Dérive, d’Aline César, Théâtre Gilgamesh
ƒ article de Jean Hostache © DR A l’image du bon vin qu’on nous propose en arrivant dans ce petit salon du 7 place des Carmes, la poésie d’Aline César nous enivre. Elle a en elle le don de l’accueil, le savoir-faire de l’intimité. Dérive, joute poétique en appartement, vient nous bercer. C’est... 
Suite... Commentaires fermés sur Dérive, d’Aline César, Théâtre Gilgamesh
Le Petit Poilu Illustré d’Alexandre Letondeur, mise en scène Ned Grugic
ƒƒ Article de Victoria Fourel Paul et Ferdinand, deux Poilus de la Grande Guerre, morts depuis belle lurette, sont renvoyés sur terre. Leur mission : raconter aux petits d’aujourd’hui ce que c’était d’être un Poilu, raconter cet affrontement vertigineux entre les pays, qui paraît si lointain aujourd’hui. Ce... 
Suite... Commentaires fermés sur Le Petit Poilu Illustré d’Alexandre Letondeur, mise en scène Ned Grugic
Boule au Théâtre de l’Arrache-Coeur
ƒƒ article de Victoria Fourel Un vieux monsieur passionné d’astronomie et de cyclisme, les démons que sont en réalité les enfants, les accidents de motocyclette et la Normandie. Boule et ses deux musiciens suspendent leurs chansons les unes après les autres, sur le fil d’un tour de chant doux, plein d’humour... 
Suite... Commentaires fermés sur Boule au Théâtre de l’Arrache-Coeur
We love arabs, chorégraphie de Hillel Kokan, La Manufacture
ƒƒƒ article de Jean Hostache © Gadi Dagon Un chorégraphe israélien veut monter pour sa prochaine pièce un spectacle engagé. Avec la volonté de parler de l’identité, la coexistence, et la fraternité, il cherche à engager un jeune danseur arabe et l’accueille dans sa création avec en tête une kyrielle... 
Suite... Commentaires fermés sur We love arabs, chorégraphie de Hillel Kokan, La Manufacture
Après une si longue nuit de Michèle Laurence, mise en scène de Laurent Natrella, à Théâtre des Corps Saints
ƒ Article de Victoria Fourel Ils sont quatre enfants, venus du monde entier et revenus de leurs histoires, atterris dans la même famille d’accueil, dans le même refuge. Ils se sont construits les uns avec ou contre les autres entourés par les mêmes parents, la même mère adoptive. Et ils se retrouvent, au... 
Suite... Commentaires fermés sur Après une si longue nuit de Michèle Laurence, mise en scène de Laurent Natrella, à Théâtre des Corps Saints
(F)AUNE, chorégraphie de David Drouard, Grenier à sel
ƒƒƒ article Jean Hostache © DR David Drouard arrive sur scène avec une proposition radicale des plus fortes et des plus belles : une nouvelle adaptation de L’après-midi d’un faune. A l’origine créé en 1912 par Nijiinski sur une musique de Debussy, le ballet restituait à travers la figure d’un faune... 
Suite... Commentaires fermés sur (F)AUNE, chorégraphie de David Drouard, Grenier à sel
L’échange, de Paul Claudel, mise en scène de Joseph Briaud, Théâtre Au bout là-bas
ƒ article de Jean Hostache Une version inespérée de l’Echange proposé par une jeune compagnie fougueuse et inventive. Ils ne sont bien heureusement pas tombés dans l’écueil de la poésie et le lyrisme claudélien qu’on connait bien à l’auteur. Ils auraient aurait pu faire de leur envie de monter ce... 
Suite... Commentaires fermés sur L’échange, de Paul Claudel, mise en scène de Joseph Briaud, Théâtre Au bout là-bas
Toute ma vie, j’ai fait des choses que je savais pas faire, de Rémi De Vos, mise en scène de Christophe Rauck, La Manufacture
ƒƒƒ article de Jean Hostache © DR Un spectacle bouleversant, rare, sensible. Une actrice morte au sol, son corps tracé au contour par des lignes blanches. Une voix brûlante pour faire le récit d’un drame contemporain : celui d’un homme dont le seul fait d’aimer les hommes et de se taire ferra de son histoire... 
