrus au Petit Parmentier

Critique •
Critique d’Ottavia Locchi – Du swing et du jazz pour une histoire d’amour 100% fifties ! Au sein d’un établissement de lingerie féminine de New York, l’austère Miss Nancy Brown se voit dans l’obligation d’employer Miss Rose April, une jeune femme fraîche et pimpante. Face à ce caractère jovial un tantinet godiche, Miss Brown ne peut être qu’agacée.... 

Critique • « L’Ouest Solitaire » de Martin Mc Donagh au Théâtre Marigny

Critique •
Critique de Bettina Jacquemin – Indissociables solitudes Le Théâtre Marigny accueille Dominique Pinon et Bruno Solo. Les comédiens s’affrontent dans « L’Ouest solitaire », une pièce écrite par le dramaturge irlandais Martin McDonagh et mise en scène par Ladislas Chollat. Tragédie comique… On apprécie la tragédie, on aurait bien savouré un peu plus le comique. Leenane,... 

Critique • « Don Giovanni. Keine Pause » une “création” de David Marton vaguement d’après Mozart à la MC93

Critique •
Critique de Ottavia Locchi – La naïveté inquiétante de David Marton Mené par une volonté sans faille de « remettre le théâtre dans l’opéra », David Marton a pour spécialité de “déconstruire” les œuvres lyriques, pour ensuite les “reconstruire” en y magnifiant le théâtre. De formation musicale, ce metteur en scène est d’abord et avant tout un musicien :... 

Critique • « Les Bonnes » de Jean Genet, mise en scène de Sylvie Busnel au Théâtre de l’Atelier

Critique •
Critique de Rachelle Dhéry – « Puisque tu es si habile, il fallait réussir ton affaire avec Madame. Mais tu as eu peur. L’air était parfumé, le lit tiède. C’était Madame ! Il nous reste à continuer cette vie, reprendre le jeu. » Claire Au théâtre de l’Atelier, cette saison, on peut découvrir ou re découvrir une œuvre majeure du répertoire, « Les Bonnes » de Jean... 

Critique • « Nos Parents » d’après H. Guibert par le Collectif Crypsum / Festival une Semaine en Compagnie

Critique •
Critique de Ottavia Locchi – Il en faut, de la bonne volonté, pour monter Hervé Guibert ! Le Collectif Crypsum s’est lancé le défi passionnant de monter une pièce à partir d’extraits de Mes Parents d’Hervé Guibert. Le narcissisme extrême de ce texte pousse les interrogations sur son patrimoine génétique : une décortication maladive des géniteurs, et des anecdotes... 

Critique • « Neutral Hero » de Richard Maxwell au Centre Pompidou / Festival d’Automne

Critique •
Critique de Camille Hazard – Neutral Hero : Tout ou rien L’auteur et metteur en scène américain Richard Maxwell rassemble sur le plateau une douzaine d’artistes : musiciens, comédiens professionnels et amateurs. Au commencement, il y a la figure du Héros. Et il y a également le désir de réfléchir autour de la notion de neutralité au théâtre et en représentation. Tout en se rendant... 

Critique • « Les Enfants se sont endormis » d’après Tchekhov par D. Veronese / Festival d’Automne

Critique •
Critique de Denis Sanglard – Daniel Veronese, metteur en scène argentin, s’empare magistralement de La Mouette de Tchekhov. Les enfants sont endormis est une création d’une densité, d’une intensité et d’une âpreté incroyable. Concentrant le texte, l’épurant, il ancre ce drame sur deux thèmes, l’amour non partagé et le théâtre. Et c’est d’une violence inouï, sans hystérie,... 

Critique • Olivier Py s’inspire de Shakespeare pour « Roméo et Juliette » à l’Odéon, un coup de maître.

Critique • Olivier Py s'inspire de Shakespeare pour
Critique de Dashiell Donello – Pour ce coup d’essai shakespearien, Olivier Py a réussit un coup de maître, par une mise en scène inspirée de « Roméo et Juliette », au théâtre de l’Odéon. Roméo et Juliette, pièce universellement connue, peut se résumer ainsi : La ville de Vérone est mère de cette histoire tragique. Les Capulet et les Montaigu sont aveuglés par un antique... 

Critique • « Splendid’s » de Jean Genet mis en scène par Cristèle Alves Meira au Théâtre de l’Athénée

Critique •
Critique de Bruno Deslot – Un palace sous Haute surveillance Quelque part en terre arabe, un crime a été commis ! Un hôtel de luxe à l’intérieur duquel sept malfrats sont enfermés. A l’extérieur, la foule hurlante s’animant au rythme des annonces de la radio. A deux heures de la fin, faut-il se rendre honteusement ou résister en se livrant à un jeu de massacres ? La tension... 

Critique • « BRÛLE ! » de Ludovic Pouzerate par le Groupe Krivitch au TGP / Festival une Semaine en Compagnie

Critique •
Critique de Ottavia Locchi – Y’a Plus Qu’à Productions vous accueille dans son local pour un moment de pure détente en toute sérénité. Ou pas. Une satire du monde de l’entreprise, les déceptions d’une jeunesse en déserrance, un constat amer sur les vieux idéaux, BRÛLE ! est une pièce acide, percutante, riche et rythmée qui évolue avec des émeutes en fond... 

Critique • « Le songe d’une nuit d’été » de Shakespeare par Nicolas Briançon à la Porte Saint-Martin

Critique •
Critique de Bettina Jacquemin – Shakespeare, en manque de souffle… Tout semble être mis en œuvre sur la scène du Théâtre de la Porte Saint-Martin pour savourer la pièce de William Shakespeare, Le songe d’une nuit d’été. Nicolas Briançon dirige Mélanie Doutey et Lorànt Deutsch. Le metteur en scène a imaginé un ensemble d’outils aussi alléchants que les deux têtes d’affiche.... 

Critique • « ±0 » de Christoph Marthaler au Théâtre de la Ville / Festival d’Automne

Critique • « ±0 » de Christoph Marthaler au Théâtre de la Ville / Festival d'Automne
Critique de Denis Sanglard – Un suisse au Groëland. Christoph Marthaler donne dans la fable écologique. Enfin, presque. + ou – zéro, qui donne son titre à cette nouvelle création, c’est le point particulier où tout peut basculer et de façon réversible. L’eau se transformer en glace et réciproquement. Instant fragile donc pour un pays de glace, capitale Nuuk, menacé par le...