// Critiques

« In Vino » de Pascal Loison à la Folie Théâtre

Critique de Florian Fauvernier – Une bouteille à l’amer arrière goût In Vino est un huis-clos sombre et violent relatant la descente aux enfers d’une famille rongée par l’alcoolisme du père. La mère, en quête de pureté, se réfugie dans la religion quasiment jusqu’à la folie, le fils se laisse dévorer par son désir morbide jusqu’à se procurer un flingue pour... 

« L’Envolée » de Gilles Granouillet au Théâtre de l’Est Parisien

Critique de Bruno Deslot – A bout de souffle ! Une réunion de famille que les circonstances entrainent rapidement dans une course poursuite à travers la ville, se délite, s’étiole et lève le voile sur une tragi-comédie grinçante, un appel à la vie. Les personnages de l’Envolée se font happer dans un tourbillon burlesque et farcesque qui, au-delà des traditions carnavalesques,... 

« Le Banquet » de Platon au Studio-Théâtre de la Comédie Française

Critique de Bruno Deslot – Entre amour et philosophie Socrate est convié à un banquet au cours duquel, il assiste à plusieurs discours tenus par les convives sur le thème de l’amour. Chacun donne à entendre sa propre version. © Cosimo Mirco Magliocca Le jury d’un festival a couronné la première tragédie du jeune Agathon qui, pour célébrer sa victoire, organise une grande... 

« Les Naufragés » de Guy Zilberstein au Théâtre du Vieux Colombier

Critique de Bruno Deslot – Le calme avant la tempête ! Il pleut sur la côte normande que l’on voit depuis le bar d’un hôtel où se retrouvent, à la veille d’une importante vente aux enchères, les protagonistes d’un naufrage inéluctable. Dans un salon cossu, Golz, un galeriste socialement installé, fume le cigare tout en conversant avec Lansac, commissaire-priseur... 

« Les Justes » d’Albert Camus, mise en scène Stanislas Nordey à la Colline

Critique de Camille Hazard – Le crime est-il légitime ? Les Justes, écrite pendant l’année 1949 par Albert Camus, est une réponse à la pièce de Sartre Les mains sales. On y retrouve la même problématique, la même époque et dans un contexte historique similaire. L’histoire met en scène un groupe de révolutionnaires socialistes russes qui préparent un attentat contre un... 

« Le Théâtre de l’Amante anglaise » de Marguerite Duras au Théâtre Artistic Athévains

Critique de Bettina Jacquemin – Sans raison ? En décembre 1949, on découvre un morceau de corps humain dans un wagon de marchandises. D’autres morceaux de ce même corps sont découverts dans d’autres trains. La tête manque. Une partie du corps que l’on ne retrouvera pas… L’enquête révèle que tous les trains qui ont transporté les morceaux de ce corps sont passés sous un même... 

« Prague sous la pluie qui passe et qui sourit » de Jean Bois, avec Dominique Constantin

Critique de Camille Hazard – Il m’est arrivée quelque chose d’assez surprenant jeudi soir en allant voir Prague sous la pluie qui chante et qui sourit au Théâtre du Marais. Je ne savais que très peu de choses sur cette « pièce » mais déjà emballée de découvrir un auteur, une écriture et des comédiens. Qu’elle fut donc ma stupéfaction tout au long du spectacle : une succession... 

« Impasse des Anges » d’Alain Gautré au Théâtre de la Tempête

Critique de Bruno Deslot – Les anges ont-ils encore des ailes ? Dans cette ronde des passions, du sexe mais pas de nudité, des mots orduriers mais finalement, rien d’obscène ! Alain Gautré réussit d’une main de maître, à parler du sexe dans tous ses états avec une incroyable crudité qu’il met en scène de manière si suggérée que l’on oublie la trivialité du... 

« S.W joue “Tu es ma mère” », une création de la Compagnie Thalia Théâtre

« S.W joue “Tu es ma mère” », une création de la Compagnie Thalia Théâtre
Critique d’André Antébi – Une fois n’est pas coutume, parlons du lieu pour commencer. L’Atelier du Plateau fête en 2010 ses dix années d’existence. « Une décennie de liberté et d’invention » nous dit son directeur, Matthieu Malgrange. En effet, le Plateau est un lieu de création, de rencontre, de débat, un lieu que le public peut très aisément s’approprier. C’est... 

« Le Mystère du Bouquet de Roses » de Manuel Puig au CDN de Montreuil

Critique d’André Antébi – Au Nouveau Théâtre de Montreuil, Gilberte Tsaï a voulu « rendre justice » à Manuel Puig, auteur méconnu pour son théâtre et très peu joué en France. Plus connu pour ses romans et l’adaptation cinématographique de l’un d’eux en 1976 par Hector Babenco  (Le Baiser de la femme araignée), Manuel Puig écrit en 1986 Le mystère du bouquet de... 

« Ô Carmen » de et avec Olivier Martin-Salvan au Rond Point

Critique d’Evariste Lago – Seuls en scène Ô Carmen est un « opéra clownesque ». La définition est confuse mais s’éclaircit au fur et à mesure de l’avancée de la pièce. Spectacle musical et comique mêlant le chant, la danse, les bruitages et les imitations, parfois caricaturales mais toujours drôles, des personnes peuplant le monde lyrique. L’opéra Carmen de Bizet sert... 

« Une Maison de Poupée » d’Ibsen mise en scène J.L. Martinelli aux Amandiers

Critique de Camille Hazard – On a souvent tendance à penser que Une Maison de Poupée d’Ibsen est une pièce féministe, soulevant la question de la condition de la femme. L’auteur en fait une idée de départ pour en fait, élargir la question concernant l’individualité. Nora Hemler, mariée à Torval et mère de trois enfants, vit depuis toujours une existence passive, gaie, sans... 

« Un Platonov », diptyque Tchekhov par la Cie du Matamore à l’Opprimé

Critique de Pauline Decobert – De l’audace au commun Un Platonov, adaptation de la fameuse œuvre de jeunesse de Tchekhov, nous est présentée en continuité avec Les trois soeurs, dans un diptyque qui vise à traverser l’oeuvre d’Anton Tchekhov et à mettre en miroir ces deux pièces: l’une porte en germe les éléments qui s’épanouiront dans l’autre ( le... 

« L’éveil du Printemps » d’après Frank Wedekind au Théâtre de la Colline

Critique de Camille Hazard – Cette tragédie enfantine, écrite en 1890 par Frank Wedekind, n’a absolument rien perdu de sa perspicacité et de sa modernité ; elle a d’ailleurs influencé le film Virgin suicide réalisé par Sofia Coppola. Pièce composée de tableaux, où l’auteur combine des expériences personnelles avec les souvenirs de ses camarades de classe. L’éveil du printemps...