// À l’affiche

Que viennent les Barbares, mise en scène de Myriam Marzouki, à la MC93

Que viennent les Barbares, mise en scène de Myriam Marzouki, à la MC93
  © Christophe Raynaud de Lage   ƒƒ article de Toulouse Avec Que viennent les Barbares, Myriam Marzouki ouvre un débat qui transpire d’actualité et pose cette question qui peut tant déranger : « qu’est-ce qu’être français aujourd’hui ? » Il s’agit-là d’une pièce bien didactique et faite avec exemplarité. Une pièce qui sait prendre la bonne distance et la juste... 

Bérénice, de Jean Racine, mise en scène de Gaëtan Vassart, à La Manufacture des Œillets / Théâtre des Quartier d’Ivry

Bérénice, de Jean Racine, mise en scène de Gaëtan Vassart, à La Manufacture des Œillets / Théâtre des Quartier d’Ivry
  © Grégoire de Calignon   ƒ article de Denis Sanglard Pour l’amour de Valérie Dréville. Combien de metteurs en scène trébuchent sur Bérénice de Racine ? Tragédie du vide, du néant. Le roi est mort, vive le roi. Titus n’épousera pas Bérénice. On ne se soustrait pas à Rome. C’est acté dès l’ouverture. Tragédie du renoncement. Ou Racine met à nu et à vif la passion... 

Blow the Bloody Doors Off !, chorégraphie de Catherine Diverrès, Chaillot – Théâtre national de la Danse

Blow the Bloody Doors Off !, chorégraphie de Catherine Diverrès, Chaillot - Théâtre national de la Danse
  © Caroline Ablain   ƒƒƒ article de Nicolas Brizault Du talent époustouflant absolument partout. Sur les côtés, au centre, ou caché dans les coulisses. Blow The Bloody Doors Off ou « Défonce ces putains de portes ! » est une suffocation mille fois positive, ô combien ! Et au tout début Blow The Bloody Doors Off est une réplique de Michael Caine dans L’or se barre, film... 

Cabaret Horrifique, mise en scène de Valérie Lesort, à l’Opéra-Comique

Cabaret Horrifique, mise en scène de Valérie Lesort, à l’Opéra-Comique
©  Stefan Brion   ƒƒƒ article de article de Denis Sanglard Horreur, malheur ! Vous qui entrez ici perdez tout espoir… de sérieux. C’est avec un bonheur évident et beaucoup de malice que Valérie Lesort métamorphose l’Opéra-Comique en une annexe, version humoristique, du défunt Grand-Guignol. Une mise en scène saignante, morceaux goûteux et de choix, un cabaret horrifique... 

Bells & Spells, de Victoria Thierrée Chaplin, au Théâtre de l’Atelier

Bells & Spells, de Victoria Thierrée Chaplin, au Théâtre de l’Atelier
© Richard Haughton   ƒƒ article de Denis Sanglard Voilà de la belle ouvrage ! Un spectacle d’une grande poésie, de magie quelque peu désuète. Qu’importe et tant mieux si l’on devine les trucs et les astuces, c’est justement dans cette volonté de ne rien cacher, ou si peu, que réside aussi le charme de cette création délicate et surannée. Un côté artisanal assumé comme un... 

Victor ou les enfants au pouvoir, de Roger Vitrac, mise en scène de Christian Schiaretti, TNP Villeurbanne

Victor ou les enfants au pouvoir, de Roger Vitrac, mise en scène de Christian Schiaretti, TNP Villeurbanne
  © Michel Cavalca     ƒƒƒ article de Solveig Deschamps   Roger Vitrac (1899-1952), auteur foutraque ? Dadaïste, surréaliste exclu du groupe en 1926, poète et dramaturge, il écrit Victor et les enfants au pouvoir qui sera créé le 24 décembre 1928 à la Comédie des Champs-Élysées dans une mise en scène d’Antonin Artaud, son ami, avec lequel il a fondé le Théâtre Alfred... 

Pourama Pourama, texte et conception de Gurshad Shaheman, au Nouveau Théâtre de Montreuil / Festival Croiser les regards

Pourama Pourama, texte et conception de Gurshad Shaheman, au Nouveau Théâtre de Montreuil / Festival Croiser les regards
© Jeremy Meysen   ƒƒƒ article de Denis Sanglard Pourama Pourama, titre énigmatique et clef de trois récits qui se répondent l’un l’autre. Objet hybride, entre théâtre, installation sonore et performance où le spectateur est le centre d’un dispositif, témoin et acteur tout à la fois d’un récit d’apprentissage et d’émancipation. Touch me, premier récit,... 

