Lectures // Lecture. « Les cabots magnifiques» Thierry Debroux. Lansman Editeur

Lecture. « Les cabots magnifiques» Thierry Debroux. Lansman Editeur

Déc 18, 2012 | Aucun commentaire sur Lecture. « Les cabots magnifiques» Thierry Debroux. Lansman Editeur

ƒ Lecture de Solveig Deschamps

Les cabots

Thierry Debroux, comédien et metteur en scène belge né en 1963, dirige depuis 2011 le Théâtre Royal du Parc de Bruxelles, il est aussi auteur dramatique ; il a reçu de nombreux prix notamment le prix de l’Union des Artistes, prix de la SACD-Lansman, prix de l’Académie royale de langue et de littérature française de Belgique, prix du meilleur auteur au Prix du Théâtre 2000 pour “La poupée Titanic”. Sa dernière pièce «  les cabots magnifiques » a été créée dans son théâtre en avril 2012 dans une mise en scène de Georges Lini.

Six personnages en quête de vie

Françoise, Yves, Michel et Jean-Claude, acteurs à la vie et à la mort, emmurés dans leur maison de retraite, emmurés dans leurs souvenirs, empêtrés dans leur mémoire. Ils sont comme ces enfants qui s’inventent un ami imaginaire, la leur est la souffleuse, celle qui se souvient pour eux, leur souffle les mots qui vont leur permettre de continuer à communiquer entre eux, eux les trois vieux cabots qui ont partagé les plateaux de théâtre, qui ont aimé, délaissé, blessé Françoise. Arrive Odile, jeune femme qui a fait du théâtre amateur, qui se met en tête d’animer un atelier de théâtre avec ces vieux de la vieille, très réticents.

Odile : Mais pourquoi ? Auriez vous peur d’affronter à nouveau le public ?

Yves : Un public ! Vous appelez ça un public ! Cinquante morts en sursis qui bavent ou qui somnolent !

Thierry Debroux nous livre une pièce de théâtre drôle et pathétique, qui nous donne envie de revoir «  La fin du jour » de Duvivier, une écriture en hommage à ses amis belges, camarades de jeu vieillissant et qui ont créé le spectacle : Yves Larec auquel il a succédé à la tête du Théâtre du Parc,

Michel de Warzée (directeur de la Comédie Claude Volter), Jean-Claude Frison  (qui a quitté depuis peu la loge 5 du Théâtre du Parc mais pas son plateau, on ne finit jamais d’être acteur).

Cette écriture théâtrale n’est ni novatrice, ni singulière mais elle est juste, elle nous démange là où il faut entre rires et rides.

Les cabots magnifiques
De Thierry Debroux
Lansman Editeur
Collection «  Théâtre à vif » – 17/04/2012 – 77 pages
http://www.lansman.org/

 

Be Sociable, Share!

Répondre

You must be Logged in to post comment.