// Critiques

« Le Mariage forcé » de Molière, mise en scène Pierre Pradinas à la Comédie Française

Critique de Bettina Jacquemin – Au delà de la farce… Sganarelle, bourgeois célibataire, la cinquantaine passée s’apprête à épouser la fille du seigneur Alcantor, la belle Dorimène. Quelques doutes sur les réelles motivations de la future épouse le mène à multiplier les consultations. Il exprime tout d’abord sa réserve auprès de son meilleur ami, Géronimo puis questionne les... 

« Le soir, des lions… », le spectacle de François Morel

Critique de Denis Sanglard – Et rugir de plaisir ! Ah quel bonheur ! François Morel fait partie du patrimoine français, au même titre que notre camembert ou notre deux-chevaux. Il faudrait lui donner l’AOC ! Petit fils de Charles Trenet et fils de Bourvil, frère de l’ogresse Juliette, il donne un récital mise en scène par icelle au théâtre du Rond-Point. © Brigitte Enguerand François... 

« La Ballade de Simone » d’après Simone de Beauvoir au Petit Montparnasse

Critique de Denis Sanglard – La philosophie dans le vouloir Simone de Beauvoir où la grande amoureuse… La ballade de Simone brosse le portrait de la dame au turban, intellectuelle, philosophe, féministe, germanopratine et amoureuse. Une femme complexe qui voulut être toute les femmes et qui rageait de ne pas y parvenir. Une grande amoureuse qui ne voulut céder en rien. En croisant sa correspondance... 

« Tempête ! » d’après Shakespeare par Irina Brook aux Bouffes du Nord

Critique de Monique Lancri – Donner à voir et  Don de soi. Enfin du théâtre que l’on pourrait qualifier de « généreux » ! Car Tempête !, le spectacle conçu et mis en scène par Irina Brook donne (et « se donne ») beaucoup : autant qu’il espère, en retour, recevoir. Force est de constater qu’il reçoit énormément : il n’était que de voir les spectateurs quittant... 

« Voyageurs immobiles » de Philippe Genty au Rond Point

« Voyageurs immobiles » de Philippe Genty au Rond Point
Critique de Bruno Deslot – Une métaphore de l’humanité Après avoir créé Voyageur immobile en 1995, Philippe Genty et sa troupe ont parcouru le monde, il nous reviennent au Théâtre du Rond Point avec une recréation au pluriel de cette fabuleuse aventure scénique. © Pascal François Un univers onirique aux représentations colorées, plongent chacun d’entre nous dans une projection... 

« Sacrées Mousquetaires » d’après Dumas, adaptation Laurie Jesson à l’espace Comédia

Critique d’Evariste Lago – Une histoire de femmes Tout le monde connaît plus ou moins bien l’histoire des trois mousquetaires, roman de cape et d’épée, d’environ mille pages, d’Alexandre Dumas publié en feuilleton dans le journal Le siècle. Il retrace l’histoire de quatre jeunes hommes combatifs et courageux, criant à tout va leur fameuse devise « Un pour tous et … chacune... 

« Hortense a dit : “je m’en fous !” » de Georges Feydeau à la Folie Théâtre

Critique de Bettina Jacquemin – Vent de folie Une musique issue de la grande famille des Toons américains se fait entendre. Le ton est donné au lever de rideau ; le Feydeau présenté à la Folie Théâtre ne sera pas classique. Nous voilà au cœur même du cabinet du Docteur Follbraguet. Dentiste de son état, l’homme est lâche et infidèle. Une épouse dont le caractère imbuvable,... 

« Dis-leur que la vérité est belle » de Jacques Hadjaje au Lucernaire

Critique de Dashiell Donello – Les Chouraqui entre la petite et grande Histoire. 1955. La famille Chouraqui fêtent à Alger la circoncision d’Albert (Guillaume Lebon)  dans le tourbillon effervescent d’une famille heureuse. Des scènes de la vie ordinaire se succèdent au rythme de Charlie Parker et dans la saveur miellé des makrouds. La scénographie, façon théâtre grec, fait... 

« Une Passion, Anaïs Nin-Henry Miller » de Delphine de Malherbe au Théâtre Marigny

Critique d’Evariste Lago – « La vie s’agrandit ou rétrécit selon le courage que l’on a. » A. Nin. Anaïs Nin est une écrivaine franco-cubaine née en France en 1903. Sa mère, divorcée, l’embarque vers les Etats-Unis avec ses deux frères. Anaïs quitte l’école à quatorze ans pour travailler comme mannequin à New-York et se marie à vingt avec Hugh Parker Guiler, un... 

« Eneas, Neuf » de Frédéric Constant au Théâtre Paris-Villette

Critique de Denis Sanglard – Toujours en errance ! Enéas, neuf est le second volet d’une vaste fresque Les années de cendre qui a pour ambition d’interroger la guerre sous forme de chroniques. « Un monde qui ne serait qu’une guerre que des instants de paix suspendent », ce projet est conçu et mis en scène par Frédéric Constant. Dans cette seconde chronique nous suivons les péripéties... 

« L’Italienne à Alger », l’opéra bouffe de Giovanni Rossini au Théâtre Mouffetard

Critique de Bruno Deslot – Fiasco au sérail ! L’Italienne à Alger, une exquise réussite d’un Rossini seulement âgé de 21 ans lorsqu’il compose cet opéra bouffe qui a gardé tout son charme et son comique de situation. La Compagnie In-Sense relève le défi en montant cet opéra en deux actes pour le rendre « accessible à tout public […] prêt à jouer à n’importe... 

« La Vraie Fiancée » d’après les frères Grimm par Olivier Py à l’Odéon

Critique de Bruno Deslot – Une illusion comico-tragique Une jeune fille prend la fuite après avoir appris qu’elle a provoqué la mort de son père. Condamnée à errer dans la forêt, elle y survivra grâce à l’amour et à l’amitié. © Alain Fonteray Dans un décor aussi scintillant que lumineux, les comédiens arrivent en fanfare sur un plateau sombre rehaussé de dorures... 

« Rosa la Rouge » de Claire Diterzi et Marcial Di Fonzo Bo au Rond Point

Critique d’Audren Destin – Soyons brefs : avant d’aller voir ce spectacle, ne faites pas de recherches sur Rosa Luxembourg pour déterminer dans quelle mesure le personnage est susceptible de vous intéresser, allez directement sur le myspace de Claire Diterzi et écoutez quelques unes de ses chansons. Si ça vous plait, foncez ! Sinon restez bien tranquillement chez vous, à l’abri. Vous... 

« La Ronde du Carré » de Dimitris Dimitriàdis à l’Odéon

Critique de Bruno Deslot – Une géométrie de l’impossible Après le succès de Gertrude d’Howard Barker, créée l’année dernière à l’Odéon, Corsetti s’entoure de la plupart des comédiens qui avaient fait partie de l’aventure, plusieurs fois distinguées, pour s’approprier une géométrie complexe et singulière : celle de La Ronde du carré. Vivant...