// Agenda

Le Pouvoir des folies théâtrales, conception, mise en scène, chorégraphie et lumière de Jan Fabre, au T2G

Le Pouvoir des folies théâtrales, conception, mise en scène, chorégraphie et lumière de Jan Fabre, au T2G
ƒƒƒ article de Denis Sanglard   © Wonge Bergmann   Veillée funèbre, enterrement de première classe et mausolée. Jan Fabre avec Le Pouvoir des folies théâtraleset dans un geste d’orgueil insensé dépouille définitivement le roi, dénonce la forfaiture de l’illusion qui le vêtait encore. Le roi est nu mais parade encore, une pauvre couronne de papier vissée sur le crâne.... 

Baby Boom au paradis d’Ana Istarù, Théâtre du RisCochet.

Baby Boom au paradis d’Ana Istarù, Théâtre du RisCochet.
ƒ Article de Camille Hazard     Ce monologue à multiples voix d’Ana Istarù, décrit avec modernité la longue traversée en solitaire qu’une femme traverse pour porter la vie. De son désir d’enfant, de sa grossesse difficile jusqu’à l’accouchement, l’auteur raconte toutes les angoisses, les peurs, les doutes, les confrontations avec la famille, bref, la grossesse comme... 

Still Standing You, chorégraphie et danse de Pieter Ampe et Guilherme Garrido / Campo, Théâtre de la Bastille, Hors-série n°7 International

Still Standing You, chorégraphie et danse de Pieter Ampe et Guilherme Garrido / Campo, Théâtre de la Bastille, Hors-série n°7 International
ƒƒ article de Denis Sanglard   © Phile Deprez   La danse est un sport de combat ! Et si le terme de danse-contact peut s’appliquer aux deux gaillards qui investissent le plateau du Théâtre de la Bastille, il est un peu faible. Cela tient ici du pugilat furieux, de la scène de ménage dopée à la testostérone. Le choc des titans. Pas vraiment le format académique, hirsutes et barbus,... 

Victor, de Jan Martens et Peter Seynaeve, Théâtre de la Bastille, Hors-Série n°7 International

Victor, de Jan Martens et Peter Seynaeve, Théâtre de la Bastille, Hors-Série n°7 International
 ƒƒ article de Denis Sanglard   Crédit photo Phile Deprez   Troublant. Victor, chorégraphie pour un adulte et un enfant, est une partition d’une magnifique sensibilité, une confrontation initiatique délicate et pudique. C’est une traversée troublante oui mais sans ambiguïté, où le corps d’un adolescent au sortir de l’enfance défie le corps d’un adulte. Ces deux corps... 

Critique. « Bienvenue dans l’angle alpha » mise en scène Judith Bernard, à la Manufacture des Abbesses

Critique. « Bienvenue dans l’angle alpha » mise en scène Judith Bernard, à la Manufacture des Abbesses
 Critique d’Anna Grahm   Conatus Sur le plateau trône une échelle, rouge rebelle. Et des hommes et des femmes en baskets, tout de noir vêtus, qui jouent et le chœur antique, un peu désuet, et tour à tour les conférenciers. Ici on nous dévoile notre rapport caché à la domination. Ici on nous explique ce que le capitalisme a inventé. Ici on nous démontre comment les salariés... 

Messages de soutiens aux intermittents et préavis de grève

Messages de soutiens aux intermittents et préavis de grève
                LETTRE OUVERTE DU COMITE D’ EXPERTS DRAC IDF THEATRE Monsieur le Président de la République, Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue Social, Madame la Ministre de la Culture et de la Communication, Nous, membres du comité d’experts de la DRAC IDF théâtre, réunis ce jour au ministère... 

Critique • « Macbeth », Une tragédie de William Shakespeare comme elle est jouée au théâtre du Soleil, mise en scène Ariane Mnouchkine

Critique • « Macbeth », Une tragédie de William Shakespeare comme elle est jouée au théâtre du Soleil, mise en scène Ariane Mnouchkine
Critique ƒƒ de Denis Sanglard Crédits inconnus   Macbeth où la tragédie du pouvoir selon Ariane Mnouchkine. Plus exactement « Une tragédie comme elle est actuellement jouée au Théâtre du Soleil ». C’est bien cela, une lecture singulière, où le pouvoir, la folie, les deux liés ensemble comme allant de soi, sont les figures d’un même mal qui rongent les hommes et le siècle. Le pouvoir... 