Suite... Commentaires fermés sur Toute ma vie, j’ai fait des choses que je savais pas faire, de Rémi De Vos, mise en scène de Christophe Rauck, La Manufacture
J’habitais une petite maison sans grâce, j’aimais le boudin, d’après Spoutnik de Jean-Marie Piemme, mise en scène de Philippe Jeusette et Virginie Thirion, Théâtre des Doms
ƒ article de Jean Hostache © Alice Piemme Un fragment de vie à écouter le temps d’un spectacle. Il s’agit là d’une adaptation belge de Spoutnik, récit autobiographique signé par Jean-Marie Piemme. On sent dans l’écriture, malgré sa forme narrative, toute la théâtralité du dramaturge. Son texte,... 
Suite... Commentaires fermés sur J’habitais une petite maison sans grâce, j’aimais le boudin, d’après Spoutnik de Jean-Marie Piemme, mise en scène de Philippe Jeusette et Virginie Thirion, Théâtre des Doms
Tu dis que tu aimes les fleurs, au Théâtre de la Bastille
ƒ Article de Victoria Fourel Déambuler dans le bel espace du Théâtre de la Bastille pendant 30 minutes et être face à des installations diverses portées par des corps de femmes. C’est la proposition de Tu dis que tu aimes les fleurs. Ces jeunes comédiennes sont des images, des reflets des féminités d’aujourd’hui,... 
Suite... Commentaires fermés sur Tu dis que tu aimes les fleurs, au Théâtre de la Bastille
Overdose 90' de Lambert Riquier, mise en scène Lambert Riquier, au Théâtre de la Bastille.
ƒ Article de Victoria Fourel © DR Il y a une fratrie, un appartement dans lequel on vit, ou dans lequel on reste. Il y a beaucoup d’amour, mais aussi beaucoup de fantômes, il y a le monde réel et ses obstacles en conflit avec l’énergie et la fougue de la jeunesse. C’est cette histoire que choisit de dire... 
Suite... Commentaires fermés sur Overdose 90′ de Lambert Riquier, mise en scène Lambert Riquier, au Théâtre de la Bastille.
Jacques et Mylène de Gabor Rassov, mise en scène de Benoit Lambert, Maison des métallos
ƒƒƒ article de Denis Sanglard © 26000 couverts Les 26 000 Couverts ne sont que deux à table pour cette création complétement délirante et hystérique. Soit une pièce de boulevard, ou du moins ce qu’il en reste, quelques lambeaux laminés, revisités et littéralement explosifs. Des amants et des cadavres... 
Suite... Commentaires fermés sur Jacques et Mylène de Gabor Rassov, mise en scène de Benoit Lambert, Maison des métallos
Dieu est mort pour nos péchés de Liza Machover, mise en scène de Liza Machover, au Théâtre de la Bastille
ƒƒ Article de Victoria Fourel © DR La Foi. Religion, croyance, jeunesse, ténacité, peur ou aveuglement. On ne sait comment la définir, et elle pose question malgré nous, même lorsque l’on a trouvé sa place dans son sein. C’est ce qu’explore cette création, pour en tirer des images, des impressions,... 
Suite... Commentaires fermés sur Dieu est mort pour nos péchés de Liza Machover, mise en scène de Liza Machover, au Théâtre de la Bastille
Locus Focus, Min Tanaka, Camping au C.N.D, Jardin de la Banque de France à Pantin
ƒƒƒ article de Denis Sanglard © DR Emergeant lentement d’un carton, nouveau Diogène ou clochard céleste, entoilé de noir, cheveux herbus, montre en sautoir sur le front, bientôt quasi nu, c’est un kami bienveillant, gardien provisoire de ce jardin en friche. Corps de vieillard au visage d’enfant naïf,... 
Suite... Commentaires fermés sur Locus Focus, Min Tanaka, Camping au C.N.D, Jardin de la Banque de France à Pantin