Premier amour, de Samuel Beckett, mise en scène Sami Frey, Théâtre de l'Atelier
© Hélène Bamberger-Opale   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Premier amour est une fine esquisse d’un avenir, celui des personnages, de l’univers de Beckett. Déjà dans ce récit perce délicatement cette métaphysique de l’absurde et l’humanité rongée et piteuse de ces clochards célestes que seront... 
Suite... Commentaires fermés sur Premier amour, de Samuel Beckett, mise en scène Sami Frey, Théâtre de l’Atelier
Le Livre de ma Mère, d’Albert Cohen, mise en scène de Dominique Pitoiset, au Théâtre des Célestins
© Pascal Victor   ƒ article de Victoria Fourel Mères de toute la terre, écoutez ces paroles. Entendez que vous êtes la force de tout homme, l’île de toute homme. Que vous êtes immortelles, que l’on passe notre vie à regarder vers vous. Patrick Timsit décide de dire Le Livre de ma mère, dans un seul... 
Suite... Commentaires fermés sur Le Livre de ma Mère, d’Albert Cohen, mise en scène de Dominique Pitoiset, au Théâtre des Célestins
Fix me, conception et chorégraphie d’Alban Richard, Chaillot-Théâtre national de la danse
  © Agathe Poupeney   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Alban Richard et Arnaud Rebotini, une association explosive, de belles étincelles. Après le corps poétique, l’amour courtois, place au corps politique et communautaire. Alban Richard avance toujours plus loin dans sa recherche d’un corps devenu... 
Suite... Commentaires fermés sur Fix me, conception et chorégraphie d’Alban Richard, Chaillot-Théâtre national de la danse
Les oubliés Alger-Paris, texte et mise en scène de Julie Bertin et Jade Herbulot – Le Birgit ensemble, Théâtre du Vieux-Colombier
   © Christophe Raynaud de Lage, collection Comédie-Française   ƒƒ article de Corinne François-Denève Quelque part en l’an de grâce 2019, sous la présidence de qui nous savons (il y aura quelques allusions faites à notre époque), à la mairie du XVIIIe, dirigée par une femme, Karim épouse... 
Suite... Commentaires fermés sur Les oubliés Alger-Paris, texte et mise en scène de Julie Bertin et Jade Herbulot – Le Birgit ensemble, Théâtre du Vieux-Colombier
Les Ailes du Désir, d’après le film de Wim Wenders, mise en scène de Marie Ballet, au Théâtre 13-Seine
  © Thomas Cauchard   ƒ article de Marguerite Papazoglou Deux anges. L’éternité. Tout ce qui se passe. Le temps qui engloutit tout. C’est la vision des deux purs esprits qui veillent sur Berlin. Ils voient et entendent tout et particulièrement les pensées des hommes — à qui ils restent invisibles... 
Suite... Commentaires fermés sur Les Ailes du Désir, d’après le film de Wim Wenders, mise en scène de Marie Ballet, au Théâtre 13-Seine
RUINE, écrit et interprété par Erwan Ha Kyoon Larcher, au 104 Paris
© Yannick Labrousse   ƒƒƒ article de Marguerite Papazoglou Captivant de bout en bout, un spectacle extraordinaire et un jeune artiste qu’on a envie de revoir ! Analeptique pour quiconque se sent de la colère au spectacle du monde (voire du monde du spectacle). Partir de la ruine comme état de fait sera... 
Suite... Commentaires fermés sur RUINE, écrit et interprété par Erwan Ha Kyoon Larcher, au 104 Paris
Seuls, écrit et mis en scène par Wajdi Mouawad, à l’Espace Albert Camus (Bron)
ƒƒƒ Article de Victoria Fourel © DR          Seuls. Seul comme un jeune homme émigré qui a un peu oublié sa langue maternelle. Seul comme un étudiant en thèse en panne d’inspiration. Seul comme un adulte qui a perdu la fantaisie de l’enfance. Wajdi Mouawad explore les frontières entre les âges... 
