// À l’affiche

La Tempête, de William Shakespeare, mise en scène de Robert Carsen, Comédie Française

La Tempête, de William Shakespeare, mise en scène de Robert Carsen, Comédie Française
© Vincent Pontet, coll. Comédie-Française ƒ Article de Corinne François-Denève « Avis de tempête sur la salle Richelieu », « tsunami au Français » : on pourrait donner dans la métaphore météorologique. En fait de tempête toutefois, Robert Carsen a choisi d’encadrer frileusement les éléments déchaînés. Son Shakespeare doit se ranger dans une boîte grise, certes énorme,... 

Crowd, conception et chorégraphie de Gisèle Vienne, au théâtre Nanterre-Amandiers

Crowd, conception et chorégraphie de Gisèle Vienne, au théâtre Nanterre-Amandiers
© Estelle Hanania ƒƒƒ article de Jean Hostache C’est un véritable chef-d’œuvre qui s’installe sur la scène de Nanterre-Amandiers. Avec Crowd, Gisèle Vienne signe une pièce tout à fait novatrice, radicale, faite de lenteur, d’épaisseur et de sursauts, qui fera date dans le paysage artistique contemporain. Un terrain vague, fait de terre battue, de cannettes, d’emballages et de... 

Adieu Ferdinand ! (Clémence), écrit et mis en scène par Philippe Caubère, au Théâtre de l’Athénée

Adieu Ferdinand ! (Clémence), écrit et mis en scène par Philippe Caubère, au Théâtre de l’Athénée
  © Michèle Laurent ƒƒƒ Article de Victoria Fourel Deux contes composent cet épisode des aventures de Ferdinand, qui fait écho à l’autre partie actuellement jouée par Philippe Caubère à l’Athénée, Le Casino de Namur, sans pour autant en être une introduction ou une suite. Adieu au personnage, dernier spectacle dont Ferdinand est le héros, le comédien continue et termine son seul... 

Aimez-moi, de Pierre Palmade, mise en scène Benjamin Guillard, au Théâtre du Rond-Point

Aimez-moi, de Pierre Palmade, mise en scène Benjamin Guillard, au Théâtre du Rond-Point
© Eddy Brière ƒƒ Article de Victoria Fourel Aimez-moi, c’est une demande, une injonction, une confession ou une ouverture au public. C’est même une caricature, des artistes comme des hommes, qui veulent être aimés. Pierre Palmade est entier dans ce spectacle, prêt aujourd’hui à se dévoiler tant qu’à faire rire. Avant toute chose, on note comme le comédien et le metteur en scène... 

Adieu Ferdinand (Le Casino de Namur), écrit et mis en scène par Philippe Caubère au Théâtre de l’Athénée

Adieu Ferdinand (Le Casino de Namur), écrit et mis en scène par Philippe Caubère au Théâtre de l’Athénée
© Michèle Laurent ƒ Article de Victoria Fourel Des dizaines d’heures de spectacles, autant de personnages, un théâtre aussi autobiographique qu’absurde, Philippe Caubère trace un parcours atypique  depuis toujours, entre troupe et seul en scène, cinéma et théâtre, et le retrace une fois de plus dans cet Adieu Ferdinand. Dire au revoir à Ferdinand, c’est, comme le dit l’acteur lui-même,... 

Hamlet – Je suis vivant et vous êtes morts, conception et mise en scène de Wilfried Wendling, M.A.C de Créteil

Hamlet - Je suis vivant et vous êtes morts, conception et mise en scène de Wilfried Wendling, M.A.C de Créteil
© Christophe Raynaud de Lage ƒƒƒ article de Denis Sanglard Serge Merlin fait un magistral et original pas de côté. Répondant au projet de Wilfried Wendling, une adaptation sonore, opératique, et visuelle d’Hamlet, sur musique originale de Pierre Henry, le tout réalisé par la Muse en Circuit*. Serge Merlin, acteur intransigeant et fantasque, nous entraîne dans un trip véritablement halluciné.... 

Melancholia Europea (Une enquête démocratique), écrit et mis en scène par Bérangère Jannelle, au Centquatre-Paris

Melancholia Europea (Une enquête démocratique), écrit et mis en scène par Bérangère Jannelle, au Centquatre-Paris
©  Jean-Louis Fernandez Par Florent Mirandole   Le mal peut-il être banal ? La célèbre enquête menée par la philosophe allemande Hanna Arendt à partir du procès de l’organisateur nazi de la solution finale, Eichmann, est le point de départ de la pièce de Bérangère Jannelle. Le spectateur est plongé dès les premières minutes dans l’atmosphère enfiévrée d’un bureau. S’active... 

