// Festivals

CALLAS-MACHINE, texte et mise en scène de Filippo Bruschi, sortie de résidence au Théâtre de l’Echangeur, à Bagnolet

CALLAS-MACHINE, texte et mise en scène de Filippo Bruschi, sortie de résidence au Théâtre de l’Echangeur, à Bagnolet
  © Yannick Juteau     ƒƒ article de Nicolas Thevenot Corps de dos, tel un oiseau noir. Cheveux au carré, haut noir ajusté, épaules bouffantes et manches longues. Quelques notes de la célèbre chanson de Liza Minnelli. Des gestes secs et précis. New-York, New-York. Cut. CALLAS-MACHINE démarre à New-York, ou en Grèce, ou bientôt en Avignon, ou à Bagnolet, dans cette salle de... 

Quand toute la ville est sur le trottoir d’en face de Jean Cagnard, mise en scène de Catherine Vasseur, Festival off Avignon, Théâtre Artéphile

Quand toute la ville est sur le trottoir d’en face de Jean Cagnard, mise en scène de Catherine Vasseur, Festival off Avignon, Théâtre Artéphile
    © Axelle Carruzzo   ƒƒ article de Sylvie Boursier Il offre son corps au public, plié en crabe puis debout, légèrement penché « comme un nageur qu’on attend plus », dirait Ferré. Il n’a plus que ça, sa peau couturée, ses os, ses nerfs, ses muscles « ses gencives rouges » mais c’est l’essentiel, « tu as une gueule de poisson mais tu flottes toujours grâce... 

Les Galets au Tilleul sont plus petits qu’au Havre de Claire Laureau et Nicolas Chaigneau, à la MC93, dans le cadre des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Les Galets au Tilleul sont plus petits qu’au Havre de Claire Laureau et Nicolas Chaigneau, à la MC93, dans le cadre des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis
  © Wilfried Lamotte   ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Elle est cette jeune femme assise à l’avant-scène, cheveux attachés, inquiète, polo orange vintage, regard baissé, pantalon taupe, balançant d’une faible amplitude sa jambe croisée, se caressant, par intermittence, les bras, qu’elle a croisés. Ce que l’on appellerait langage corporel, mais qui est ici bien plus que cette... 

Castillo de Prue Lang, avec Jana Castillo à La Chaufferie – Cie DCA à Saint-Denis dans le cadre des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Castillo de Prue Lang, avec Jana Castillo à La Chaufferie – Cie DCA à Saint-Denis dans le cadre des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis
  © Anne Moffat     ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Dans un entrelacs sensible et sensoriel, les traits apparaissant et se complexifiant, comme autant de couches se superposant, Castillo construit l’ineffable et savant portrait d’une danseuse. Portrait sans parole, contrairement à ceux dressés, année après année, telle une encyclopédie de la danse, par Jérôme Bel. Portrait... 

Le chevreuil et Dalida, création et jeu de Clémence Caillouel, mise en scène Jessica Walker, festival off Avignon Théâtre Artéphile, 7 rue du Bourg Neuf

Le chevreuil et Dalida, création et jeu de Clémence Caillouel, mise en scène Jessica Walker, festival off Avignon Théâtre Artéphile, 7 rue du Bourg Neuf
   © Ulises Fontana   ƒƒƒ article de Sylvie Boursier Le jeu de Clémence Caillouel tient du clown, du cabaret, du mime et du théâtre expressionniste à la Grotowski, en véritable athlète de la scène elle maîtrise le chant, la danse, la composition bouffonne, la pantomime. Sa Dalida est époustouflante, entre Lady Gaga et Slava, le clown russe. La comédienne se métamorphose en... 

Oh Johnny, de Liora Jacottet, Théâtre de l’Athénée, au Festival JT22

Oh Johnny, de Liora Jacottet, Théâtre de l’Athénée, au Festival JT22
  © Valérie Borgy   ƒƒƒ article de Corinne François-Denève Faire du théâtre documentaire est parfois un exercice bien ingrat. Il s’agit souvent d’aller vous immerger dans des milieux interlopes – par exemple, cette secte étrange que constituent les « fans de Johnny », ces êtres un peu inquiétants, souvent tatoués, souvent bikers, qui connaissent toutes les paroles de « Que... 

Le Cri d’Antigone, de Loïc Guénin, mise en scène d’Anne Monfort, Festival Propagations, Marseille

Le Cri d’Antigone, de Loïc Guénin, mise en scène d’Anne Monfort, Festival Propagations, Marseille
  © Vincent Beaume   ƒƒ article de Corinne François-Denève Antigone : tant de mots ont déjà tenté de raconter son mythe. Qu’a-t-elle encore à nous dire, à tant de siècles de distance ? Le pari de Loïc Guénin est de lui restituer sa voix, ou plutôt son cri. Pour ce faire, l’auteur-compositeur a assemblé des textes de Jean Anouilh, d’Henry Bauchau, mais aussi de Camille... 

