// Evènements

Album de Famille, d’après Brassens, Reggiani, Polnareff etc., mise en scène d’Isabelle Turschwell & Lauri Lupi, Studio Hébertot

Album de Famille, d’après Brassens, Reggiani, Polnareff etc., mise en scène d’Isabelle Turschwell & Lauri Lupi, Studio Hébertot
  © J-M.Héliès   ƒƒƒ article de Hoël Le Corre Le noir se fait dans la salle et sur scène. Des chuchotements en forme de chamaillerie qui nous plongent dans une complicité teintée d’agacement fraternel. Au vu du titre, pas de doute : nous allons être invités dans l’intimité d’une famille. Et ce sera une famille on ne peut plus ordinaire, presque un cliché... 

_jeanne_dark_ , conception, écriture et mise en scène de Marion Siéfert à La Commune, Centre Dramatique National d’Aubervilliers, avec le Festival d’Automne

_jeanne_dark_ , conception, écriture et mise en scène de Marion Siéfert à La Commune, Centre Dramatique National d’Aubervilliers, avec le Festival d’Automne
  © Mathieu Bareyre   Article de Nicolas Thevenot Une chambre claire, au sens photographique, blancheur immaculée absorbant les volumes, sauf un coin enfoncé, dans un aplat chromatique, effaçant toute perspective. L’espace d’emblée s’affiche comme le lieu de la dématérialisation, ou dit autrement : un non-lieu. Une chambre d’enregistrement qui ne vaut que pour les images... 

Vivre !, un spectacle de Frédéric Fisbach, inspiré du Mystère de la charité de Jeanne d’Arc de Charles Péguy, à La Colline – Théâtre National

Vivre !, un spectacle de Frédéric Fisbach, inspiré du Mystère de la charité de Jeanne d’Arc de Charles Péguy, à La Colline - Théâtre National
    © Tuong-Vi Nguyen   ƒƒ article de Nicolas Thevenot La rumeur du monde. Verbatim de quelques brèves entendues sur les gradins du Petit Théâtre de la Colline : « comment est-ce possible un peuple basé sur une religion ?! / ce matin il a fait une conférence sur ça : le séparatisme ! / mais qu’est-ce qu’on va séparer ? » Quel rapport avec Vivre ! le dernier spectacle... 

Point Cardinal, de Léonor de Récondo, adaptation scénique, conception et jeu de Sébastien Desjours, Théâtre de Belleville

Point Cardinal, de Léonor de Récondo, adaptation scénique, conception et jeu de Sébastien Desjours, Théâtre de Belleville
  © Pauline Le Goff   ƒƒƒ article de Denis Sanglard « Tu n’es pas seule Laurent. » Histoire d’une transition. Laurent, père de famille mène une vie banale. Seulement Laurent est déchiré : son sexe n’est pas son genre. Au fond de lui il y a Lauren, cœur battant d’une vérité intime. Point Cardinal, c’est le combat pour affirmer son identité, s’affranchir des préjugés,... 

Street life de Joseph Mitchell, traduit, adapté et mis en scène par François Tizon à L’ÉCHANGEUR, Bagnolet

Street life de Joseph Mitchell, traduit, adapté et mis en scène par François Tizon à L’ÉCHANGEUR, Bagnolet
  © Christophe Raynaud de Lage     ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Il y a des gestes artistiques dont la profonde nécessité et la valeur éthique frappent le spectateur comme une évidence. Des gestes de franc tireurs ouvrant des brèches dans ce monde de la culture finalement assez convenu entre répertoire éculé et modernité pop. Des gestes de découvreurs. Des orpailleurs.... 

Music-Hall, de Jean-Luc Lagarce, mise en scène et chorégraphie de Sophie Planté, Le Guichet Montparnasse

Music-Hall, de Jean-Luc Lagarce, mise en scène et chorégraphie de Sophie Planté, Le Guichet Montparnasse
  © Clémence Lebon   ƒƒ article de Nicolas Brizault Music-Hall. Une artiste, plus que flapie, en tournée depuis des années, épuisée de tous ces chemins faits ou à faire pour aller chanter danser, vivre pour elle, s’amuser grassement en buvant un coup ou deux en face, dans la salle. C’est ce que Jean-Luc Lagarce racontait, finement, avec une violence lasse et à peine... 

Le Porteur d’Histoire, de et mis en scène par Alexis Michalik, Théâtre des Béliers Parisiens

Le Porteur d’Histoire, de et mis en scène par Alexis Michalik, Théâtre des Béliers Parisiens
    © Alejandro Guererro   ƒƒƒ Article de Rachelle Dhéry Cinq tabourets noirs, deux portants à costumes, un peu de fumée et, avec Alexis Michalik, le tour est joué… Les comédiens entrent progressivement en scène et s’installent en silence, observent le public, souriants, d’un air affable, vêtus d’un simple haut blanc et d’un pantalon noir, pieds nus. Au fond de la... 

