// À l’affiche

« Tartuffe » de Molière mise en scène de Galin Stoev à la Comédie Française

« Tartuffe » de Molière mise en scène de Galin Stoev à la Comédie Française
ƒ article de Denis Sanglard Galin Stoev met en scène Tartuffe à la Comédie-Française. Une mise en scène honnête et pertinente, malgré une fin ratée, enlevée par une troupe en grande forme – les femmes surtout – mais qui ne révolutionnera pas la Maison. Galin Stoev, c’est décidemment en vogue ces derniers temps, présente une famille en crise. Femmes frustrées, autorité bafouée,... 

« Le prince » d’après Machiavel, mise en scène Laurent Gutmann au Théâtre Paris-Villette

« Le prince » d’après Machiavel, mise en scène Laurent Gutmann au Théâtre Paris-Villette
article de Suzanne TEIBI Le prince pour les nuls Myriam, Rémi et Max se sont inscrits à un stage de formation sur le pouvoir. Ses fondements : Le prince. Le texte de Machiavel est riche et troublant, toujours d’actualité, dans la mesure où toute société – démocratique ou non – suppose des jeux de pouvoir. Mais comment porter un traité politique au théâtre ? Laurent Gutmann propose... 

Critique. « Bienvenue dans l’angle alpha » mise en scène Judith Bernard, à la Manufacture des Abbesses

Critique. « Bienvenue dans l’angle alpha » mise en scène Judith Bernard, à la Manufacture des Abbesses
 Critique d’Anna Grahm   Conatus Sur le plateau trône une échelle, rouge rebelle. Et des hommes et des femmes en baskets, tout de noir vêtus, qui jouent et le chœur antique, un peu désuet, et tour à tour les conférenciers. Ici on nous dévoile notre rapport caché à la domination. Ici on nous explique ce que le capitalisme a inventé. Ici on nous démontre comment les salariés... 

Critique • « Le Regard du nageur”, de et avec Christèle Tual, mise en scène de Ludovic Lagarde et Lionel Spycher

Critique • « Le Regard du nageur”, de et avec Christèle Tual, mise en scène de Ludovic Lagarde et Lionel Spycher
Critique de Denis Sanglard Comment survivre à la douleur  ©Pascal Gely, 2014 Comment survivre au ravage d’une rupture amoureuse qui vous laisse hagarde. Se laisser couler avant de refaire surface. Puis nager encore, faire des longueurs, éprouver sa résistance. Le Regard du nageur c’est le récit d’une résilience. Sur un plateau devenu pataugeoire, une nageuse, bientôt sirène, exprime... 

Critique • « Nos occupations » de David Lescot au Théâtre des Abbesses

Critique de Anna Grahm « J’étais, je suis, je serai » de Rosa Luxemburg Des pianos, des claviers désarticulés, une ambiance chaotique. Et au milieu des ruines, un groupe d’hommes et de femmes entre d’un même pas fluide. Et leur nombre impressionne et imprime immédiatement une façon de faire barrage à tout ce qui s’effondre. Car ceux-là sont encore debout, régis par d’autres lois.... 

“Cyrano de Bergerac” d’Edmond Rostand, mise en scène de Dominique Pitoiset à l’Odéon

“Cyrano de Bergerac” d’Edmond Rostand, mise en scène de Dominique Pitoiset à l’Odéon
ƒƒƒ Critique de Denis Sanglard  Hôpital psychiatrique Il fallait oser ! Avoir un sacré culot pour s’attaquer de cette façon à ce monument national, Cyrano de Bergerac. Pari magnifiquement, intelligemment réussi pour un parti pris radical qui fait de Cyrano un personnage pirandellien en diable. Dominique Pitoiset débarrasse la pièce d’Edmond Rostand de tout lyrisme, toute théâtralité... 

Critique. « Le Roi Lear » de Shakespeare, mise en scène de Christian Schiaretti au Théâtre de la Ville

Critique. « Le Roi Lear » de Shakespeare, mise en scène de Christian Schiaretti au Théâtre de la Ville
ƒƒ Article de Camille Hazard La nouvelle mise en scène de Christian Schiaretti, créée en janvier dernier avec la troupe du TNP, fait renaître le Roi Lear de ses cendres.  © Christian Ganet Le spectacle, hommage au théâtre de Jean Vilar, au théâtre du Globe, au théâtre tout entier, est de toute beauté… Les costumes d’époque, colorés, bouffants, évocateurs d’Histoire et de temps,... 

