// Agenda

Critique . « My Secret Garden » de Falk Richter au Théâtre du Rond-Point

Critique . «  My Secret Garden » de Falk Richter au Théâtre du Rond-Point
Critique de Camille Hazard Auteur, traducteur mais aussi metteur en scène associé à la Schaubühne de Berlin, Falk Richter renoue une seconde fois avec Stanislas Nordey. Leur collaboration remonte au festival d’Avignon 2008 où fut présenté Das System, un montage à partir de différents textes de Richter et mis en scène par S. Nordey. D’Hitler à Facebook C’est à partir de notes, de... 

Critique• « DIPLO BIBLIO»de Dimitris Hatzis au théâtre de la Ville (La Coupole)

Critique• « DIPLO BIBLIO»de Dimitris Hatzis au théâtre de la Ville (La Coupole)
Critique Dashiell Donello Chantier d’Europe © DR PEQUOD Le Théâtre de la Ville, organise la 3e édition des CHANTIERS D’EUROPE 2012. Il accueille pendant deux semaines un programme consacré à la Grèce, avec un programme composé de trois pièces de théâtre, un concert et quatre lectures. De quoi parle « Le double livre » Après 28 ans d’exil en Europe de l’Est, Dimitris Hatzis... 

Parade(s) Festival des arts de la rue de Nanterre

Parade(s) Festival des arts de la rue de Nanterre
Impressions de Dominika Waszkiewicz À Nanterre, il arrive parfois qu’au réveil les habitants trouvent leur ville changée, comme si de petits lutins aux doigts de fées avaient déplacé les choses dans la nuit… C’est ainsi que la dernière semaine de mai fut le théâtre d’un curieux aménagement régi par Bénédicte Lasfargues et ses sbires : les rues se transformèrent en couloirs, les... 

Critique • «Jupes et pantalons» de Claire Benjamin-Galeyrand au Guichet Montparnasse

Critique • «Jupes et pantalons» de Claire Benjamin-Galeyrand au Guichet Montparnasse
Critique de Solveig Deschamps Pleins de bonnes intentions… © DR Elle est seule sur le petit plateau  du Guichet Montparnasse, elle nous attend en fond de scène dans l’obscurité à côté de l’écran sur lequel sont projetés des paysages urbains à la façon des futuristes. Noir salle, lumière plateau, il fait chaud et la soufflerie empêche le silence. « Merci d’être là » Une... 

Critique • « Ô 4 vents » Festival jeune public. Mairie du quatrième

Critique • « Ô 4 vents » Festival jeune public. Mairie du quatrième
Critique d’Anne-Marie Watelet C’est des idées toutes neuves et toutes simples qui plantent des petites graines d’art chez les enfants de 1 à 11 ans… et les parents ! Un événement que la Maire du 4ème arrondissement, Dominique Bertinotti, et son adjoint à la culture, ont organisé avec l’association « Ere de jeu ».menée par Pascale Paulat. Ce festival a débuté... 

Critique • « Salomé » par la Compagnie des Dramaticules au théâtre Berthelot

Critique • « Salomé » par la Compagnie des Dramaticules au théâtre Berthelot
Critique d’Anne-Marie Watelet et  Camille Hazard « …Dans une chaude lumière. Là, tout n’est qu’ordre et beauté, Luxe, calme et volupté » Charles Beaudelaire Comme à son habitude, Jérémie Le Louët nous offre un plateau magnifique: un parterre de roses écarlates, pénétré d’une longue table installée sous forme de podium et à peine éclairé par quelques sources lumineuses... 

Critique • »La Comédie des erreurs » de Shakespeare, par Dan Jemmett au CDN de Sartrouville

Critique • »La Comédie des erreurs » de Shakespeare, par Dan Jemmett au CDN de Sartrouville
Critique d’Anne-Marie Watelet Deux heures de rire et de folie pure ! Dan Jemmett, metteur en scène britannique, s’amuse avec Shakespeare dont il est tombé amoureux à 12 ans. Il nous présente cette pièce de jeunesse jubilatoire aux accents de Comédie italienne. « C’est Shakespeare qui me rend le plus de liberté. » Et de couper, d’ajouter, de s’amuser avec le texte... 