Le Côté de Guermantes, d’après Marcel Proust, adaptation et mise en scène Christophe Honoré, à la Comédie-Française

Le Côté de Guermantes, d'après Marcel Proust, adaptation et mise en scène Christophe Honoré, à la Comédie-Française
  © Jean-Louis Fernandez ƒƒƒ article de Nicolas Brizault Proust à la Comédie-Française. Donc par quoi débuter ? Un travail pas évident quoi qu’il en soit, mené par Christophe Honoré. Il serait tentant de s’arrêter là en ajoutant joyeusement « allez-y ! » Élan un peu trop facile et sans doute pas à sa place ici. Donc Le Côté de Guermantes, d’après Marcel Proust,... 

Sopro, spectacle de Tiago Rodrigues/Teatro Nacional D. Maria II, Festival d’Automne à Paris

Sopro, spectacle de Tiago Rodrigues/Teatro Nacional D. Maria II, Festival d’Automne à Paris
© Filipe Ferreira   ƒƒƒ Article de Denis Sanglard Cristina Vidal murmure à l’oreille des comédiens. Souffleuse au Teatro Nacional D. Maria II de Lisbonne dont Tiago Rodrigues est le directeur. Mais bien plus encore. Mémoire vivante du théâtre, d’un monde où illusion et réalité parfois se confondent, se dévorent, se nourrissent l’un l’autre. Personne de l’ombre, de sombre vêtue,... 

Un jour, je reviendrai, de Jean-Luc Lagarce, mis en scène par Sylvain Maurice, au Théâtre Sartrouville Yvelines CDN

Un jour, je reviendrai, de Jean-Luc Lagarce, mis en scène par Sylvain Maurice, au Théâtre Sartrouville Yvelines CDN
  © Christophe Raynaud de Lage   ƒƒ article d’Emmanuelle Saulnier-Cassia Un jour, je reviendrai n’est pas un titre de Jean-Luc Lagarce, mais la réunion de deux de ses textes (L’Apprentissage et Le Voyage à La Haye) par le metteur en scène et directeur du CDN de Sartrouville Sylvain Maurice. Il s’agit bien de deux récits, et non de pièces de théâtre, qui consistent en deux... 

Gold Shower, conception et performance de François Chaignaud et Akaji Maro, Maison de la Musique de Nanterre / Festival d’Automne à Paris

Gold Shower, conception et performance de François Chaignaud et Akaji Maro, Maison de la Musique de Nanterre / Festival d’Automne à Paris
  © ADELAP   ƒƒƒ Article de Denis Sanglard Étrange cérémonie, sensuelle, érotique, alliance de la carpe et du lapin mais une réussite fragile, étonnante, épatante et incontestable. Deux danseurs qu’a priori, en apparence, tout oppose. L’âge, la culture et la pratique de la danse. Akaji Maro, danseur butô et fondateur de la compagnie Dairakudakan et François Chaignaud,... 

Éclipse, conception et interprétation Léo Rousselet, au Mouffetard Théâtre des arts de la marionnette, festival Scènes ouvertes à l’insolite

Éclipse, conception et interprétation Léo Rousselet, au Mouffetard Théâtre des arts de la marionnette, festival Scènes ouvertes à l’insolite
    © Léo Rousselet   ƒƒ article de Marguerite Papazoglou Éclipse, spectacle solo de Léo Rousselet, a bel et bien sa place dans le festival des Scènes Ouvertes à l’Insolite dédié aux artistes émergeants, aux surprises jubilatoires et aux pépites à suivre — belle programmation assurée par Le Théâtre des arts de la marionnette (Mouffetard), en complicité avec le Théâtre... 

L’Amérique n’existe pas, de Peter Bichsel, mis en scène par Dominique Lurcel, à l’Essaïon

L’Amérique n’existe pas, de Peter Bichsel, mis en scène par Dominique Lurcel, à l'Essaïon
  © Guislaine Rigollet   ƒƒ article de Nicolas Brizault Peter Bichsel a écrit moult petites merveilles, pour les grands et les moins grands, comme on dit. L’Amérique n’existe pas est justement issu d’Histoires enfantines, publié en 1971. L’idée est amusante, un bonhomme curieux et sympathique qui nous raconte sa (ses) vie(s) en plein milieu d’une foule... 

Le Grand Inquisiteur, d’après Fédor Dostoïevski, mise en scène de Sylvain Creuzevault, Odéon-Théâtre de l’Europe / Festival d’Automne à Paris

Le Grand Inquisiteur, d’après Fédor Dostoïevski, mise en scène de Sylvain Creuzevault, Odéon-Théâtre de l’Europe / Festival d’Automne à Paris
    © Simon Gosselin     ƒƒ article de Denis Sanglard Penser est fondamentalement coupable*. Le Grand Inquisiteur, conte noir et philosophique au centre du roman de Dostoïevski Les frères Karamazov, devient pour Sylvain Creuzevault matière à réflexion sur les nouveaux Torquemada et notre servitude volontaire. Jésus descend sur terre mais en pleine inquisition. Reconnu,...