// Agenda

Portrait d’une femme, de Michel Vinaver, mise en scène par Matthieu Marie, au Théâtre de l’Epée de Bois, La Cartoucherie, Paris

Portrait d'une femme, de Michel Vinaver, mise en scène par Matthieu Marie, au Théâtre de l'Epée de Bois, La Cartoucherie, Paris
  © Hervé Bellamy   ƒƒƒ article de Nicolas Brizault-Eyssette Une fois le théâtre (re)trouvé dans l’amalgame joyeux et tentant de La Cartoucherie, (facile, c’est la seule salle devant laquelle vous vous désespérez de ne pas la trouver, avant qu’un miracle arrive et vous ouvre les yeux), un spectacle fort se déroulera, mêlant l’unique et l’écho,... 

Beatrice di Tenda, opéra séria de Vincenzo Bellini, livret de Felice Romani, mise en scène de Peter Sellars, à l’Opéra Bastille

Beatrice di Tenda, opéra séria de Vincenzo Bellini, livret de Felice Romani, mise en scène de Peter Sellars, à l’Opéra Bastille
  © Franck Ferville ƒƒƒ article de Denis Sanglard Que nous importe de savoir si Beatrice di Tenda est l’opéra le plus intéressant ou non de Bellini, le plus abouti ou pas, si sa valeur est moindre que La Norma ou que son livret louche vers Anna Bolena. Ce fut certes un échec lors de sa création en 1833, suivit d’un long purgatoire jusqu’en 1961 où La Scala le remonte avec Dame... 

Le Silence, de Guillaume Poix et Lorraine de Sagazan, à la Comédie Française, Théâtre du Vieux-Colombier, Paris

Le Silence, de Guillaume Poix et Lorraine de Sagazan, à la Comédie Française, Théâtre du Vieux-Colombier, Paris
  © Jean-Louis Fernandez   ƒƒƒ article de Nicolas Thevenot Le désordre n’est qu’apparent. Il est comme les reliefs d’un repas, les repentirs d’une peinture : il signe muettement un passé dans la matière du présent. Des cartons de déménagement s’accumulent en pile dans un coin, des étoffes trainent sur le canapé, assiette et couverts n’ont pas été débarrassés de la... 

Barbara (par Barbara), de Clémentine Deroudille et Arnaud Cathrine, présenté par Marie-Sophie Ferdane et Olivier Marguerit, Festival Les Singulier-es 2024, Au Cent Quatre, Paris

Barbara (par Barbara), de Clémentine Deroudille et Arnaud Cathrine, présenté par Marie-Sophie Ferdane et Olivier Marguerit, Festival Les Singulier-es 2024, Au Cent Quatre, Paris
  © DR   ƒ article de Nicolas Brizault-Eyssette Comment dire, il faut l’avouer dès le départ, sans doute une immense partie du public était là POUR Barbara, pour faire comme si, pour trembler à Vienne, près du petit bois de Saint-Amand. Oui, et alors ? Eh bien alors il faut aussi bêtement dire que nous attendions en tremblant du velours noir, Pantin (juste à côté, frissons... 

Le Cabaret de la rose blanche, conception et chorégraphie de Radhouane El Meddeb, au Manège de Reims

Le Cabaret de la rose blanche, conception et chorégraphie de Radhouane El Meddeb, au Manège de Reims
  © Agathe Poupeney fff article de Denis Sanglard Ils entrent sur le plateau mains ouvertes, offertes. Un geste d’accueil, de bienvenue, accompagné d’un vaste sourire qui embrasse le public et d’emblée nous sommes conquis, troublés et bouleversés. Parce que ces mains sont vides, elles ne contiennent que l’espoir fragile d’un ailleurs heureux et la douleur du partir, de l’exil.... 

El Maestro d’Aziz Chouaki, regard extérieur de Jacques Séchaud, jeu Mouss Zouheyri, Théâtre de Nesle, Paris

El Maestro d’Aziz Chouaki, regard extérieur de Jacques Séchaud, jeu Mouss Zouheyri, Théâtre de Nesle, Paris
  © Jean-Pierre Estournet   ƒƒ article de Corinne François-Denève « Aziz Chouaki, 1951-2019 ». Les dates mentionnées dans le dossier de presse sont forcément une erreur. Comment une voix aussi singulière aurait-elle pu s’éteindre ? Lui qui était le Verbe, un Verbe d’arabe, de berbère et de français mêlés ? Mais il faut bien s’y résoudre : il n’y aura plus de nouvelles... 