Le Dragon, d’Evgueni Schwartz, mise en scène de Thomas Jolly, au Festival 100 %, La Villette

Le Dragon, d’Evgueni Schwartz, mise en scène de Thomas Jolly, au Festival 100 %, La Villette
  © Nicolas Joubard   ƒƒƒ article de Denis Sanglard De la servitude volontaire. Conte noir pour adulte écrit en 1944 où Evgueni Schwartz (1896-1958) dénonce le totalitarisme, renvoyant dos à dos au moment de son écriture le national-socialisme et le stalinisme, Le Dragon est une œuvre magistrale, une farce politique d’une acuité sans pareil qui résonne encore aujourd’hui et... 

MississippiS de Duncan Evennou, à la Ménagerie de verre, Paris, dans le cadre du festival ETRANGE CARGO

MississippiS de Duncan Evennou, à la Ménagerie de verre, Paris, dans le cadre du festival ETRANGE CARGO
  © Patrick Laffont de Lojo   ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Au fil de l’eau, comme le fil du temps. Il est vrai que les premiers philosophes usèrent déjà de cette métaphore et de la rivière et du fleuve comme image de ce flux intarissable, irrésistible, qui n’est jamais deux fois le même. Duncan Evennou construit lui-même son œuvre aux confluents de différentes disciplines,... 

Festival Les Vagamondes, La Filature, Mulhouse

Festival Les Vagamondes, La Filature, Mulhouse
  Neighbours © Brian Ca   ƒƒƒ article de Corinne François-Denève Pour sa dixième édition, le festival « Vagamondes » reprend enfin ses quartiers à la Filature de Mulhouse, après une édition 2021 tenue en numérique et à distance, pandémie oblige. A ses débuts estampillé « cultures du Sud », « Vagamondes », comme son nom l’indique, s’oriente désormais autour de... 

Ceux-qui-vont-contre-le-vent, de Nathalie Béasse, Théâtre de la Bastille

Ceux-qui-vont-contre-le-vent, de Nathalie Béasse, Théâtre de la Bastille
  © Christophe Raynaud de Lage / Festival d’Avignon   ƒƒƒ article de Emmanuelle Saulnier-Cassia Un spectacle de Nathalie Béasse est toujours une invitation au lâcher-prise. Ceux-qui-vont-contre-le-vent ne fait pas exception et cette première fois à Avignon en a été une confirmation. Une rumeur, des échanges verbaux, des invectives se font entendre derrière les gradins. Le... 

Somnole, chorégraphie et interprétation de Boris Charmatz, à la MC93 / Festival d’Automne à Paris

Somnole, chorégraphie et interprétation de Boris Charmatz, à la MC93 / Festival d’Automne à Paris
  © Marc Domage   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Somnole de Boris Charmatz est une proposition étonnante, originale comme ce danseur hors-norme, ce trublion de la danse contemporaine peut en proposer au risque de dérouter ou de l’échec. Là, dans un solo d’une belle densité, Boris Charmatz danse en sifflant. Une idée pas si incongrue que ça. La danse est question aussi de... 

ECHOS, de Mathilda May, Festival Les Singulier·e·s, Centquatre-Paris

ECHOS, de Mathilda May, Festival Les Singulier·e·s, Centquatre-Paris
  © Pauline Maillet   ƒ article de Nicolas Brizault ECHOS… Oui une soirée étrange, moitié-moitié. Sly Johnson, chanteur et rappeur tout sourire joue du beatbox, machine magique qui chaque soir va donner une impression différente : sa voix, ces onomatopées et autres grincements sont comme « repris », transmis par un micro quasiment jamais laissé de côté. Nous sommes... 

Trilogie des Contes immoraux (pour Europe), de Phia Ménard, MC93, Bobigny

Trilogie des Contes immoraux (pour Europe), de Phia Ménard, MC93, Bobigny
  © Christophe Raynaud de Lage / Festival d’Avignon   ƒƒ article de Emmanuelle Saulnier-Cassia La Trilogie des Contes immoraux (pour Europe) était créée en tant que trilogie (Maison Mère ; Temple Père ; La Rencontre interdite) pour la première fois à l’Opéra Confluence d’Avignon pour la 75ème édition du Festival, même si Phia Ménard avait déjà présenté sa première...