// Critiques

Je m’en vais mais l’Etat demeure, d’Hugues Duchêne, au théâtre 13, site Glacière, Paris

Je m’en vais mais l’Etat demeure, d’Hugues Duchêne, au théâtre 13, site Glacière, Paris
  © Simon Gosselin   ƒƒ article de Sylvie Boursier Le soir de sa mort, Louis XIV déclara aux titulaires des grands offices : « Je m’en vais, mais l’État demeurera toujours ; soyez-y fidèlement attachés. »  Il ne manque pas d’humour, Hugues Duchêne, pour plagier ainsi le roi Soleil avec ce titre aussi magnifique qu’étrange Je m’en vais mais l’Etat demeure.... 

59ème Palmarès des Prix de la critique de théâtre, de musique et de danse 2021-2022

59ème Palmarès des Prix de la critique de théâtre, de musique et de danse 2021-2022
  Un fauteuil pour l’orchestre a le grand plaisir de vous annoncer le 59ème Palmarès des Prix de la critique de théâtre, de musique et de danse 2021-2022. Depuis 1963, ce palmarès est issu du vote des critiques professionnels, récompensant les artistes, les spectacles et les créations de toute une saison. La cérémonie de la remise des Prix de la critique, réunissant les lauréats... 

Électre des bas-fonds, écriture et mise en scène de Simon Abkarian, théâtre du Soleil, La Cartoucherie

Électre des bas-fonds, écriture et mise en scène de Simon Abkarian, théâtre du Soleil, La Cartoucherie
  © Antoine Agoudjian   ƒƒƒ article de Sylvie Boursier Simon Abkarian n’a pas froid aux yeux, il reprend l’opéra baroque qu’il a créé en 2019 dans ce même Théâtre du Soleil, Électre des bas-fonds, avec … vingt comédiens et comédiennes danseurs, quatre musiciens, trois chœurs. Mettre en scène plus de vingt-cinq personnes est une gageure quand la consigne est de réduire... 

Archée, de Mylène Benoît à Chaillot – Théâtre national de la Danse

Archée, de Mylène Benoît à Chaillot - Théâtre national de la Danse
  © Patrick Berger   ƒ article de Nicolas Thevenot Une enclume bleue (comme une réminiscence affadie d’Yves Klein ? ou alors une esthétique pop telle qu’on l’applique à la statuaire grecque ?). Deux femmes s’affairent et martèlent à tour de rôle une forme argentée. Rythme de la frappe, harmonie métallique de l’éclat sonore. Âge de fer. Avec Archée, Mylène Benoît a... 

Ex-traits de femmes, d’après Molière, conception, interprétation et animation graphique d’Anne Kessler, Studio-Théâtre de la Comédie Française

Ex-traits de femmes, d’après Molière, conception, interprétation et animation graphique d’Anne Kessler, Studio-Théâtre de la Comédie Française
  © Christophe Raynaud de Lage, collection Comédie-Française   ƒƒ article de Denis Sanglard Seule en scène, Anne Kessler interprète quelques personnages féminins du répertoire de Molière. Portraits en creux d’une condition de la femme corsetée par la domination masculine et le religieux. Louison, Agnès, Armande, Henriette, Arsinoé, Célimène, Célie, Elvire, Dorine, Madame... 

Le Crépuscule des singes, d’après les vies et œuvres de Molière et Boulgakov, d’Alison Cosson et Louise Vignaud, mise en scène de Louise Vignaud, Théâtre du Vieux-Colombier / Comédie Française

Le Crépuscule des singes, d’après les vies et œuvres de Molière et Boulgakov, d’Alison Cosson et Louise Vignaud, mise en scène de Louise Vignaud, Théâtre du Vieux-Colombier / Comédie Française
  © Christophe Raynaud de Lage, collection Comédie-Française   ƒƒ article de Denis Sanglard Boulgakov, Molière, le destin de deux écrivains, protégés par le pouvoir et soumis paradoxalement à la censure par ce même pouvoir. Deux vies, deux œuvres mises en regard, destin parallèle ou le second éclairerait de ses feux le premier, témoignage aussi de la résistance de la littérature,... 

Oh Johnny, de Liora Jacottet, Théâtre de l’Athénée, au Festival JT22

Oh Johnny, de Liora Jacottet, Théâtre de l’Athénée, au Festival JT22
  © Valérie Borgy   ƒƒƒ article de Corinne François-Denève Faire du théâtre documentaire est parfois un exercice bien ingrat. Il s’agit souvent d’aller vous immerger dans des milieux interlopes – par exemple, cette secte étrange que constituent les « fans de Johnny », ces êtres un peu inquiétants, souvent tatoués, souvent bikers, qui connaissent toutes les paroles de « Que... 

