Les Grands rôles, par Les Mauvais élèves, mise en scène de Shirley et Dino, au Théâtre du Lucernaire
© Belle du Gabut   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Voilà une création désopilante très bien mal jouée. Les Mauvais élèves, cancres sacrément doués, s’attaquent aux classiques du théâtre. Tremblez Shakespeare, Corneille, Molière, Victor Hugo, Tchekhov, Rostand, Anouilh ! Tremblez spectateurs !... 
Suite... Commentaires fermés sur Les Grands rôles, par Les Mauvais élèves, mise en scène de Shirley et Dino, au Théâtre du Lucernaire
Les couteaux dans le dos, texte et mise en scène de Pierre Notte, Au Théâtre les Déchargeurs
© iFou pour LePoleMedia   ƒƒƒ  article de Denis Sanglard La petite Marie refuse qu’on la touche, se scarifie. La petite Marie n’en peut plus et décide de partir. Fuir ! Mais où ? Pourquoi ? Et que devenir ? Elle-même ne le sait pas vraiment. Son seul désir dans l’immédiat est de quitter une famille,... 
Suite... Commentaires fermés sur Les couteaux dans le dos, texte et mise en scène de Pierre Notte, Au Théâtre les Déchargeurs
Un Homme qui dort, d’après Georges Perec, mise en scène Cyril Tournier, au Théâtre des Marronniers
  © Martin Stranka   ƒƒƒ Article de Victoria Fourel Seul et de plus en plus seul. Dans une ville froide et de plus en plus froide. Dans ce texte, Perec se parle, se décrit, et s’encourage petit à petit à être absent au monde. Un questionnement sur le sens de la vie, l’immobilité et la marge servi... 
Suite... Commentaires fermés sur Un Homme qui dort, d’après Georges Perec, mise en scène Cyril Tournier, au Théâtre des Marronniers
The end of reality, de Richard Maxwell, mis en scène par Marie-José Malis au Théâtre de la Commune, Aubervilliers
  © Willy Vainqueur   ƒƒ article de Nicolas Thevenot Un étrange vertige étreint à peine installé dans la salle du théâtre de la Commune. La cause en est probablement cette longue jetée se déroulant depuis les gradins jusqu’au centre de la scène comme un débordement de notre réel sur le plateau.... 
Suite... Commentaires fermés sur The end of reality, de Richard Maxwell, mis en scène par Marie-José Malis au Théâtre de la Commune, Aubervilliers
Gravité, chorégraphie d’Angelin Preljocaj, Chaillot-Théâtre National de la danse
  © Jean-Claude Carbonne   ƒƒƒ article de Denis Sanglard La grâce, absolument ! Tous chorégraphes, tous danseurs sont traversés par cette question fondamentale de la gravité. Qu’elle soit un défi, comme dans le classique, ou un appui fondamental, comme dans le butô, volonté d’apesanteur ou expression... 
Suite... Commentaires fermés sur Gravité, chorégraphie d’Angelin Preljocaj, Chaillot-Théâtre National de la danse
Les analphabètes, d'après Ingmar Bergman, un spectacle du Balagan' retrouvé, au Théâtre Gérard Philipe
  © Charlotte Corman   ƒƒƒ article de Toulouse Librement inspiré de Scènes de la vie conjugale de Bergman, série mythique en six chapitres, Gina Calinoiu et Lionel Gonzalez plongent sur scène dans les méandres du couple et forment un duo d’une puissance redoutable avec Les Analphabètes. Eros... 
Suite... Commentaires fermés sur Les analphabètes, d’après Ingmar Bergman, un spectacle du Balagan’ retrouvé, au Théâtre Gérard Philipe
Les Bacchantes, texte d'Euripide, mise en scène de Bernard Sobel, au T2G-Théâtre de Gennevilliers
©  Hervé Bellamy   ƒƒ article de Denis Sanglard Dionysos, fils de Sémélé la foudroyée et de Zeus, dieu de l’altérité se présente à Thèbes, ville qui lui refuse son culte et ses mystères. Premier acte de sa vengeance, les femmes devenues possédées et ménades se livrent désormais au culte... 