La Collection, de Harold Pinter, mise en scène de Ludovic Lagarde, Théâtre des Bouffes du Nord

La Collection, de Harold Pinter, mise en scène de Ludovic Lagarde, Théâtre des Bouffes du Nord
  © Gwendal Le Flem   ƒƒƒ article de Nicolas Brizault La Collection. Une des merveilles de Harold Pinter, écrite en 1961. Comme le dit Ludovic Lagarde, qui a mis en scène cette pièce, seule la cabine téléphonique a disparu. Le reste, suivant, expliquant, éclairant peut-être le titre même, La Collection, reste un mélange de froideur, de mensonge, de désir, d’humour, de violence... 

A Vif, de Kery James, mise en scène Jean-Pierre Baro, au Théâtre de la Croix-Rousse

A Vif, de Kery James, mise en scène Jean-Pierre Baro, au Théâtre de la Croix-Rousse
© C. Nathadread   ƒƒ article de Victoria Fourel Concours d’éloquence. Finale. Affrontement. Autour d’une question, deux candidats vont s’affronter, s’adonner à une joute verbale sans répit. « L’Etat est-il seul responsable de la situation des banlieues ? » Personne ne peut répondre à cette question par un joli « oui » ou un beau « non » tout net. Et pourtant ces candidats,... 

La grande petite Mireille, de Marie-Charlotte Leclaire & Hervé Devolder, mise en scène de Hervé Devolder, au Petit Montparnasse

La grande petite Mireille, de Marie-Charlotte Leclaire & Hervé Devolder, mise en scène de Hervé Devolder, au Petit Montparnasse
  © DR   ƒƒ article de Corinne François-Denève Connaissez-vous Mireille ? Si vous ne la connaissez pas, cette pièce est faite pour vous ! Tout part d’une autre pièce possible, un biopic théâtral d’une chanteuse pas encore oubliée, Dalida. Au moment des auditions se produit un petit miracle : la chanteuse qui postule n’a rien d’une Dalida, mais tout d’une Mireille –... 

La Peste, d’Albert Camus, mise en scène de Nordine Marouf, Les Déchargeurs

La Peste, d’Albert Camus, mise en scène de Nordine Marouf, Les Déchargeurs
  © Presse Print   ƒ article d’Isabelle Blanchard Voici une mise en espace du roman La Peste, écrit par Albert Camus, édité en 1947, au théâtre dans un seul en scène, voici qui interroge et donne envie ne serait-ce que pour voir comment on adapte au théâtre ce roman si foisonnant et complexe, dont le thème central est une dénonciation du nazisme mais aussi une présentation... 

May B, chorégraphie de Maguy Marin, à l’Espace Pierre Cardin / Théâtre de la ville Hors Les Murs

May B, chorégraphie de Maguy Marin, à l’Espace Pierre Cardin / Théâtre de la ville Hors Les Murs
© Hervé Deroo   ƒƒƒ article de Denis Sanglard May B ou le crépuscule d’une humanité en déroute. Maguy Marin, en 1981, signait cette chorégraphie, cette parade grotesque, pathétique carnaval, loin des corps triomphants qui hantait la danse contemporaine. Ils sont vieux, ils sont sales, ils éructent, ils rampent, ils ricanent, ils se masturbent, ils se chiffonnent pour une part de gâteau.... 

Le Cauchemar de Mia, écrit et mis en scène par Thaïs Doliget, Théâtre Pixel

Le Cauchemar de Mia, écrit et mis en scène par Thaïs Doliget, Théâtre Pixel
© Marco Faggian   ƒƒ Article de Victoria Fourel Ce soir, Mia fait tout pour retarder l’heure de se coucher. Elle a peur du noir, des monstres, d’être seule, et puis ses parents lui manquent. Même armée de peluches et d’une grande sœur, elle ne veut pas dormir. Apprivoiser les ombres et les cauchemars, expliquer la peur, la transformer en une sorte de compagne familière, c’est... 

Iphigénie, de Jean Racine, mise en scène de Chloé Dabert au T2G – Théâtre de Gennevilliers

Iphigénie, de Jean Racine, mise en scène de Chloé Dabert au T2G - Théâtre de Gennevilliers
  © Victor Tonelli     ƒƒ article de Nicolas Thevenot En sortant du Théâtre de Gennevilliers, je me suis demandé pourquoi Iphigénie ne suscitait pas chez nos metteurs en scène et directeurs de théâtre le même intérêt que Phèdre ou même Bérénice, car il faut bien convenir que la première est beaucoup moins montée que les deux autres. Cette mise à l’écart aurait-elle...