Critique d’Anne-Marie Watelet – Le solitaire est le personnage de l’unique roman qu’écrivit Ionesco à un âge avancé, sorte de testament dans lequel on retrouve les interrogations métaphysiques de ses personnages de théâtre. Un homme de 35 ans voit sa vie ennuyeuse prendre un nouveau cap : grâce... 
Le CnT et la SACD lancent le RAP !!!
Le Centre national du Théâtre et la SACD lancent le RAP (Repérer, Accompagner, Produire) le 12 juillet à Avignon Le Cnt et la SACD souhaitent accompagner d’une façon inédite les équipes artistiques lauréates de l’Aide nationale à la création dramatique du Cnt et du Fonds Théâtre SACD. L’opération... 
Critique de Camille Hazard – Pourquoi sommes-nous ? « Je peux prendre n’importe quel espace vide et l’appeler une scène. Quelqu’un traverse cet espace vide pendant qu’une autre l’observe, et c’est suffisant pour que l’acte théâtral soit amorcé. » Cette célèbre phrase de Peter Brook commençant... 
Critique de Bruno Deslot – L’histoire de Ronald, le clown de McDonald’s suivi de J’ai acheté une pelle chez IKEA pour creuser ma tombe Un consumérisme outrancier entre terreur et quiétude ! Après le succès rencontré en Avignon et au Luxembourg, la compagnie du Centaure reprend L’histoire de Ronald,... 
Critique de Camille Hazard – La Cruche cassée, une satire de la justice et de la dissimulation humaine. Dans un petit village reculé des Pays-Bas, huit personnes se préparent à un procès. La nuit précédente quelqu’un a osé s’introduire chez Dame Marthe en commettant un épouvantable crime : celui... 
Critique d’Audren Destin – « Faut-il mettre la passion dans le mariage ? Ou y chercher un bonheur raisonnable ? » En s’inspirant du roman de Balzac Mémoires de deux jeunes mariées, Aurélie Toucas souhaite interroger le lourd héritage du devoir féminin. Paroles de femmes La femme est à... 
Critique de Camille Hazard – Il était une fois… une génération de fils perdus. Cette génération cherchait une issue afin de vivre pleinement par elle-même, en étant elle-même et non ce que les pères et les mères souhaitaient qu’elle devienne. La pièce Le chagrin des Ogres écrite et mise en scène... 
Critique de Dashiell Donello – Quand le rideau de fer se lève, la scène, habillée de fils illuminés, nous donne à regarder dans la transparence plastique : un ensemble vocal dans une résonance électronique où les percussions de Strasbourg occupent tout l’espace. Dès les premiers mots du récitant... 
Critique de Bruno Deslot – Une marque de fabrique si singulière ! Le Festival Impatience débute sa programmation avec un label explosif, abrasif, une marque déposée particulièrement singulière. Made in Italy créée en 2007 par la compagnie italienne Babilonia Teatri a fait trembler l’Odéon hier soir... 
Catherine Anne est prolongée au TEP
Une rentrée comme il se doit !            Le Ministre de la Culture et de la Communication a décidé de prolonger la présence de Catherine Anne à la direction du Théâtre de l’Est Parisien jusqu’à la fin juin 2011. Ainsi, la saison 2010/2011 sera entièrement dans l’élan impulsé depuis 2002,... 
Festival des Ecoles du théâtre public, 1e édition // 24/06 - 4/07/10
A la découverte des jeunes talents Lieu de réalisation et de formation, la Cartoucherie constitue l’endroit idéal pour fédérer les Ecoles du théâtre public à travers quelques-uns de ces « spectacles de sortie », et inviter le public à découvrir à l’œuvre leurs jeunes talents. Pour cette première... 
Festival Impatience, 2e édition à l'Odéon // 17-27.06.10
Festival Impatience, 2e édition Instantané de la création théâtrale d’aujourd’hui, invitation au voyage des compagnies émergentes, Impatience s’organise en une dizaine de journées festives et généreuses, faites pour les amateurs de découverte, curieux de voir sur pièces à quoi ressemblent le monde... 
Critique de Bettina Jacquemin – Oscar et Gwendoline Salomé, fille d’Erodias et belle-fille du Roi des Juifs, Hérode tente de séduire le Prophète Iokanaan, un prisonnier qui révèle avoir rencontré l’homme qui ressuscite les morts. Repoussée, la princesse de Judée demande alors la tête du prisonnier... 
Critique d’Audren Destin – « Voué par le destin à un désœuvrement constant, je ne faisais positivement rien. Je regardais des heures entières, par les fenêtres, les oiseaux, les allées ; je lisais tout ce qu’on m’apportait de la poste ; et je dormais. Parfois je quittais la maison et errais...