Suite... Commentaires fermés sur Seuls, écrit et mis en scène par Wajdi Mouawad, à l’Espace Albert Camus (Bron)
Submission, Chorégraphie Adi Boutrous, Théâtre de la Ville – Théâtre des Abbesses
© Ariel Tagar   ƒƒƒ article de Nicolas Brizault Ce spectacle en deux parties jumelles, d’abord deux hommes puis deux femmes, débordants à leur façon d’une Submission, est assez surprenant. Sa chorégraphie est due à l’un des quatre danseurs, Adi Boutrous, jeune artiste débordant de talent. On ne sait... 
Suite... Commentaires fermés sur Submission, Chorégraphie Adi Boutrous, Théâtre de la Ville – Théâtre des Abbesses
Pour sortir au jour, d’Olivier Dubois, Festival les Singuliers, au 104
ƒƒƒ article de Denis sanglard   « Mon corps est un livre des morts », « une œuvre d’art », « Il appartient à l’histoire de l’art ». Pas de forfanterie là-dedans. Un peu d’humour certes mais une vérité. Olivier Dubois affirme tout simplement, naturellement, la place qu’il occupe dans le... 
Suite... Commentaires fermés sur Pour sortir au jour, d’Olivier Dubois, Festival les Singuliers, au 104
Insoutenables longues étreintes, texte de Ivan Viripaev, mise en scène de Galin Stoev, au Théâtre de la Colline
ƒ article de Denis Sanglard   © Francois Passerini Ils sont quatre perdus dans New York. Quatre paumés à la recherche d’un sens à leur vie qui se délite, une liberté, celle «  de se permettre », qui leur échappe. Rien ne les satisfait, ni l’amour, ni le sexe, ni la drogue. On avorte, on se suicide,... 
Suite... Commentaires fermés sur Insoutenables longues étreintes, texte de Ivan Viripaev, mise en scène de Galin Stoev, au Théâtre de la Colline
The generosity of Dorcas, mise en scène de Jan Fabre, au Théâtre de la Bastille
ƒƒ Florent Mirandole Il est difficile de rentrer dans The generosity of Dorcas. Pas du fait de la qualité du spectacle, mais parce que chaque spectateur reçoit avant de rentrer dans le théâtre un prospectus dénonçant « le comportement imprévisible et le tempérament capricieux » du metteur en scène.... 
Suite... Commentaires fermés sur The generosity of Dorcas, mise en scène de Jan Fabre, au Théâtre de la Bastille
The Generosity of Dorcas, de Jan Fabre au Théâtre de la Bastille
ƒƒ article de Nicolas Thevenot @ Marcel Lennartz « Pas de sexe, pas de solo », c’est avec ce titre qu’un tract vous cueille à l’extérieur du Théâtre de la Bastille. Tract rédigé par un collectif soutenant des ex-salarié.e.s de Troubleyn, la compagnie de Jan Fabre, lesquels publièrent cet automne une... 
Suite... Commentaires fermés sur The Generosity of Dorcas, de Jan Fabre au Théâtre de la Bastille
Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée, d’Alfred de Musset, mise en scène de Laurent Delvert, Comédie Française - Studio
© Brigitte Enguérand, coll. Comédie-Française   ƒ article de Nicolas Brizault Alfred de Musset aimait écrire sur ce type de thèmes, les proverbes, qui donnaient naissance à des spectacles courts, certes, mais chargés de sens, d’esprit. Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée, créé en 1847,... 
Suite... Commentaires fermés sur Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée, d’Alfred de Musset, mise en scène de Laurent Delvert, Comédie Française – Studio
Out of context for Pina, de Alain Platel et les ballets C de la B, à la MC93
© Chris van der Burght   ƒƒƒ article de Toulouse Chef d’œuvre incontournable, de loin un des spectacles les plus puissants de la saison, Alain Platel et son joyeux gang flamand captivent, transcendent, réjouissent et nous bouleversent. Cette chorégraphie, désignée comme hommage à Pina Bausch – dont... 
Suite... Commentaires fermés sur Out of context for Pina, de Alain Platel et les ballets C de la B, à la MC93