One show woman, un show de Séverine Batier à Anis Gras - Le lieu de l’Autre, Arcueil
  © Bilal Dufrou   ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot C’est un nouveau territoire, où elle fait son nid. D’où elle tient perchoir. En regardant la photo du spectacle, on reste interloqué par cette touffe aussi foisonnante montée sur deux jambes, qu’il nous semble avoir vu pour la dernière fois... 
Suite... Commentaires fermés sur One show woman, un show de Séverine Batier à Anis Gras – Le lieu de l’Autre, Arcueil
Kolic, de Rainald Goetz, un projet d’Antoine Mathieu, mise en scène d’Alain Françon, au Théâtre 14
    © Lea Maris   ƒƒ article de Denis Sanglard Kolic, troisième partie de la trilogie « Guerre » de Rainald Goetz, auteur allemand contemporain. Guerre où notre rapport au monde dans sa violence, chaos intime et perte de sens d’une vie sans illusion, noyée dans l’alcool. Dernier sursaut... 
Suite... Commentaires fermés sur Kolic, de Rainald Goetz, un projet d’Antoine Mathieu, mise en scène d’Alain Françon, au Théâtre 14
Antigone à Molenbeek & Tirésias, mis en scène par Guy Cassiers à la MC93, avec le Festival d’Automn
    Antigone à Molenbeek © Simon Gosselin     ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot De dévisager le contemporain au regard de nos figures mythiques. Ainsi pourrait être sous-titré le diptyque que nous propose Guy Cassiers à la MC93, deux textes qui ricochent sur la surface de l’actualité pour en... 
Suite... Commentaires fermés sur Antigone à Molenbeek & Tirésias, mis en scène par Guy Cassiers à la MC93, avec le Festival d’Automn
Prenez garde à son petit couteau, d’après Lorenzaccio d’Alfred de Musset, projet de la compagnie L’Heure avant l’Aube, au Monfort
  © Bénédicte Karyotis   ƒƒ article de Denis Sanglard Plus dure sera la chute… Adaptation contemporaine de Lorenzaccio de Musset, Prenez garde à son petit couteau voit le héros éponyme, et pour sa perte, en lanceur d’alerte. De Musset, il n’y a ici que des lambeaux de textes disséminés ici... 
Suite... Commentaires fermés sur Prenez garde à son petit couteau, d’après Lorenzaccio d’Alfred de Musset, projet de la compagnie L’Heure avant l’Aube, au Monfort
Möbius, Création collective de la compagnie XY, avec la complicité de Rachid Ouramdane, à La Villette, Espace Chapiteaux
  © Christophe Raynaud De Lage   ƒƒƒ article de Nicolas Brizault Les spectateurs s’installent tranquillement autour de cette grande piste carrée, discutent, des enfants sont là, heureux d’être en vacances, au cirque en plus, le soir, la vie est belle. On nous demande de nous resserrer les uns... 
Suite... Commentaires fermés sur Möbius, Création collective de la compagnie XY, avec la complicité de Rachid Ouramdane, à La Villette, Espace Chapiteaux
Aucune idée, conception et mise en scène de Christoph Marthaler, Théâtre des Abbesses / Festival d’Automne à Paris
  © Julie Masson   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Une création de Christoph Marthaler reste toujours, quoiqu’on écrive, une énigme. Aucune idée, n’échappe pas à cette règle. Rien que le titre déjà résume l’impuissance relative de la critique sur cette création en trompe l’œil. Car... 
Suite... Commentaires fermés sur Aucune idée, conception et mise en scène de Christoph Marthaler, Théâtre des Abbesses / Festival d’Automne à Paris
Personne ne leur a dit ?, de et avec Elise Maître, mise en scène Houdia Ponty, Les Déchargeurs
      © Marie Grée   ƒƒ article de Hoël Au détour d’un cours de théâtre, une jeune fille de vingt ans entend parler du Maître Ignorant, essai de Jacques Rancière sur une pédagogie révolutionnaire. Elise est subjuguée par cette approche nouvelle et décide de réunir sept figures de sa scolarité... 
