Critique de Monique Lancri – Résumer Cymbeline en quelques lignes serait une gageure : nous ne nous y risquerons pas. Disons simplement que si la pièce porte ce nom, qui est celui du roi de Bretagne, c’est que ce roi, bien que falot et dominé par sa mégère de seconde épouse, constitue le pivot autour... 
Critique de Denis Sanglard – Go to Africa Un potentat africain, gourou local, Che d’une communauté révolutionnaire en pleine brousse, disparaît. Mort pour certains, parti pour d’autres. Quelques uns de la communauté partent à sa recherche, convaincus qu’il est encore vivant. Une femme seule reste pour... 
Critique de Camille Hazard – La pièce Woyzeck d’après Woyzeck, mise en scène par Gwénaël Morin, a été créée dans un cadre tout à fait original, et retrouve un vrai travail de troupe. En effet, les six comédiens et le metteur en scène se sont lancés un défi artistique en collaborant avec les laboratoires... 
Lecture de Bruno Deslot – Ils ne font que passer. En 1993, trois femmes, la grand-mère, sa fille et sa petite-fille, retrouvent leur maison familiale après son achat en 1934 à un couple de juif contraint à la fuite. Soixante années pour exhumer les restes de la pierre qui en dit plus que ses habitants,... 
Critique de Bruno Deslot – Une quête identitaire Samuel, fils de « disparu », remonte le fil du temps afin d’écrire le roman de son père, Luis, engagé dans la guérilla en Argentine durant la dictature. Entre 1976 et 1983, 30 000 personnes disparaissent en Argentine, laissant à leurs proches, le... 
Critique de Bruno Deslot – L’aperception de l’ombre Entre le 6 et le 7 avril, événement choc, point de départ d’une aperception de l’ombre qui convoque l’humanité. La Tête de l’Homme, un titre bien singulier pour une narration tout en vers, et non en alexandrin, comme... 
12eme Printemps des Poètes
  La 12eme édition du Printemps des Poètes portera sur le thème « Couleur de Femme »   Soirée de lancement le lundi 8 mars à 20h00 à l’Opéra Comique   Pour cette 12eme édition du Printemps des poètes, un éclairage particulier sera porté sur l’oeuvre d’André Chédid et la comédienne... 
Rencontre avec Laëtitia Guédon, directrice du Festival au Féminin 2010
un reportage de Camille Hazard – À l’occasion du Festival Féminin édition 2010, Camille Hazard a rencontré Laëtitia Guédon, qui prend la direction artistique du festival cette année. Voir aussi : la rencontre avec Khalid Tamer et Laëtitia Guédon par Bruno Deslot et Festival Au Féminin édition... 
Critique de Monique Lancri – Ecrite et jouée pour la première fois en 1635 ou 1636 (soit quelques mois avant Le Cid), la pièce de Corneille est d’une audace stupéfiante, en porte-à-faux par rapport aux us et habitudes de son temps. Ainsi les pères (Pridamant, celui de Clindor, et Géronte, celui... 
  Samedi 6 mars 2010               après la représentation de La Tête de l’homme, une rencontre aura lieu en présence d’Alain Badiou, de Bernard Noël, Florence Pazzottu et François Rodinson.   La Tête de l’homme   Une agression, la nuit, dans le quartier du Panier, à Marseille…Mystères... 
Les Rendez-vous de la Maison de la Poésie
  Figures d’humanité – Cycle de conférences     En 1904, Jean Jaurès écrivait « L’humanité n’existe point encore ou elle existe à peine ». La Maison de la poésie initie un nouveau cycle de conférences. Il s’agit de proposer à des philosophes, des poètes, des penseurs, de... 
Festival au Féminin 7e édition // 1-8.03.10
Festival féminin 7eme édition Du 1er au 8 mars 2010 En six ans, le Festival au féminin est devenu un rendez-vous culturel parisien reconnu. Aujourd’hui, il est aussi un événement important pour valoriser la place des femmes dans la création artistique en rapprochant leurs âmes créatrices à la réalité... 
Lecture de Plume – Se sentant mourir, un homme rassemble ses proches autour de lui. Il habite au bord de l’océan, l’océan qui est un personnage à part entière, prêt à se déchaîner au milieu d’autres éléments à l’explosion tout aussi contenue.  Bien que tout soit en permanence... 
Critique de Bruno Deslot – Au milieu de nulle part « La terre tourne comme une toupie qui s’arrête trop vite. […] Hirip et Violette ne jouent plus à la toupie. Même si l’une des deux a encore un regard émerveillé, c’est par accident. L’autre ne regarde plus. La terre tourne trop...