Critique • «Au beau milieu de la forêt» texte de Katja Hunsinger, création collective Les Possédés, au Monfort

Critique • «Au beau milieu de la forêt» texte de Katja Hunsinger, création collective Les Possédés, au Monfort
ƒ Critique de Suzanne TEIBI Des monstres qui rôdent Baptiste a trente-cinq ans. Après quinze années d’absence, de désertion, quinze années durant lesquelles il n’a donné aucune nouvelle, le voilà qui revient chez ses parents. Au beau milieu de la forêt. Il emmène avec lui sa femme, Rose. Immédiatement, ses parents les accueillent, et tout se met en place avec une apparente simplicité... 

Critique. « Les Nomades » de Chantal Melior, au Théâtre du Soleil

Critique. « Les Nomades » de Chantal Melior, au Théâtre du Soleil
Article de Camille Hazard La compagnie de Chantal Melior Le théâtre du voyageur, pose ses valises au Théâtre du Soleil pour rejouer le diptyque Les Nomades et Ignatius, spectacles créés en 2007. L’atmosphère poétique, un peu poussiéreuse des costumes, du maquillage, est bien prometteuse et l’on se laisse à rêver, bercés par un accueil si chaleureux… « Le désert que j’ai connu... 

Critique • « Aglavaine et Sélysette » de Maurice Maeterlinck, mise scène Célie Pauthe, au théâtre de la Colline

Critique • « Aglavaine et Sélysette » de Maurice Maeterlinck, mise scène Célie Pauthe, au théâtre de la Colline
ƒ critique de Anna Grahm « Ils étaient l’un pour l’autre tout l’univers » Friedrich Von Schiegel 1799 © Elisabeth Carecchio Un couple sur sa terrasse ensoleillée. Une vision de paix. Une image épurée. Uniforme. Lissée. Un temps arrêté. Sur la dalle ciselée, Sélysette et Méléandre, tout de blanc vêtus, s’aiment d’amour tendre, quand une lettre vient troubler leur assoupissement.... 

Critique • « Peer Gynt » de Henrik Ibsen, mise en scène de Christine Berg, au théâtre de la Tempête

Critique • « Peer Gynt » de Henrik Ibsen, mise en scène de Christine Berg, au théâtre de la Tempête
Critique d’Anna Grahm Le long chemin d’être soi   © JAC En 1867, Ibsen écrit une épopée sur la difficulté d’être soi, et nous embarque dans un voyage où il est question de faire des choix entre les raccourcis et les détours des sentiers du plaisir, et les routes des devoirs à la fois religieux et humains. « Le christianisme est mort » nous disait alors Ibsen. Peer, son personnage... 

Critique • « Trafic » de Yoann Thommerel, mise en scène de Marie-Christine Soma et Daniel Jeanneteau au théâtre de la Colline

Critique • « Trafic » de Yoann Thommerel, mise en scène de Marie-Christine Soma et Daniel Jeanneteau au théâtre de la Colline
Critique de Suzanne TEIBI REPETITIONS DE TRAFIC Auteur : THOMMEREL Yvan Mise en scene Scenographie et Lumieres : SOMA Marie Christine et JEANNETEAU Daniel Video : BOGUET Etienne Costumes : KARPINSKY Olga Creation son : FREITAG Daniel Avec : CLICHET Jean Charles RENERIC Pascal Lieu : Maison de la Culture d Amiens Ville : Amiens Le : 02 04 2014 © Pascal GELY Sur le plateau, un camion. Fanch vient de... 

Critique • « Dale recuerdos XXVI » mise en œuvre Didier Ruiz au Théâtre Paris Bastille

Critique • « Dale recuerdos XXVI » mise en œuvre Didier Ruiz au Théâtre Paris Bastille
ƒƒ critique de Suzanne Teibi   La petite et la grande histoire Sur le plateau, neuf femmes et hommes entrent. Ils ont tous plus de 70 ans. Ils sont tous non-comédiens. Immédiatement, les corps parlent. Ils viennent face au public, le regardent, puis vont s’asseoir, les uns à côté des autres. Ces neuf chaises pour seuls éléments scénographiques sont à l’image de ce moment de théâtre :... 

Critique • « Le misanthrope » de Molière, mise en scène de Clément Hervieu-Léger, à la Comédie Française

Critique • « Le misanthrope » de Molière, mise en scène de Clément Hervieu-Léger, à la Comédie Française
ff Critique de Anna Grahm   L’homme sans concession     L’homme au ruban vert, – pendant de Molière -, porte ici une cravate et un pardessus à la doublure vert mousse. Sous le manteau, un malheureux qu’on dirait éméché, est en réalité, un homme frustré, offensé, écorché, un jeune homme blessé dans sa fierté, qui arpente une cage d’escalier, ivre de colère...