Critique • « Le Regard du nageur”, de et avec Christèle Tual, mise en scène de Ludovic Lagarde et Lionel Spycher

Critique • « Le Regard du nageur”, de et avec Christèle Tual, mise en scène de Ludovic Lagarde et Lionel Spycher
Critique de Denis Sanglard Comment survivre à la douleur  ©Pascal Gely, 2014 Comment survivre au ravage d’une rupture amoureuse qui vous laisse hagarde. Se laisser couler avant de refaire surface. Puis nager encore, faire des longueurs, éprouver sa résistance. Le Regard du nageur c’est le récit d’une résilience. Sur un plateau devenu pataugeoire, une nageuse, bientôt sirène, exprime... 

Critique • « Nos occupations » de David Lescot au Théâtre des Abbesses

Critique de Anna Grahm « J’étais, je suis, je serai » de Rosa Luxemburg Des pianos, des claviers désarticulés, une ambiance chaotique. Et au milieu des ruines, un groupe d’hommes et de femmes entre d’un même pas fluide. Et leur nombre impressionne et imprime immédiatement une façon de faire barrage à tout ce qui s’effondre. Car ceux-là sont encore debout, régis par d’autres lois.... 

“Cyrano de Bergerac” d’Edmond Rostand, mise en scène de Dominique Pitoiset à l’Odéon

“Cyrano de Bergerac” d’Edmond Rostand, mise en scène de Dominique Pitoiset à l’Odéon
ƒƒƒ Critique de Denis Sanglard  Hôpital psychiatrique Il fallait oser ! Avoir un sacré culot pour s’attaquer de cette façon à ce monument national, Cyrano de Bergerac. Pari magnifiquement, intelligemment réussi pour un parti pris radical qui fait de Cyrano un personnage pirandellien en diable. Dominique Pitoiset débarrasse la pièce d’Edmond Rostand de tout lyrisme, toute théâtralité... 

Critique. « Le Roi Lear » de Shakespeare, mise en scène de Christian Schiaretti au Théâtre de la Ville

Critique. « Le Roi Lear » de Shakespeare, mise en scène de Christian Schiaretti au Théâtre de la Ville
ƒƒ Article de Camille Hazard La nouvelle mise en scène de Christian Schiaretti, créée en janvier dernier avec la troupe du TNP, fait renaître le Roi Lear de ses cendres.  © Christian Ganet Le spectacle, hommage au théâtre de Jean Vilar, au théâtre du Globe, au théâtre tout entier, est de toute beauté… Les costumes d’époque, colorés, bouffants, évocateurs d’Histoire et de temps,... 

Critique • «Au beau milieu de la forêt» texte de Katja Hunsinger, création collective Les Possédés, au Monfort

Critique • «Au beau milieu de la forêt» texte de Katja Hunsinger, création collective Les Possédés, au Monfort
ƒ Critique de Suzanne TEIBI Des monstres qui rôdent Baptiste a trente-cinq ans. Après quinze années d’absence, de désertion, quinze années durant lesquelles il n’a donné aucune nouvelle, le voilà qui revient chez ses parents. Au beau milieu de la forêt. Il emmène avec lui sa femme, Rose. Immédiatement, ses parents les accueillent, et tout se met en place avec une apparente simplicité... 

Critique. « Les Nomades » de Chantal Melior, au Théâtre du Soleil

Critique. « Les Nomades » de Chantal Melior, au Théâtre du Soleil
Article de Camille Hazard La compagnie de Chantal Melior Le théâtre du voyageur, pose ses valises au Théâtre du Soleil pour rejouer le diptyque Les Nomades et Ignatius, spectacles créés en 2007. L’atmosphère poétique, un peu poussiéreuse des costumes, du maquillage, est bien prometteuse et l’on se laisse à rêver, bercés par un accueil si chaleureux… « Le désert que j’ai connu... 

Critique • « Aglavaine et Sélysette » de Maurice Maeterlinck, mise scène Célie Pauthe, au théâtre de la Colline

Critique • « Aglavaine et Sélysette » de Maurice Maeterlinck, mise scène Célie Pauthe, au théâtre de la Colline
ƒ critique de Anna Grahm « Ils étaient l’un pour l’autre tout l’univers » Friedrich Von Schiegel 1799 © Elisabeth Carecchio Un couple sur sa terrasse ensoleillée. Une vision de paix. Une image épurée. Uniforme. Lissée. Un temps arrêté. Sur la dalle ciselée, Sélysette et Méléandre, tout de blanc vêtus, s’aiment d’amour tendre, quand une lettre vient troubler leur assoupissement....