Critique • «  Illumination(s) » Texte et mise en scène Ahmed Madani au THéâtre de l’Epée de bois

Critique • «  Illumination(s) » Texte et mise en scène Ahmed Madani au THéâtre de l’Epée de bois
Critique Suzanne Teïbi Les regards D’abord il y a les regards. Qui nous dévisagent. Des hommes, que des hommes. Des garçons. Les « mecs des quartiers ». On se regarde. Nous, spectateurs, en chair et en os. Eux, télévisés, ils plongent en nous depuis leur écran de télé. Ils nous défient. Ils rentrent dans leur rôle. Ils enfilent leur regard attendu. Menaçants. Sourcils froncés. Ils... 

Critique • Festival des mises-en-capsules au théâtre Ciné 13

Critique • Festival des mises-en-capsules au théâtre Ciné 13
Critique de Marie Surget Pour cette 6ème édition du festival des mises-en-capsules au Ciné 13, cinq pièces ont ouvert le bal dressant une large palette d’auteurs tels que Jean-Philippe Noël, Nicolas Roux, Fabrice Melquiot, Serge Joncour ou encore Charif Ghattas pour commencer cette première soirée, le principe étant de presenter cinq pièces différentes par soir sur un nombre total de seize... 

Critique • «Une puce épargnez-la» de Naomi Wallace. A la Comédie Française / Théâtre Ephémère

Critique • «Une puce épargnez-la» de Naomi Wallace. A la Comédie Française / Théâtre Ephémère
Critique de Dashiell Donello Les belles chaussures des lieux communs et des fausses apparences Nous sommes dans une maison de riches bourgeois à Londres en 1665. Au-dehors, la grande peste impitoyablement fait son œuvre d’anéantissement. Une quarantaine est ordonnée pour éviter une pandémie irréversible. Cela oblige à l’antinomie d’une cohabitation de classes sociales qui, sans cette... 

Critique . “L’Art de la fugue” de Yoann Bourgeois au théâtre Le Montfort

Critique . “L’Art de la fugue” de Yoann Bourgeois au théâtre Le Montfort
Critique de Jean-Christophe Carius L’art de casser la figure pour la transfigurer Yoann Bourgeois est un jeune saltimbanque du XXIème siècle qui se définit comme un Joueur passionné d’Art Vivant, d’art au présent. Il tend le chapiteau de son expression corporelle sur les frontières qui séparent le pays du cirque et le royaume de la danse contemporaine. Au sein de sa compagnie, dans le... 

Critique • «Ana ou la jeune fille intelligente» de C. Benhamou, Festival Migractions au Théâtre de l’Opprimé

Critique • «Ana ou la jeune fille intelligente» de C. Benhamou, Festival Migractions au Théâtre de l’Opprimé
Critique de Bruno Deslot Dans analphabète il y a bête !  Un road movie, un feedback, ou comment Ana, une femme trop tôt mariée à un homme qu’elle n’a pas choisi, refait le parcours mental de sa vie à la lumière du mot mariage.  Dans le cadre du Festival Migractions, la Compagnie Le Regard du loup, présente Ana ou la jeune fille intelligente en situant la proposition dans une étape... 

Critique ●« Peer Gynt » d’Henrik Ibsen, dans le salon d’honneur du Grand Palais, par la Comédie Française

Critique ●« Peer Gynt » d’Henrik Ibsen, dans le salon d’honneur du Grand Palais, par la Comédie Française
Critique Dashiell Donello Un poème dramatique La pièce « Peer Gynt » (1867) ne renie pas son essence scandinave bien au contraire. Comme une fleur de montagne rare elle pousse sur le dos des Trolls et parfume de sa poésie un conte qui questionne la vie et les hommes. C’est aussi la fantaisie d’Henrik Ibsen (1828-1906) qui s’inspirant des contes norvégiens et de sa propre histoire raconte... 

Critique • « Quand m’embrasseras-tu ? » de Mahmoud Darwich. Mise en scène Claude Brozzoni

Critique • « Quand m’embrasseras-tu ? » de Mahmoud Darwich. Mise en scène Claude Brozzoni
Critique de Camille Hazard « …Patrie, guerre, les nouvelles, les réfugiés, l’armée, les frontières, les exils… Avec ces mots, je découvrais une réalité nouvelle, celle qui me priverait à jamais de MON ENFANCE » Ainsi résonnent les mots de l’auteur et poète palestinien, M. Darwich, peints sur un grand et triste mur : la fin de son enfance, de son innocence. 1948 : sa...