Suite... Commentaires fermés sur Personne ne leur a dit ?, de et avec Elise Maître, mise en scène Houdia Ponty, Les Déchargeurs
J’empêche, peur du chat, que mon moineau ne sorte, de Violaine Schwartz, mis en scène par Lucie Durand et Marceau Deschamps-Ségura, Les Déchargeurs
  © Atsushi Sakai   ƒƒ article de Nicolas Brizault Une jeune fille, en fait une jeune femme, aux cheveux devenus entièrement blancs, par la peur justement, passe son temps, sans doute, rien n’est jamais certain dans ce spectacle étrange et bruyant, devant le docteur es peur, à tenter de comprendre... 
Suite... Commentaires fermés sur J’empêche, peur du chat, que mon moineau ne sorte, de Violaine Schwartz, mis en scène par Lucie Durand et Marceau Deschamps-Ségura, Les Déchargeurs
Quelque chose du côté gauche, de Hervé Falloux d’après Tolstoï, mis en scène par Séverine Vincent, Studio Hébertot
    DR   ƒƒ article de Emmanuelle Saulnier-Cassia Hervé Falloux est là devant nous, bien planté sur la petite scène du Studio Hébertot, majestueux dans son élégant costume trois pièces, d’un blanc légèrement ivoire, qui souligne, s’il le fallait, sa stature longiligne. Il nous domine presque.... 
Suite... Commentaires fermés sur Quelque chose du côté gauche, de Hervé Falloux d’après Tolstoï, mis en scène par Séverine Vincent, Studio Hébertot
Les frères Karamazov, d’après Fédor Dostoïevski, mise en scène de Sylvain Creuzevault, au Théâtre de l’Odéon / Festival d’Automne à Paris
    © Simon Gosselin   ƒƒƒ article de Denis Sanglard  Adapter, traduire c’est toujours trahir.  Pour le meilleur comme pour le pire.  Là, nous avons le meilleur. Des 13OO pages et quelques du roman de Dostoïevski, Sylvain Creuzevault taille à la hache pour une version épurée en apparence,... 
Suite... Commentaires fermés sur Les frères Karamazov, d’après Fédor Dostoïevski, mise en scène de Sylvain Creuzevault, au Théâtre de l’Odéon / Festival d’Automne à Paris
Ma couleur préférée, texte de Ronan Cheneau, mise en scène de David Bobée, au Théâtre Paris-Villette
  © Arnaud Bertereau   ƒƒƒ article de Denis Sanglard  David Bobée, metteur en scène, et Ronan Chéneau, écrivain, nous en font voir de toutes les couleurs. Un spectacle pour enfant, pour les adultes en devenir, un voyage du Congo orangé à la lune blanche en passant par le Paris gris de pollution,... 
Suite... Commentaires fermés sur Ma couleur préférée, texte de Ronan Cheneau, mise en scène de David Bobée, au Théâtre Paris-Villette
La noce, de Bertolt Brecht, mise en scène d’Olivier Mellor, au Théâtre de l’épée de bois, Cartoucherie de Vincennes
  © Ludo Leleu   ƒƒ article de Denis Sanglard Jeu de massacre jubilatoire ou comment une noce tourne à l’aigre. Comme le mobilier, ici tout se déglingue et finit par s’écrouler. Portrait au vitriol d’une petite bourgeoisie aigre, mesquine et méchante. Un chamboule-tout qui n’épargne personne.... 
Suite... Commentaires fermés sur La noce, de Bertolt Brecht, mise en scène d’Olivier Mellor, au Théâtre de l’épée de bois, Cartoucherie de Vincennes
Xiao Ke, conception Jérôme Bel, à La Commune – CDN - Aubervilliers, avec le Festival d’Automne
  © Jérôme Bel   ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot La dernière fois que je vis une femme raconter sa vie, ce fut au cinéma : Fengming, chronique d’une femme chinoise, magistral documentaire de Wang Bing (2012). Cadre fixe. Juste quelques plans pour un monologue de plusieurs heures où le déclin... 
Suite... Commentaires fermés sur Xiao Ke, conception Jérôme Bel, à La Commune – CDN – Aubervilliers, avec le Festival d’Automne
Sleeping d’après Yasunari Kawabata, mise en scène de Serge Nicolaï, Le Monfort Théâtre
    © Weina Venetz   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Le vieil Eguchi a choisi de mourir. Une mort assistée dans une clinique suisse. À l’instant ultime, la dose létale absorbée, surgit le souvenir de la maison des belles endormies où de vieillards en mal de plaisir viennent passer une nuit auprès... 
Suite... Commentaires fermés sur Sleeping d’après Yasunari Kawabata, mise en scène de Serge Nicolaï, Le Monfort Théâtre