13, de Pierre Azéma, avec Alex Metzinger et Pauline Gardel, au Studio Hébertot, Paris

13, de Pierre Azéma, avec Alex Metzinger et Pauline Gardel, au Studio Hébertot, Paris
© Jean Sentis   ƒƒ article de Hoël  Le Corre A jardin, un imposant système de baffles orange fluo, enclave d’où sera jouée la musique live du spectacle. A cour, ce qui s’apparente à une chambre, qui se révélera tour à tour chambre d’hôpital, d’adolescent, d’hôtel, etc. Le ton est donné dès les premières notes de guitare électrique, interprétées par Pauline Gardel,... 

Les dix commandements de Dorothy Dix, texte de Stéphanie Jasmin, mise en scène de Denis Marleau, Théâtre de la Colline, Paris

Les dix commandements de Dorothy Dix, texte de Stéphanie Jasmin, mise en scène de Denis Marleau, Théâtre de la Colline, Paris
  © Yanick Macdonald     ƒƒƒ article de JB Corteggiani « N’oubliez pas de dormir. Ne donnez pas de conseils. Prenez grand soin de vos dents et gencives. », écrivait le poète Ron Padgett dans son recueil Comment devenir parfait. Et puis :  « Soyez gentils avec les gens avant qu’ils aient l’occasion d’être nuisibles. » « Si quelqu’un tue votre enfant, faites-lui... 

Les forteresses, texte et mise en scène de Gurshad Shaheman, à la MC93 de Bobigny

Les forteresses, texte et mise en scène de Gurshad Shaheman, à la MC93 de Bobigny
  © Agnes Mellon   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Trois monologues entrelacés en une trame serrée, les récits puissants et sans fard de trois femmes nées en Iran, à Mianeh, au sein des montagnes de l’Azerbaïdjan, au début des années 1960. La mère de Gurshad Shaheman et ses deux tantes. Elles ont connu, engagées de près ou de loin, la révolution de 1979, la désillusion amère,... 

Roommates, par (La) Horde – Ballet National de Marseille, au Théâtre de la Ville, Paris

Roommates, par (La) Horde – Ballet National de Marseille, au Théâtre de la Ville, Paris
   Concerto © Pierre Girardin   ƒƒƒ article de Hoël  Le Corre Depuis son arrivée à la tête du Ballet National de Marseille en 2019, le collectif (La) Horde travaille à mettre en valeur une danse à la frontière du ballet classique et de la danse contemporaine. La diversité des approches esthétiques et techniques est à son apogée avec les six pièces courtes qu’il présente avec... 

Phèdre, de Racine, mise en scène de Brigitte Jaques-Wajeman, Théâtre de la Ville – Espace Cardin, Paris

Phèdre, de Racine, mise en scène de Brigitte Jaques-Wajeman, Théâtre de la Ville - Espace Cardin, Paris
  © Cosimo Mirco Magliocca   ƒƒƒ article de JB Corteggiani On l’attend au tournant, Phèdre, à l’entrée de la scène 3 de l’acte I, son entrée : « Je ne me soutiens plus, ma force m’abandonne ». Il nous la faut dolente, égarée, honteuse, éplorée. C’est aussi facile à jouer que, disons, le rôle de Mabel (Gena Rowlands) dans Une femme sous influence, le film de John... 

RUUPTUUR, de Mercedes Dassy au Théâtre municipal Berthelot – Jean Guerrin à Montreuil dans le cadre des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

RUUPTUUR, de Mercedes Dassy au Théâtre municipal Berthelot – Jean Guerrin à Montreuil dans le cadre des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis
  © Michiel Devijver     ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot RUUPTUUR est de son temps. Les tables jonchées des reliefs d’une fête, les quatre jeunes femmes, cuir ou simili, débardeur, tee-shirt, formant tribu, la musique actuelle samplée depuis une tablette, tout l’atteste. Et pourtant, Mercedes Dassy, ce temps présent, celui de la fête performée dans l’instant du plateau,... 

An untitled love, de Kyle Abraham au Théâtre de la Ville (Théâtre des Abbesses) à Paris

An untitled love, de Kyle Abraham au Théâtre de la Ville (Théâtre des Abbesses) à Paris
  © Christopher Duggan     ƒƒ article de Nicolas Thevenot Sur la scène, un immense sofa au damier rose et bordeaux couvert par une housse plastique, un tapis au motif noir et blanc ethnique, une plante derrière le sofa, une lampe sur pied, et un lustre au plafond. An untitled love a quelque chose de commun, d’impersonnel, à l’image de nos intérieurs de plus en plus uniformisés....