Suite... Commentaires fermés sur Les Bacchantes, texte d’Euripide, mise en scène de Bernard Sobel, au T2G-Théâtre de Gennevilliers
Bosch Dreams, Les 7 doigts de la main/Théâtre République, mise en scène de Samuel Tétreault, Théâtre scène nationale de Mâcon
© Per Morten Abrahamsen   ƒƒ article de Solveig Deschamps   Hieronymus van Aken dit Jérôme Bosch meurt en août 1516. Pour l’anniversaire des 500 ans de sa mort, Les 7 doigts de la main et le Théâtre République nous entraînent dans l’univers énigmatique et fantastique du peintre hollandais. Lumière... 
Suite... Commentaires fermés sur Bosch Dreams, Les 7 doigts de la main/Théâtre République, mise en scène de Samuel Tétreault, Théâtre scène nationale de Mâcon
Sei personaggi in cerca d’autore, de Luigi Pirandello, mise en scène de Luca De Fusco, Athénée-Théâtre Louis Jouvet
  © Marco Ghidelli   ƒƒ article de Denis Sanglard Réalité ou illusion, les frontières au théâtre sont poreuses. Quel rapport entre le vrai, le vraisemblable et le faux ? Entre l’acteur, le rôle et le personnage ? Entre le théâtre et la vie. Parce que leur auteur les a privés du drame et de sa représentation... 
Suite... Commentaires fermés sur Sei personaggi in cerca d’autore, de Luigi Pirandello, mise en scène de Luca De Fusco, Athénée-Théâtre Louis Jouvet
Aujourd’hui Sauvage, Chorégraphie de Fabrice Lambert, Centre Pompidou Paris
  © Jean-Louis Fernandez   article de Nicolas Brizault Du rien pendant dix minutes, du rien qui cependant tourne, plus ou moins bien, parfois éloigné de la légèreté mais soyons libres, ouverts, voyons voir, restons. Difficultés d’écrire ce sur sujet… Envie tout de même de trouver, rechercher... 
Suite... Commentaires fermés sur Aujourd’hui Sauvage, Chorégraphie de Fabrice Lambert, Centre Pompidou Paris
La Collection, de Harold Pinter, mise en scène Ludovic Lagarde au Théâtre des Célestins
  © Gwendal Le Flem   ƒƒƒ article de Victoria Fourel     Un homme téléphone, puis frappe à la porte. Il veut voir Bill. Pour parler. Cet homme, il soupçonne Bill d’avoir couché avec sa femme. Est-ce vrai ? Est-ce une fantaisie inventée de toutes pièces ? Dans un monde où les sentiments,... 
Suite... Commentaires fermés sur La Collection, de Harold Pinter, mise en scène Ludovic Lagarde au Théâtre des Célestins
TRANS (MÉS ENLLÀ), mise en de Didier Ruiz, Théâtre de la Bastille, Paris
  © Emilia Stéfani-Law   ƒƒƒ article de Nicolas Brizault Neus Asencio, Clara Palau, Danny Ranieri, Raúl Roca, Ian de la Rosa, Sandra Soro et Leyre Tarrason Corominas. De 20 à 60 ans. Ce n’est pas le sexe qui donne le genre. Ces neuf-là pourrons vous le dire. Ils sortent les uns après les autres,... 
Suite... Commentaires fermés sur TRANS (MÉS ENLLÀ), mise en de Didier Ruiz, Théâtre de la Bastille, Paris
Matin et soir, d’après Jon Fosse, mise en scène d’Antoine Caubet, Théâtre de l’Aquarium
  © Hervé Bellamy   Article de Denis Sanglard Un matin, un soir. Une naissance, une mort. Le premier du jour de Johannes et son dernier. Entre les deux, 80 ans dont nous ne saurons rien, ou quelques bribes à peine. Un mariage, des enfants, un veuvage. La première cigarette du matin, la tasse de café, la... 
Suite... Commentaires fermés sur Matin et soir, d’après Jon Fosse, mise en scène d’Antoine Caubet, Théâtre de l’Aquarium
Heptaméron, récits de la chambre obscure, mise en scène de Benjamin Lazar, au Théâtre des Bouffes du Nord
  © Simon Gosselin   ƒ article de Toulouse Nous nous souvenions de Benjamin Lazar et sa somptueuse Traviata présentée l’année dernière dans les murs rouges et décrépits des Bouffes du Nord. Aujourd’hui nous avons plaisir à revenir dans l’enceinte de ce lieu mythique, pour découvrir... 
Suite... Commentaires fermés sur Heptaméron, récits de la chambre obscure, mise en scène de Benjamin Lazar, au Théâtre des Bouffes du Nord