Papillon Noir, de et avec Solen Briand, dans le cadre du Festival Magic Wip, au Pavillon Villette, Paris

Papillon Noir, de et avec Solen Briand, dans le cadre du Festival Magic Wip, au Pavillon Villette, Paris
  © Compagnie la Subliminale   ƒƒ article de Hoël Le Corre Solen Briand nous reçoit autour d’une grande table noire, au milieu de peintures qui parsèment les murs d’une petite pièce qui a tout pour receler un moment intime. Magicien et mentaliste, il nous accueille, soudain convives d’un hommage à sa maman, décédée des suites d’une maladie foudroyante. Le temps d’un... 

Le moment psychologique, texte de Nicolas Doutey, mise en scène d’Alain Françon, à La Scala

Le moment psychologique, texte de Nicolas Doutey, mise en scène d’Alain Françon, à La Scala
  © Christophe Raynaud de Lage ff article de Denis Sanglard Sortir d’une création bien perplexe et se demander si tout ça qu’on a entendu, vu, c’est au choix du lard ou du cochon… Le moment psychologique est une énigme qui laisse le spectateur dubitatif, dans une situation inconfortable, ne sachant pas très bien par quel bout prendre la chose. L’auteur Nicolas Doutey ayant l’outrecuidance... 

Être Peintre, d’après la correspondance de Nicolas de Staël, mise en scène de Tatiana Vialle au Théâtre 14 à Paris

Être Peintre, d’après la correspondance de Nicolas de Staël, mise en scène de Tatiana Vialle au Théâtre 14 à Paris
  © Denise Colomb   ƒƒ Article de Sylvie Boursier Il faut écouter la correspondance de Nicolas de Staël pour réaliser à quel point l’homme aimait écrire. Tatiana Vialle compose un spectacle impressionniste, pas un biopic mais un portrait intime du peintre qui s’exprime par petites touches à travers un choix de lettres éminemment subjectif. Toutes témoignent de sa recherche du geste... 

Cellule, de Nach, au Théâtre de la Bastille / festival Faits d’hiver

Cellule, de Nach, au Théâtre de la Bastille / festival Faits d’hiver
    © Dainius Putinas   ƒƒ article de Nicolas Thevenot D’abord la nuit noire, épaisse, comme une brusque étreinte à couper le souffle. C’est la première cellule, celle du repli en soi où l’ouïe fraye son écoute dans un dense labyrinthe sonore, rocailleux, reconnaissable mais non identifiable : s’en détache le grain du réel, comme celui qui affleure dans une photo argentique... 

Les forteresses, texte et mise en scène de Gurshad Shaheman, au Théâtre de la Bastille

Les forteresses, texte et mise en scène de Gurshad Shaheman, au Théâtre de la Bastille
  © Agnes Mellon   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Trois monologues entrelacés en une trame serrée, les récits puissants et sans fard de trois femmes nées en Iran, à Mianeh, au sein des montagnes de l’Azerbaïdjan, au début des années 1960. La mère de Gurshad Shaheman et ses deux tantes. Elles ont connu, engagées de près ou de loin, la révolution de 1979, la désillusion amère,... 

L’Addition, texte et mise en scène de Tim Etchells au Théâtre Silvia Monfort

L’Addition, texte et mise en scène de Tim Etchells au Théâtre Silvia Monfort
  © Christophe Raynaud de Lage   ƒƒƒ article de Sylvie Boursier Un peu rétro, presque ringard, le restaurant de L’Addition, on se croirait dans un film de Kaurismaki avec ses aplats de couleur vintage. Au bar, payez-vous un cocktail improbable avec un zest de Chaplin, une touche de Tati, le tout arrosé de Queneau, mélangez et goutez ce petit bijou d’humour anglais so sweet. Le... 

Sentinelles, texte et mise en scène de Jean-François Sivadier, au Théâtre du Rond-Point

Sentinelles, texte et mise en scène de Jean-François Sivadier, au Théâtre du Rond-Point
  © Jean-Louis Fernandez fff article de Denis Sanglard  Ils sont trois amis, trois pianistes virtuoses à l’aube d’une carrière et d’un destin qui se dessinent pendant leurs années d’apprentissage. Inséparables malgré leurs divergences ou de par leurs divergences sur l’appréhension de leur art, de cet engagement absolu fait de solitude et de complicité, ne pouvant avancer que... 

Deux mains la liberté, texte et mise en scène d’Antoine Nouel, au Studio Hebertot

Deux mains la liberté, texte et mise en scène d’Antoine Nouel, au Studio Hebertot
  © Christelle Billault  ff article de Pulcritude Au studio Hébertot, nous pénétrons d’emblée dans le bureau de Heinrich Himmler : banderoles arborant la croix gammée, poignard SS posé sur le bureau et une sorte de table de massage, car le chef des hommes à l’uniforme noir souffre quasiment en permanence de maux de ventre intenses. Seul le Docteur Kersten, qui exerce la thérapie...