Mélancolie(s), création et adaptation collective à partir des Trois sœurs et d’Ivanov, d’Anton Tchekhov, mise en scène de Julie Deliquet, Collectif In Vitro, Théâtre de la Bastille / Festival d’Automne à Paris

Mélancolie(s), création et adaptation collective à partir des Trois sœurs et d’Ivanov, d’Anton Tchekhov, mise en scène de Julie Deliquet, Collectif In Vitro, Théâtre de la Bastille / Festival d’Automne à Paris
© Simon Gosselin   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Tchekhov, Les trois sœurs, Ivanov, Julie Deliquet, une réussite. Mais comment fait-elle Julie Deliquet pour ainsi fouailler avec tant de bonheur et de justesse notre histoire contemporaine, mettre à nu, disséquer l’héritage complexe d’une génération bousculée, en quête de sens des années 1970 à nos jours ? Nous l’avions pressentie... 

Quitter la terre, texte et mise en scène de Joël Maillard, Centre Culturel Suisse

Quitter la terre, texte et mise en scène de Joël Maillard, Centre Culturel Suisse
 © Alexandre Morel – Jeanne Quattropani   ƒƒƒ article de Nicolas Brizault Quitter la Terre. Quelle belle idée… Joëlle Fontannaz et Joël Maillard, ou Joëlle et Joël, nous expliquent au tout début d’un colloque étrange, comment des humains ont été « mis de côté » dans des capsules spatiales, les coupant pendant plusieurs générations des folies de la Terre, qui pendant... 

La Fuite ! de Mikhaïl Boulgakov, mise en scène de Macha Makeïeff, au TGP de Saint Denis

La Fuite ! de Mikhaïl Boulgakov, mise en scène de Macha Makeïeff, au TGP de Saint Denis
© Pascal Victor ƒ article de Denis Sanglard La fuite ! de Mikhaïl Boulgakov est un cauchemar en huit songes hallucinés, où un monde bascule, l’Histoire emporte avec elle le destin brisé d’un ordre ancien vaincu, jeté sur les routes de l’exil, de la Crimée à Constantinople, de Constantinople à Paris, de Paris à Lyon. C’est là à Lyon, dans la petite chambre d’Olga sa grand-mère... 

Titans, d’Euripides Laskaridis, Osmosis performing Arts Co, au Théâtre des Abbesses

Titans, d’Euripides Laskaridis, Osmosis performing Arts Co, au Théâtre des Abbesses
 © Elina Giounali ƒ article de Denis Sanglard Le metteur en scène et performer grec Euripides Laskaridis bricole à sa démesure le mythe des Titans. Créature hybride, non genrée, enceinte et protéiforme, divinité antérieure aux dieux de l’Olympe délicate et loin des géants originels, il organise sur le plateau un chaos cosmique en une vaste scène ménagère vaine et absurde d’une... 

Lotissement, d’après Frédéric Vossier, mise en scène et scénographie Tommy Milliot, Théâtre du CENTQUATRE-PARIS

Lotissement, d’après Frédéric Vossier, mise en scène et scénographie Tommy Milliot, Théâtre du CENTQUATRE-PARIS
© Alain Fonteray Article de Nicolas Brizault Ce spectacle, Lotissement, est lauréat du Jury Impatience 2016. Le sujet de ce spectacle nous rendait très frémissant, curieux, impatients nous aussi. Dans une petite maison pas loin de la mer, trois personnages, le père ancien CRS, avec sa petite amie bien plus jeune que lui, de l’âge de son fils peut-être, qui lui, reste enfermé dans sa chambre,... 

William Forsythe, Trisha Brown, Jérôme Bel, Ballet de l’Opéra de Lyon, à la Maison des Arts de Créteil

William Forsythe, Trisha Brown, Jérôme Bel, Ballet de l’Opéra de Lyon, à la Maison des Arts de Créteil
© Jaime Roque de la Cruz   ƒƒƒ article de Jean Hostache Le Festival d’Automne réitère une fois de plus son étroite collaboration avec le Ballet de l’Opéra de Lyon, en organisant une soirée chorégraphique et éclectique, et nous propose un trio de chorégraphes ayant marqués leur époque. Le rideau s’ouvre, pour cette soirée haute en couleurs, sur une pièce de Forsythe : The Second... 

Paradise, création de Akaji Marô, Compagnie Dairakudakan, Maison de La Culture du Japon à Paris

Paradise, création de Akaji Marô, Compagnie Dairakudakan, Maison de La Culture du Japon à Paris
© Hiroyuki Kawashima   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Dans un décor blanc immaculé, antichambre de l’enfer à venir, un pommier vert tremblant, secoué de spasmes. Ce pommier ravagé, qui plie, tremble mais jamais ne rompt, au maquillage décrépi et outrancier, la perruque haute, blanche et crêpée outrageusement, c’est l’immense Akaji Marô. Au centre d’une chorégraphie...