// Critiques

Critique • « Dernier coup de ciseaux » par la cie Sébastien Azzopardi au Théâtre des Mathurins

Critique •
Critique de Djalila Dechache – Un nouveau concept arrive à Paris : ni du théâtre façon boulevard du Crime du XIXème siècle, ni un jeu en public, ni farce collective, c’est un peu tout cela recomposé au ton d’aujourd’hui. Le concept qui a fait ses preuves, fonctionne depuis plus de trente ans aux Etats-Unis et fait les soirées mémorablement drôlatiques de nos voisins outre-atlantique. Cela... 

Critique • « Un petit jeu sans conséquence » de Dell et Sibleyras, m/e/s A. Mostefaoui à la Comédie Saint Michel

Critique •
Critique de Djalila Dechache – La Boîte de Pandore Sur la petite carte postale à disposition du public il est noté que : « Claire et Bruno renvoient auprès de leurs amis, l’image d’un couple stable “modèle” disent certains ». Exaspérée par cette réputation, Claire lance une rumeur : Bruno et elle se séparent ! Et voilà comment une simple garden-party devient le lieu de toutes... 

Critique • « Un petit jeu sans conséquence » de Dell et Sibleyras, mise en scène J.C. Barc au Théâtre du Gymnase

Critique •
Critique de Djalila Dechache – Quoi de neuf sur la planète « couple » ? Bruno, cadre dynamique et Claire s’aiment et vivent ensemble depuis 12 ans. Ils sont “the” couple stable de référence pour leurs amis, Patrick cousin de Bruno, Axelle et Serge notamment. Jusqu’au jour où, à la faveur d’une fête champêtre dans la maison de la mère de Bruno, Claire décide, pendant un... 

Critique • « Le tour du monde en 80 jours » au Café de la Gare par la cie Sebastien Azzopardi

Critique •
Critique de Bettina Jacquemin – Jules Verne saveur burlesque Il fallait de l’imagination pour adapter au théâtre la folle course autour du monde de Phileas Fogg. Sébastien Azzopardi et Sacha Danino proposent une adaptation survoltée du roman d’aventure de Jules Verne. Le tour du monde en quatre-vingts jours, une escale “extra-ordinaire” et jouissive au Café de la Gare. © Photo... 

Critique • « 3×11 » de la Cie Mummenschantz à la Cité Internationale / Paris Quartier d’Eté

Critique •
Critique de Denis Sanglard – Quinze ans que nous n’avions pas vu les Mummenschantz en France. Pionniers du théâtre d’objet mêlant mime et marionnettes, ils sont de retour pour fêter quarante ans de création. Qui n’a pas au moins un souvenir, même fugace, de leur création? Ils sculptent la matière et l’espace, s’emparent de matériaux bruts aux matières diverses (tuyaux de... 

Critique • « Beaucoup de Bruit Pour Rien » de Shakespeare par la Cie 26000 Couverts / Paris Quartier d’Eté

Critique •
Critique de Denis Sanglard – Les 26 000 Couverts sont de retour au Théâtre Sylvia Montfort. On ne peut rien dire de ce spectacle, rien en dévoiler sans trahir tout ce qui en fait la particularité et le piquant. Pour un chroniqueur ça vous met dans l’embarras. M’enfin en s’attaquant à Shakespeare et à Beaucoup de bruit pour rien, cette compagnie complètement frapadingue met encore... 

Critique • « Arm » de Mireille & Mathieu / Paris Quartier d’Eté

Critique •
Critique de Denis Sanglard – Pour qui aime l’humour belge, franc et rigolard, Mireille & Mathieu offrent un moment de pure fantaisie trash. Ce duo de flamands déchaînés a pillé les vides-greniers et les marchés aux puces. Il officie parmi un bric à brac insensé et fait du théâtre avec trois fois rien de récup. Objets moches avez-vous une âme ? Avec ces deux là, oui. Les objets... 

Critique • « Flesh and Blood & Fish and Fowl » de G.Sobelle et C.Ford / Paris Quartier d’Eté

Critique •
Critique de Denis Sanglard – Méfiez vous de la nature ! Pour ceux encore tentés par un retour à la nature, cette création décapante devrait sans doute les dissuader. Si le titre, Flesh and Blood & Fisch and Fowl, renvoie à cet exercice de style pictural dit « nature morte » en français, le terme anglais « still life » serait plus exact, du moins au commencement. Soit quelque... 

Critique • « Frida Kahlo, attention peinture toujours fraîche » de Lupe Velez au Théâtre Déjazet

Critique •
Critique de Dashiell Donello – « Son art est un ruban autour d’une bombe » André Breton Le 17 septembre 1925 va sceller le destin de Frida Kahlo (1907-1954). Un tramway heurte violemment l’autobus dans lequel elle se trouve. La main courante du véhicule l’a traverse de part en part. Ce terrible accident va briser son bassin, ses côtes et sa colonne vertébrale. Elle passe de... 

Critique • « Ulysse ou l’Aventure Humaine » de Jean-Pierre Vernant, lecture de Dominique Fougeraie

Critique •
Critique de Djalila Dechache – Attention : fabuleuse proposition Qui n’a pas eu envie un jour de se rendre dans un salon littéraire des 17ème et 18ème siècles sur le mode d’aujourd’hui ? Pour faire partie des heureux élus, il suffit d’avoir la curiosité de pousser la porte de ce lieu du marais tout à fait particulier qui partage accueil amical, exposition nuit et jour signée François... 

Critique • « Une semaine… pas plus! » nouvelle comédie de Clément Michel à la Gaîté Montparnasse

Critique •
Critique de Dashiell Donello – Un énorme camion rouge écrase Sophie (Maud Le Guenedal). Sa tête roule sur la chaussée sanglante, sa jambe est sectionnée et ses bras arrachés. Une tragédie ? Non, une comédie de Clément Michel qui s’amuse à faire rêver son personnage Paul qui ne veut plus, après quatre mois de vie commune, vivre avec sa compagne. Si Paul avait du courage, il... 

Critique • « L’amour médecin » de Molière par la Compagnie A Tout Va!

Critique •
Critique de Rachelle Dhéry – Sganarelle vient de perdre sa femme et son seul souci est sa fille, Lucinde. En effet, cette dernière est tombée amoureuse du jeune et beau Clitandre, et ne parle que de mariage. Or, le mariage coûte cher, et Sganarelle, en vieux radin bourru, refuse catégoriquement une telle idée. Heureusement, Lisette, servante de Lucinde, aidée du valet Champagne, décide... 

Critique • « Le Malade imaginaire » à la Comédie Française

Critique •
Critique de Bettina Jacquemin – Quand la magie du théâtre opère… La Comédie Française met à l’honneur « Le Malade imaginaire ». La mise en scène de Claude Stratz fait la part belle à l’imposture de la médecine, une science et un discours décriés par Molière dans cette farce satirique de 1673. Les masques carnavalesques côtoient ici les compositions musicales de Marc-Olivier... 

Critique • « La Femme Silencieuse » de Monique Esther Rotenberg au Petit Hébertot

Critique •
Critique de Djalila Dechache – Londres 1934, un appartement simple et dépouillé, pas tout à fait dépoussiéré des draps qui recouvrent encore les meubles et quelques valises, il pleut derrière les vitres, des livres dans une sobre bibliothèque, un homme fume et attend. Il attend sa secrétaire, dénichée par Friderike, sa femme, qui va arriver d’un instant à l’autre. Il s’agit...