À l'affiche, Critiques // Europa (Esperanza) d’Aziz Chouaki, mise en scène de Hovnatan Avedikian

Europa (Esperanza) d’Aziz Chouaki, mise en scène de Hovnatan Avedikian

Juil 11, 2018 | Commentaires fermés sur Europa (Esperanza) d’Aziz Chouaki, mise en scène de Hovnatan Avedikian

 

© Aminata Beye

 

ƒƒƒ Article de Corinne François-Denève

 

On avait laissé Aziz Chouaki engoncé dans le problématique Nénesse, éructation haineuse d’un racisme désespérément ordinaire. On le retrouve ici dans toute la magnificence de sa langue poétique et créative, prenant à bras le corps, et avec l’humanité comique qu’on lui connaît, le sort des migrants qui se lancent à l’assaut de Mare Nostrum – comme si le détour par l’Algérie lui allait décidément mieux que l’engluement dans la sordide banlieue gauloise.

Dans Europa (Esperanza), tout se passe comme si les paumés flamboyants d’Une virée s’étaient enfin décidés à lâcher le parapet ou le comptoir, et à partir vers une Europe ou une Amérique plus riantes. Hovnatan Avedikian a d’ailleurs recomposé quelques textes de Chouaki pour « rhapsoder » cette « Europa » à partir de l’Esperanza initiale de Chouaki. A bord d’un rafiot de fortune, que la Fortune guidera, on l’espère, vers des ports ouverts, s’entassent hommes de toutes sortes et de toutes misères, à qui Chouaki confère une identité par la seule force de son verbe. Pendant une heure, on assiste donc à l’odyssée de ces nouveaux Ulysses de la mondialisation et des guerres modernes, les « harraga » – épopées tour à tour joyeuses ou tragiques, ensoleillées de désir, d’espoir et d’amour.

C’est Hovnatan Avedikian, à qui le sort de ces déplacés tient certainement à cœur, qui a entrepris de « mettre en scène », ou plutôt d’incarner, la foisonnante parole de Chouaki. Sur scène, il « fait » tous les rôles, trouvant pour chacun un accessoire, une voix, un détail – aboutissement d’un travail commencé avec une distribution plus étoffée, plus classique, il y a déjà quelques années. Sur le plateau l’accompagne un aède, Vasken Solakian, qui rythme en harmonie avec lui la respiration du texte. On croirait retrouver le couple Chouaki / Hammou Graïa des Coloniaux. Avedikian, pour reprendre un titre de Chouaki, sert le texte de son auteur en « maestro ». Il est un Ariel et un Caliban flamboyant, truculent et feu follet, dans cette Tempête postmoderne, désespérée et terriblement drôle.

 

Europa (Esperanza) d’Aziz Chouaki

Mise en scène de Hovnatan Avedikian

Distribution  Hovnatan Avédikian, Vasken Solakian

Production  antistène

 

Du 4 au 29 Juillet 2018

Les mercredis, jeudis, vendredis, samedis à 21h et les dimanches à 17h.

Durée  1 h

Manufacture des Abbesses

7 rue Véron

75018 Paris

Réservations : 01 42 33 42 03

http://www.manufacturedesabbesses.com/theatre-paris

 

 

Be Sociable, Share!

comment closed